Gastoon, la gaffe ?

28 avril 2011 59 commentaires
  • La couverture d’une bande dessinée à paraître en août prochain fait le buzz depuis hier. La raison ? Il s’agit des aventures de Gastoon, le neveu du Gaston Lagaffe de Franquin, dont Jean Léturgie, Yann & Simon Léturgie vont assumer la réalisation. Un projet qui pose la question : est-ce que les héros de bande dessinée n’ont pas le droit de mourir de leur belle mort ?

Impossible de juger un album dont seule la couverture et deux planches ont été révélées sur les sites de vente en ligne. Pour une critique en bonne et due forme, il faudra patienter. Cependant, on peut s’attarder sur le fait que l’intitulé même de cette « reprise » (qui ne dit pas son nom) a interpellé les amateurs de Gaston Lagaffe. Sans doute parce que Franquin a toujours déclaré que Gaston était son fils préféré et le personnage dans lequel il avait mis le plus de lui. Difficile, dès lors, d’imaginer ressusciter l’esprit Lagaffe avec d’autres auteurs aux manettes. Pour s’atteler à cette tâche, l’éditeur Marsu Productions a fait appel à une équipe expérimentée : Jean Léturgie & Yann au scénario, Simon Léturgie au dessin. Pas des débutants, encore moins des tâcherons.

Gastoon, la gaffe ?
Extrait de "Gastoon, gaffe au neveu"
© Léturgie - Yann - Léturgie - Marsu Productions

Il est amusant de remarquer que l’histoire bégaie. On se souvient qu’il y a une quinzaine d’années le même Jean Léturgie avait écrit Kid Lucky, incarnation juvénile du poor lonesome cow-boy de Morris. De son côté, Yann a plus d’une fois trempé sa plume dans les classiques en imaginant des histoires du Marsupilami, de Lucky Luke, Spirou & Fantasio, Chaminou,… Enfin, Simon Léturgie a démontré son aisance dans le style souple et expressif à la manière de Franquin dans les strips Spirou Dream Team qui ont été égrenés dans le journal au calot depuis 2008. Techniquement, le trio a des arguments.

Oui mais, là où Le Petit Spirou (autre exemple fameux de cure de jouvence d’un héros) avait du sens car était né d’un projet original et plutôt iconoclaste d’auteurs, ce Gastoon ressemble furieusement à une application de la realpolitik ambiante des séries dérivées à n’en plus finir : du neuf avec du vieux pour se donner une assise de vente. On jugera sur pièce ce projet qui n’a sans doute pas fini de faire grincer les dents des Franquiniens. Pour se dédouaner, l’éditeur précisait hier dans les colonnes de Libération que le projet avait été évoqué du vivant de Franquin. Le même qui faisait dire à son héros sans emploi : « Halte aux cadences infernales » ?

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

L’album "Gastoon, gaffe au neveu" est annoncé pour le 26 août 2011.

 
Participez à la discussion
59 Messages :
  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 01:24, par Tssss

    Beuarrrhg ! J’ai vomi...

    Répondre à ce message

  • M’enfin ...
    28 avril 2011 01:44, par envie de pleurer

    C’est un sacrilège mais l’argent n’a pas d’odeur.
    Marsu Prod l’a déjà prouvé mille fois, avec ses compilations diverses et avariées avec le Marsupilami et avec Gaston.
    Le hic, c’est que les gags ce de "Gastoon" sont tristes à pleurer. Des ressucées mal digérées de gags du pauvre Gaston.
    Pitoyable. Le dessin sauve un tantinet la mise. Boarf ! M’enfin ...
    http://www.amazon.fr/gp/product/2354260539/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&tag=bebebecodebd-21
    http://benbk.com/2011/04/gastoon-le-ptit-gaston-lagaffe-essai-non-retenu/

    Répondre à ce message

    • Répondu par Matthieu V le 28 avril 2011 à  17:36 :

      Je viens de m’apercevoir que Amazon a retiré les planches à feuilleter sur son site, BenbK aussi, à la demande de Marsu Production...

      Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 06:55

    Ne voit-on pas aussi le neveu de Jules de chez Smith en face, une.. nièce de Moiselle Jeanne sur cette planche ? Et même le neveu du gag de la forêt de sapins qui se déplument dans l’original !
    Rien ne pousse à l’ombre d’un grand arbre.

    Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 07:33, par John Watercolor

    Ce qui est déplaisant est le côté "produit" par trop affiché : jeu de mots franco-anglais (gaston-gastoon) qui rappelle les Disney toons ; utilisation des mêmes têtes enfants que les têtes adultes pour certains persos (Gaston évidemment),ce qui n’est pas crédible...

    Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 09:11, par LO

    Poisson ? Le premier avril est encore proche...

    Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 09:18, par Yaneck Chareyre

    Que Marsu Prod ne compte sur moi ni pour acheter cette chose, ni pour en parler positivement. c’est honteux tellement ça sent la recherche de fric à plein nez. Je trouve que les auteurs impliqués auraient du dire non.

    Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 09:32, par la bonne blague

    du pain béni pour certains internautes aigris ! courage aux auteurs qui ont réalisé ce livre certainement avec honnêteté et talent ! pour ceux qui n’aiment pas l’idée ou le travail, ils peuvent passer leur chemin, leur mauvaise humeur n’empêchera pas à ce livre d’exister !

    Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 11:06, par Mael R.

    On peut voir une troisième (et aussi mauvaise) planche sur le blog de BenBK, qui avait fait des essais colos non retenus.

    http://benbk.com/wp-content/uploads/2011/04/001_COL-OK.jpg

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois le 28 avril 2011 à  13:52 :

      Oui, on y voit même le petit de Mesmaeker. Bon le dessin n’est pas mauvais, mais enfin (m’enfin !!), as-t’on vraiment besoin de tous ces sous-produits ? Il y a déjà trop de livres en librairie, messieurs les éditeurs !! ne pouvez vous en faire un peu moins, mais en plus intéressants ? Rogntudjuuuu !et qu’en pense la fille de Franquin ?

      Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 13:06, par Childéric

    Le raffinement dans l’infantilisation, la nostalgie mentale, le désespoir commercial.La décadence dans toute sa splendeur

    Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 13:26, par Flocon

    Dites, ce site n’est il pas censé faire la promotion des bédés et non les démolir mort-née ?
    Ce Gastoon se fait atomiser avant même de naître.
    Une nouvelle série paraît, hé bien tant mieux,et qui vivra verra.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Morgan Di Salvia le 28 avril 2011 à  14:44 :

      Cher Flocon,

      Non, ce site n’est pas censé "faire la promotion des bédés", mais plutôt donner un point de vue sur l’actualité de la bande dessinée. Ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

      Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 14:10, par laurent

    J’en ai lu un des gags proposés, et c’est le monde à l’envers on voit de mesmaeker gaffer !

    Répondre à ce message

    • Répondu le 28 avril 2011 à  15:08 :

      Les 3 gags présentés sont surtout très très loin de ceux de Franquin, même si ça sent la resuccée

      Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 14:35, par Matthieu V

    Ca n’est pas facile de lancer un derivé d’un tel monument que Gaston Lagaffe. Quelquepart, au vu des reactions des bédéphiles, c’est un acte sacrilege. Reste a voir ce que le grand public en fera.

    Il faut assumer, meme pour des auteurs talentueux et déja reconnus. Les trois planches que j’ai vues ne sont pas mal dessinées et les gags font clairement partie de l’univers de Gaston. A la rigueur, on peut dire qu’elles sont prévisibles. Mais pourquoi pas, a l’instar du Petit Spirou, ne pas entourer Gastoon de personnages nouveaux ? Quel est l’intéret d’utiliser des petits Jules-de-chez-Schmits-en-face, Bertrand Labévue, Demeesmaker ? Il est clair qu’il s’agit jusqu’ici de minimiser les risques.

    Est-ce que cet album est a lire dans le contexte decrit précédement pour le neveu de Cubitus ? (voir : http://www.actuabd.com/Bidule-le-Petit-Cubitus).

    Bon courage a Gastoon, espérons qu’il devienne plus Petit Spirou que kid Lucky...

    Répondre à ce message

  • Gast-thune
    28 avril 2011 14:43

    Comment refaire gaston sans Gaston !!! Chaque personnage est repris tel quel, qu’il soit jeune ou neveu ou nièce, on s’en fout, c’est une reprise qui ne dit pas son nom ! Et Franquin qui ne voulait pas de suite à son héros sans emploi, il doit faire des bonds dans sa tombe

    Répondre à ce message

    • Répondu par marcusbrody le 28 avril 2011 à  16:27 :

      J’ignorai que Franquin ait fait la moindre déclaration à ce sujet ? Il est parfois facile de faire parler les morts, Hergé en est lui aussi victime régulièrement...

      Quant à la "reprise-qui-n’en-n’est-pas-une" (tel Jules-de-chez-Smith-d’en-face) je ne juge pas sans avoir vu
      Les auteurs sont plutot qualifiés dans le domaine de l’humour et de l’irrespect comme Franquin a su l’être avec Gaston ou les Idées Noires

      Je reste dubitatif mais chacun mérite sa chance, si c’est si catastrophique que cela les ventes seront le meilleur juge

      Répondre à ce message

      • Répondu par jije le 28 avril 2011 à  17:29 :

        Je crois me souvenir (dans le bouquin de Hugues Dayez sur le duel Spirou-Tintin)que Franquin avait fait des essais avec Bar2 (le premier dessinateur du Joe Bar Team) pour une reprise de Gaston. À la mort de Franquin c’est Bar2 lui même qui avait renoncé à continuer.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Mr M. le 30 avril 2011 à  09:04 :

          ha, je me disais bien que je n’avais pas rêvé, je crois même que Batem a fait quelques essais sur Gaston.

          Répondre à ce message

      • Répondu par Alex le 29 avril 2011 à  23:44 :

        Il y a des décennies de cela, le trop rare Francis Masse dans "À Suivre" avait déjà fait une analyse du phénomène (grosse tête et petit corps) dans sa série "Les Deux du Balcon" (approx.). C’est loin d’être nouveau, Mickey Mouse a subit le même lifting. Je ne vois pas où est la honte à cela. Par un contrat -un accord juridique- Franquin et ses ayant-droits ont autorisé cette interprétation. Libre au consommateur de voter avec son porte-monnaie.

        Répondre à ce message

  • Gastoon, la honte de la jungle
    28 avril 2011 15:23

    Gastoon, la honte de la jungle de l’édition !

    Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 16:19, par FRANCIS

    c’est sûr que je suis content d’un retour de Gaston, mais pas de cette façon !

    Juste de voir son entourage (les petit jules et demesmaker par exemple) me met mal à l’aise. Tant qu’à faire du Gaston Lagaffe, autant en faire avec le vrai Gaston Lagaffe.

    Marsu production a beau dire n’importe quelle niaiserie positive sur cette série, mais je préfèrerais de loin un tome 2 du blog de franquin à place ! je trouve que la série de Piak et Turalo était un meilleur hommage, original en plus.

    Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    28 avril 2011 17:38, par marcusbrody

    ET SI ON LAISSAIT FAIRE ?
    ET SI ON ARRETAIT DE REGARDER LE PASSE ?
    NE SOYONS PAS DES STATUES IMMOBILES !

    Dans un des tomes de l’intégral de Jijé (maître à dessiner de Franquin) il rapporte une anecdocte concernant Hergé :

    ce dernier lui a fait un courrier indiquant que son personnage de Jojo ressemblait trop à Tintin. Jijé lui a répondu par une série de dessins partant de Bécassine abboutssant à Tintin. Gag !
    Si Jijé avait réagit avec un principe de prudence qui sait ce qui se serait passé dans la BD européenne : plus de Franquin, de Morris, de Will, de Giraud, de Mézières... ?! j’en passe.

    Alors regardons et laissons découvrir des nouveautés qui sont peut être aussi un hommage ?

    Et si cela est un rattage, si cela ne plait pas, n’achetez pas tout simplement et passez à autre chose, il y a suffisament de nouveautés dans l’année. A chacun ses plaisirs, à chaque génération ses découverte et ses rires

    ne dégoutez pas ceux qui pourraient aimer avant même d’avoir vu !!!

    Répondre à ce message

    • Répondu le 30 avril 2011 à  11:51 :

      Vous parlez d’arrêter de regarder le passé, mais les éditeurs ne font rien d’autre. Quoi de nouveau dans cette resuçée de Gaston ? Recycler n’est pas innover

      Répondre à ce message

      • Répondu par marcusbrody le 4 mai 2011 à  15:17 :

        je disais ça dans le sens où trop de gens se limitent à comparer indéfiniement à Hergé, Franquin, Jijé et Jacobs les sorties d’album sans les regarder en tant que tel

        Il y a 4.000 sorties par an, alors j’ose imaginer qu’il n’y a pas que des "regards vers le passé" de la part des éditeurs

        Quoi de nouveau ? et bien cet album tout simplement :-D

        Recycler c’est faire du neuf avec de l’ancien, ça ne veut pas dire que le résultat est nécessairement mauvais

        Répondre à ce message

        • Répondu par Ellroy le 31 mai 2011 à  08:45 :

          Un "spin-off’ de Gaston ne peut qu’appeler une comparaison avec l’original, ne soyez pas de mauvaise foi.

          Répondre à ce message

  • ça va bien se vendre
    29 avril 2011 00:54, par xav

    j’ai pu lire pas mal de planches en "preview" car mon père a participé à la correction orthographique, eh bin pas de souci elles sont dessinées avec soin par Léturgie et les gags sont pas mals. Après, on est pour ou contre, car ça touche à quelque chose de sacré effectivement, mais ça va faire en tout cas un carton, c’est prévisible.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 29 avril 2011 à  09:24 :

      Ca va bien se vendre ? Avec Gaston derrière, peut être que le nom joue sur les ventes. Dans le style Franquin, j’avais beaucoup plus apprécié la tentative non retenue ( Quel dommage d’ailleurs ) de Léturgie sur jobar team ! Là, vraiment c’était dans la lignée sublime du tome 1 de cette série. Du pur Franquin des années 68/69/70.

      Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    29 avril 2011 21:03, par Judith

    seule la couverture et deux planches ont été révélées sur les sites de vente en ligne.

    Sur quels sites ? Je n’ai rien trouvé.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 30 avril 2011 à  08:05 :

      Je pense qu’il n’ y’a pas mort d’homme attendons voir ce que ca donne au moins... Moi aussi je suis un très grand fan de Franquin, mais si c’est bien fait je ne vois pas le problème... Rien n’oblige a l’acheter d’abord.
      Je pense au vu des auteurs que ce sera très correct, Simon Léturgie est le dessinateur le plus proche de Franquin que je connaisse avec Conrad et Tarrin, et Yann & Jean Léturgie sont de très bons scénaristes d’humour. Au pire ca fera une bd correcte qui rentrera peut être pas dans les annales, mais n’oublions pas que Franquin a vendu ses droits a Marsu Prod, qui donc gèrent cela comme ils le sentent.
      Je trouve bien lus grave, le reformatage des albums avec renumerotation des tomes, et annulation des couvertures qu’ils avaient fait il y a quelques années, tout ca pour les rééditer après dans la forme originale. Là oui, je dis, ne touchez pas aux Oeuvres ! Ou bien quand ils interdisent a Dupuis de faire figurer le marsupilami sur les couvs des intégrales de Spirou & Fantasio, car là on dénature l’illustration originale en faisant disparaitre une partie du dessin...

      Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    30 avril 2011 23:38, par Fritz

    Malgré un bon coup de crayon (certes aucunement original) et toutes les adresses qu’il faut (facile quand on est fils de scénariste connu) Simon Léturgie n’a jamais su créer une série ou un personnage à succès (ni Polstar, ni Spoon et White), il a tenté de surfer sur le succès des autres avec Kid Lucky (un échec) transformé en Cotton Kid (un échec) il s’est rabattu sur Molière (passionnant...) et le voilà à faire les poches du cadavre de Franquin : triste destinée ! Son talent graphique (indéniable) aurait pu lui donner le succès, mais il aurait dû trouver son propre style (pas du sous-Conrad sous-Franquin) et trouver d’autres scénaristes que son papa (il faut couper le cordon à un moment) ou Yann (prometteur il y a 30 ans et decevant depuis 25ans). Il est encore jeune, il peut encore le faire plutôt que se compromettre dans ces magouilles commerciales de bas étage.

    Répondre à ce message

    • Répondu par doc correcteur le 1er mai 2011 à  01:34 :

      Kid Lucky n’a jamais été dessiné par Léturgie.
      c’est Conrad qui était le dessinateur.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 1er mai 2011 à  04:14 :

        Personnellement j’ai vu Léturgie le dédicacer lors d’un festival.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 1er mai 2011 à  09:45 :

          Tarrin l’as dédicacé aussi lors d’un angoulême, cela n’en fait pas le dessinateur, c’est Conrad qui signait Pearce !

          Répondre à ce message

    • Répondu par Simon Leturgie le 7 mai 2011 à  11:31 :

      Bonjour,
      vous oubliez les guides des prénoms que j’ai commis sous le lamentable pseudonyme "Régis Moulinet". Pour le reste, je ne crois pas que le succès soit un but et je suis très heureux du travail effectué sur les Molière (les avez-vous seulement lu ?...)

      Répondre à ce message

      • Répondu par Josuah 3 le 11 mai 2011 à  21:06 :

        Ah ouais, les guides des prénoms aussi. Décidemment, l’argent n’a pas d’odeur.

        Répondre à ce message

    • Répondu par Simon Leturgie le 7 mai 2011 à  11:32 :

      lus, avec un "s", merci de rectifier !

      Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    3 mai 2011 18:50, par ZORGLUB

    Et bien moi je trouve que c’est une très bonne et excellente idée. Ce "pré spin-of " . Il est vrai qu’une série sur le "neveu" de Gaston avec un univers propre à sa génération sera plus au "goùt du jour" et non du "réchauffé". Donc excellente initiative de la part de marsuproduction. Signé un collectionneur "actif" de tout Franquin .

    Répondre à ce message

    • Répondu le 3 mai 2011 à  22:26 :

      Le problème, c’est que c’est justement du réchauffé.
      N’avez-vous point lu les "gags" ? Moi, oui. Pitoyable.
      Quant au "neveu", c’est la tête de Gaston sur un corps d’enfant, ni plus ni moins.

      Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    4 mai 2011 03:40, par JF

    L’insulte faite à Franquin c’est qu’aucun des 3 gags disponibles n’est drôle. C’est poussif, convenu, lourd, n’est pas humoriste qui veut, surtout de la trempe de Franquin, le dessin ne fait pas tout, il faut avoir l’intelligence, l’esprit, l’humour de Franquin pour faire du Franquin.

    Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    4 mai 2011 10:07, par Aurore

    Le marché de la bande dessinée n’est-il donc pas assez fourni pour qu’on nous propose une telle BD ? Franquin était (est !) un monstre sacré. Que l’on veuille redonner un souffle nouveau à sa série, passe encore, mais de là à proposer le "neveu" de Gaston, NON ! J’aurais encore préféré qu’on donne à d’autres auteurs (confirmés bien sur) l’opportunité de dessiner leur propre Gaston, comme cela a été fait avec Spirou et Fantasio dans la série ’Le Spirou de...’ (voir : http://www.dupuis.com/catalogue/FR/s/1276/le_spirou_de.html)

    Je leur donnerai quand même une chance, je lirai leur BD. Mais je n’achèterai certainement pas cet album ! Il y a suffisamment d’excellentes révélations qui sortent sans avoir à consacrer une partie de mon budget à un succédané de notre Gaston !

    Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    4 mai 2011 11:12

    Tant qu’a renommer le neveu de Gaston en Gastoon, pourquoi dans la planche proposée, ( très mauvaises et avec un gout de de déjà vu chez le maitre ) les autres protagonistes gamins, neveu ou nièce (??) portent leur vrai nom, comme Jules ?!

    Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    10 mai 2011 13:43, par Marcusbrody

    A propos il me semble que dans les pub pour la marque "Philips", Franquin avait déjà fait apparaitre le fameux neveu ?

    Donc c’est bien une reprise... mais pas de Gaston !

     :-)))))))))))))

    Répondre à ce message

    • Répondu le 11 mai 2011 à  09:53 :

      Dans la mesure ou le neveu est un gaston sur un corps de gamin, que tous les autres persos sont là, aussi, ça fait un peu reprise, non ?!
      Le petit Spirou ne montre pas le Comte de Champignac enfant, ou Fantasio enfant, ni rien d’autre de la série mère, même son père Sirou, n’est jamais montré de manière claire ...

      Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    10 mai 2011 14:17

    des planches :

    http://www.fabricetarrin.com/blog/index.php?2011/04/29/748-les-inedits-de-franquin-suite

    On remarquera la différence entre l’original en haut et l’horrible en bas.

    +

    http://www.fabricetarrin.com/blog/index.php?2011/05/10/753-les-inedits-de-franquin

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois le 10 mai 2011 à  15:47 :

      d’où vient l’original de Franquin en haut ? Je ne me souviens pas l’avoir vu ailleurs.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Matthieu V le 10 mai 2011 à  17:30 :

        Ca a fait partie d’une campagne publicitaire pour des piles, rebatisées "bidules". Les planches ont été publiées dans l’album 19 de Gaston

        Répondre à ce message

      • Répondu par gaspard le 10 mai 2011 à  19:43 :

        Le neveu de gaston est apparu 2 fois, il me semble, une fois pour une pub, kodak instamatic, et une autre fois une autre pub, pour les piles.

        Christian debarre ne voulait pas reprendre gaston, il avait été très clair là-dessus
        ajoutant même qu’il tuerait de ses mains, celui qui oserait reprendre la suite,
        car c’était une oeuvre trop personnelle et trop achevée.

        Cf article BodoÏ - interview : fabrice Arzeno - pour la sortie du joe bar team 5 en nov. 2003, y est évoquée aussi sa rencontre avec Franquin ( encadré rose : une poignée de main dans le coin )
        Debarre raconte que Franquin lors d’une dernière interview, dit qu’il ne souhaite pas que Gaston soit repris.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Oncle Francois le 10 mai 2011 à  22:14 :

          Merci à Gaspard et à Matthieu pour ces précisions. Cordialement

          Répondre à ce message

        • Répondu par Marcusbrody le 11 mai 2011 à  17:38 :

          "Christian debarre ne voulait pas reprendre gaston, il avait été très clair là-dessus ajoutant même qu’il tuerait de ses mains, celui qui oserait reprendre la suite, car c’était une oeuvre trop personnelle et trop achevée"

          Je ne comprends pas qui est suposé avoir dit cela ? Christian Debarre ou Franquin ? Parce que seul ce dernier (et Delporte) avait une légitimité à tenir ce genre de propos. Tout autre n’a pas son mot à dire.

          Encore une fois, il est trop facile de faire parler le morts et les absents.

          Même si je trouve plsu que surprenant cette reprise et tout aussi curieux d’associer le neveu de Gaston à des supposés neveux et nièces des personnages secondaires, je suppose que les ayants droits ont donner un accord et si Franquin avait participé à Marsu Prod c’est aussi pour que sont oeuvres soient gérée et prolongée par eux.

          Répondre à ce message

    • Répondu le 10 mai 2011 à  17:48 :

      ah oui, y a pas photos sur les 2 exemples du tarrin’blog : ((((

      Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    11 août 2011 21:00, par krestchan

    Ils auraient dû commencer avec des demi-formats ! C’aurait été plus original, déjà...

    Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    16 août 2011 20:34, par David

    Comme disait Coluche, pour pas que cela se vende, il suffit de ne pas l’acheter.CQFD.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Leauziris le 24 août 2011 à  18:37 :

      Il y a une possibilité de rencontrer les dessinateurs de Gastoon, qui ont bien connu Franquin, cela permettrait peut-être de trouver des réponses à nos questions.
      ici si ça vous intéresse ;) http://clubmetro.metrofrance.com/devel/concours.php?type=o&id=540

      J’ai lu une de ses BD en avant première c’est différent mais on peut pas dire que c’est mauvais...

      A plus !

      Répondre à ce message

  • Gastoon, la gaffe ?
    29 août 2011 10:00

    Un raccourci vers une interview de Franquin datant de 1993 parue dans Auracan : Entretien avec André Franquin

    J’attire votre attention sur deux extraits :
    "Sur ces entre faits, un jeune homme d’affaires qui adorait le Marsupilami me l’a acheté et il est devenu éditeur. C’est pourquoi il y a des albums." dans le premier paragraphe et sa réponse à la question Hors les albums de bande dessinée, le Marsupilami appartient à présent à la société Disney...

    ça donne une bonne idée de la perception qu’il avait de l’utilisation de ses personnages dans d’autres mains

    et "Pour terminer, on pourrait dire qu’il est important de faire rire surtout dans des moments pénibles. C’est dérisoire mais je crois que c’est vrai... "

    Répondre à ce message