Gold of the Dead - Par Yan, Marie Avril, Panucci et Weytens - Editions Paquet

15 juillet 2015 0 commentaire
  • Au large de Panama, trois aventuriers sont à bord de «La Gironde» , un cargo qui relie San Francisco à Bordeaux. Les trois hommes reviennent en Europe après avoir dérobé dans une attaque sanglante un trésor Maya à un célèbre archéologue américain.

Bien que soigneusement camouflé, leur butin éveille la curiosité d’un marin. Cette découverte déclenche alors la malédiction attachée au trésor. L’esprit du roi Maya est de retour pour se venger des conquistadors qui tuèrent les siens et s’emparèrent de leurs richesse au XIVe siècle.

Le cargo devient alors le théâtre d’affrontements terribles et sanglants entre les passagers, les marins et de sinistres zombies bien décidés à prendre possession du bateau. Les trois compères auront fort à faire pour lutter aux côtés des autres passagers et résister à l’invasion des morts-vivants.

Gold of the Dead - Par Yan, Marie Avril, Panucci et Weytens - Editions Paquet

Dans une ambiance très années 1950, ce récit mêle aventure, humour noir et zombies dans une sorte de huis-clos maritime plutôt bien mené. Sans véritablement renouveler le genre, ce one-shot peut se lire comme une sorte d’hommage aux histoires de zombies. Il obéit aux lois du genre sans négliger la dose d’hémoglobine et d’ambiance caractéristiques de ce type de récit. En situant l’essentiel de l’action sur un cargo mixte, les auteurs en profitent pour se livrer à quelques portraits qui n’échappent pas non plus aux stéréotypes.

Cette première édition est enrichie d’un cahier graphique dans lequel les créateurs rendent compte en détail de leur travail. Quatre auteurs se sont en effet associés pour produire ce travail. Réunis dans l’atelier lyonnais le Gaufrier, Yan Le Pon et Marie Avril ont assuré respectivement le dessin et la mise en couleurs de cette histoire écrite à quatre mains par Silvio Panucci et Fred Weytens. Ce dernier, après la publication de la série Aslak chez Delcourt, a rejoint le groupe Paquet avec notamment La Valse des Félins.

Aussi loin du romantisme de l’épopée de Titanic que de l’insouciance de La Croisière s’amuse, cette nouveauté parviendra-t-elle à réconcilier amateurs de récits maritimes et d’histoires de zombies ? Pas si sûr...

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander Gold of Dead
chez Amazon
ou à la FNAC

© Illustrations Yan, Panucci & Weytens– Editions Paquet 2015

  Un commentaire ?