Hawkeye T. 2 – Par Kelly Thompson, Leonardo Romero & Michael Walsh – Panini Comics

9 octobre 2018 0 commentaire
  • La jeune justicière revient dans un second album pour continuer de dérouler les agréables aventures qu'elle vit désormais sous le soleil de la Californie.

Deuxième tome pour la nouvelle série Hawkeye, centrée sur le personnage de Kate et dirigée avec brio par la scénariste Kelly Thompson. Après avoir résolu une affaire surnaturelle dans un campus qui touchait ses jeunes nouveaux voisins, Kate découvrit que cet étrange cas avait potentiellement un lien avec la disparition récente de son père... Dans quel nouveau guêpier avait bien pu se fourrer le père de Kate ?

En effet, Kate a découvert assez récemment que son père avait collaboré avec Madame Masque ; une dangereuse criminelle qui est dans le hit-parade des personnes les plus influentes de la pègre. Kate a d’autant plus peur pour son père qu’elle a très largement mis Madame Masque en colère dans la série Hawkeye de Matt Fraction et David Aja en souhaitant tirer Clint Barton d’un mauvais vis-à-vis de la criminelle... C’est sans surprise que Kate reçoit très vite dans ce nouvel album une invitation musclée à rendre visite à son ennemie ; Kate accepte dans le but d’en savoir davantage sur le sort de son père.

Hawkeye T. 2 – Par Kelly Thompson, Leonardo Romero & Michael Walsh – Panini Comics
Madame Masque en sera pour ses frais de service !
© Marvel

Contrairement au premier tome où Kate était particulièrement concentrée sur les problèmes de ses voisins, problèmes qui finalement étaient bien du ressort d’une super-héroïne, ce nouveau tome voit Kate être principalement occupée par des problèmes de son niveau. Même si des problématiques plus terre à terre du quotidien continuent d’être présentes au fil de ces pages, elles ont quelque peu tendance à être mises en retrait face à la gestion du cas de Madame Masque, les révélations lugubres sur son père (et sa mère), mais aussi l’équipe inattendue qu’elle forme le temps d’un très sympathique épisode avec la nouvelle Wolverine (Laura Kinney, ancienne X-23 et clone de Logan).

En tout cas, Kelly Thompson parvient à nouveau sans grande peine à nous intéresser tout du long de son propos, que ce soit grâce aux intrigues qui mettent à l’épreuve l’héroïne ou grâce au développement habile de son nouveau cercle d’amis (nous sommes déjà impatients de lire quelles surprises peuvent bien naître prochainement d’un potentiel triangle amoureux qui se dessine).

Son héroïne, Kate, est par ailleurs en très grande forme : toujours aussi efficace dans la distribution de coup de poings quand la situation l’impose (elle montre ici qu’elle aurait pu être une tôlière digne de tenir le Fight Club du personnage de Tyler Durden au cinéma), elle parvient à créer de l’empathie chez le lecteur à son égard quand notamment elle comprend que les problèmes de son père le dépassent et ont eu de lourdes conséquences sur sa mère. Renouvellement de cadre et donc de motivation pour Hawkeye !

Kate expédie sur la piste de dance un ancien ennemi de Hawkeye... ou bien, est-ce Madame Masque dans le corps de l’un de ses clones ?!
© Marvel

Sur le plan graphique, l’album continue, comme son prédécesseur, de nous plaire grâce à une charte graphique qui renvoie à un style rétro-pulp qui a du charme. Le dessinateur Leonardo Romero parvient notamment à capter notre regard dans la composition de ses planches portées sur l’action, où le regard acéré de Kate sur son environnement est mis en valeur par le dessin et où la violence de certains coups détonne avec l’apparente bonhomie que dégage le trait de l’artiste.

Vous l’aviez probablement anticipé, mais nous vous recommandons chaudement la lecture de cet album. La scénariste Kelly Thompson continue de produire des aventures de très bonnes factures pour Kate Bishop et pose les jalons d’intrigues ou de rencontres à venir qu’il nous tarde de découvrir.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Hawkeye | Masques. Par Kelly Thompson (scénario), Leonardo Romero et Michael Walsh (dessins). Traduction de Makma/Ben KG. Panini Comics, collection 100% Marvel. Sortie le 16 août 2018. 136 pages. 16,00 euros.

Commander cet ouvrage chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?