Je suis Black Panther – Collectif – Panini Comics

20 février 2018 0 commentaire
  • À chaque nouveau film Marvel Studios, une nouvelle anthologie se voit proposée par l'éditeur Panini Comics. Avec cette fois-ci, comme de juste, la Panthère noire au centre des attentions.

Personnage créé en 1966 par l’inévitable duo Stan Lee et Jack Kirby au fil d’une aventure des Quatre Fantastiques, la Panthère noire accuse déjà un demi-siècle éditorial derrière lui.

Roi de l’État africain imaginaire du Wakanda, T’Challa a hérité de son père le costume et les pouvoirs de la Panthère noire, protecteur immortel du peuple wakandais doté de pouvoirs surhumains grâce à la bénédiction de la déesse Bastet.

Par les vertus du vibranium (métal exceptionnel et d’origine extraterrestre comme la kryptonite de Superman) contenu dans une énorme météorite tombé en des temps ancestraux en plein cœur du pays, le Wakanda s’appuie sur une ressource précieuse qui lui permet d’être l’État le plus riche et le plus développé de la Terre... tout en essayant de rester le plus discret possible pour ne pas attirer les convoitises !

Je suis Black Panther – Collectif – Panini Comics
La Chose se montre bien condescendant face à la découverte des richesses du Wakanda...
© Marvel

Comme pour les précédentes anthologies de l’éditeur, cet album a pour objectif de présenter le plus large et le plus représentatif des panels des équipes créatives qui ont fait le succès critique ou public du personnage. Malheureusement, ici, cette démarche aboutit à un résultat quelque peu décevant.

En effet, si aucun scénariste ne manque à l’appel quand il s’agit d’auteurs qui ont façonné durablement ou de manière remarquable le destin de la Panthère noire, on ne peut malheureusement que regretter le choix de ne conserver presque à chaque fois qu’un unique épisode pour symboliser une histoire décisive du personnage.

Ainsi, le lecteur retrouve ou découvre le début d’une histoire prometteuse... avant de passer à une autre sans crier gare, car on a davantage ici affaire à une collection d’échantillons plutôt qu’à des récits complets destinés à satisfaire le lecteur.

C’est d’autant plus frustran que ces extraits ne donnent pas à découvrir totalement, dans un temps aussi ramassé, la qualité intrinsèque des scénaristes sélectionnés : Christopher Priest (à l’origine de la relance remarquée du personnage dans les années 1990), Reginald Hudlin (qui a accompagné la Panthère durant les années 2000, et l’a même mariée à Tornade [1] des X-Men dans un événement éditorial de cette décennie) et Ta-Nehisi Coates (qui mène de manière très agréable la série de nos jours) concernant le personnage.

Tornade et T’Challa apprennent dans les années 1980 quelle haine peut bien naître en Afrique du Sud alors à cause de la politique de l’Apartheid.
© Marvel

Les lecteurs trouveront davantage leur compte avec les quelques rares récits complets présents dans cet album, que ce soit celui qui introduit le personnage en 1966, l’aventure baroque et mystique proposée dans les années 1970 par Jack Kirby alors seul aux manettes du titre, la première rencontre entre Tornade et T’Challa narrée dans les années 1980 par le duo incontournable de l’époque que formaient Chris Claremont [2] et John Byrne, mais aussi les subtiles interventions sur le destin du personnage dans les années 2000 jusqu’à l’arrivée de nos jours du poids-lourd actuel de la Maison des Idées qu’est Jason Aaron.

En pleine guerre civile entre héros américains, le mariage dans les années 2000 de Tornade et T’Challa marque une accalmie souhaitée.
© Marvel

Peu de récits complets, très peu d’aventures avec les Avengers... On pourrait penser que la Panthère noire est mal lotie avec cet album, mais sa lecture parvient tout de même à créer quelques bons moments. Il est toutefois dommageable de ne pas avoir pris le temps de mieux saisir la profondeur ou la singularité d’auteurs dont les intrigues se déroulaient sur plusieurs épisodes à leur époque.

Je suis Black Panther est un album qui pourrait intéresser les nouveaux lecteurs poussés par la découverte de l’univers du personnage grâce au récent film qui lui est consacré, mais les amateurs des aventures de T’Challa préféreront probablement se tourner vers les éditions intégrales des auteurs qui ont compté pour le personnage et qui accompagnent pareillement la sortie du film.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Je suis Black Panther. Par Stan Lee, Roy Thomas, Don McGregor, Jack Kirby, Chris Claremont, John Byrne, Christopher Priest, Joseph Torres, Reginald Hudlin, Jason Aaron, Ta-Nehisi Coates (scénario) et Jack Kirby, Frank Giacoia, Rich Buckler, John Byrne, Mark Texeira, Ryan Bodenheim, Kaare Andrews, Scot Eaton, Jefte Pal, Pasqual Ferry, Brian Stelfreeze (dessins). Traduction de Laurence Belingard, Geneviève Coulomb, Nicole Duclos, Françoise Effosse-Roche, Makma/Edmond Tourriol, Jérémy Manesse et Jérôme Wicky. Panini Comics, collection Marvel Anthologies. Sortie le 14 février. 320 pages. 25,00 euros.

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

[1Profitons d’un aparté pour informer nos lecteurs que durant cet été 2018, l’éditeur Marvel souhaite faire monter l’impatience des lecteurs face à l’annonce d’un nouveau mariage qui doit faire date, celui de Kitty Pryde et Colossus (membres historiques et emblématiques des X-Men). L’aboutissement d’une longue histoire... ayant démarré au début des années 1980 avec Chris Claremont et John Byrne.

[2Amateurs de cet éminent scénariste, tenez-vous prêts car Marvel a annoncé cette semaine que le scénariste allait signer une histoire X-Men à l’occasion du mariage de Kitty et Colossus... Nous ne cachons pas que nous avons hâte de découvrir ce que réserve cette intervention ! - Profitions aussi de l’occasion pour informer nos lecteurs : l’univers X-Men remonte la pente qualitativement en 2017-2018, ce après de très longues années de vaches maigres. Comme quoi, quand ça se débloque pour certaines transactions boursières... -

  Un commentaire ?