Golden Kamui : Trésors en territoire aïnou

23 août 2016 0 commentaire
  • Nouvelle pépite de l'éditeur Ki-oon, "Golden Kamui" vous plonge dans une aventure mêlée d'histoire, de sociologie et de rites ancestraux. Arborant le thème de la survie en territoire hostile, ce manga cartonne au Japon et débarque enfin chez nous !

Surnommé l’immortel, Saichi Sugimoto a vécu bien des difficultés. Véritable icône de la guerre russo-japonaise, il se retrouve désœuvré une fois celle-ci achevée. Sachant qu’une fortune se niche au centre de la forêt des Aïnous, il tente sa chance et ne doit miraculeusement la vie qu’à Ashirpa, une indigène vivant au cœur même de la nature, sans quoi un ours l’aurait mis au menu de son festin.

Il se trouve par ailleurs que la jeune femme est étroitement liée au trésor des Aïnous et, ensemble, ils se lancent dans une chasse au trésor semée d’embûches.

Multi-primé au Japon, Golden Kamui s’adresse à un public très large, en raison des nombreux thèmes qui y sont abordés. Lors de la création de ce manga, Satoru Noda s’est inspiré de sa propre histoire familiale. Il est également originaire de la région d’Hokkaido, où se déroulent les événements de notre récit. Le héros de l’histoire, Saichi Sugimoto, porte d’ailleurs le nom de son grand-père, à qui l’auteur rend hommage. Il avait été lui aussi détaché en mission à Hokkaido avant d’affronter les russes au début du XXe siècle.

Si le thème de la chasse au trésor consiste le point de départ de Golden Kamui, une fois embarqué dans ce récit palpitant, Satoru Noda apporte au lecteur son lot d’autres ingrédients intéressants : la cuisine locale, les attaques de bêtes féroces, les différentes traditions du lieu, l’appât de l’or enfin, qui n’attirait pas que nos héros, mais dont peu reviennent fortune faite.

L’ethnie aïnous (« humain » en aïnou), particulièrement proche de la nature, a nécessité une véritable enquête de la part de l’auteur : afin de rendre crédible sa narration, il s’est rendu sur place, a rencontré certains des derniers représentants de ce peuple en voie d’extinction, et a partagé avec eux leurs coutumes. Un travail ahurissant de recherche, de patience qui n’a d’égal que le résultat de son voyage : la relation d’un véritable échange entre cultures, des liens humains et une vision de la nature originale et authentique. Ce peuple brimé a subi de nombreuses discriminations, et maintenant encore, certains d’entre eux n’affichent pas ouvertement leurs racines, de peur de représailles.

L’approche graphique de l’auteur vaut également le détour. Son trait vif et nerveux s’allie avec la richesse des détails, soignés et calibrés dans un découpage virtuose qui rapproche Satoru Noda de Kaoru Mori, l’auteure de Bride Stories et Emma : même élégance de trait et contexte très réaliste. C’est pourquoi Golden Kamui s’annonce comme une des séries incontournables du moment.

Golden Kamui : Trésors en territoire aïnou
©Satoru Noda / Ki-oon
Ashirpa, une indigène proche de la nature

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Golden Kamui T. 1. Auteur : Satoru Noda. Éditeur : Ki-oon. Traducteur : Sebastien Ludmann. Sortie : le 25 août 2016. Prix : 7,90 euros.

- Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?