Jupiter’s Legacy T2 – Par Mark Millar & Frank Quitely – Panini Comics

15 mai 2018 2 commentaires
  • Après deux ans d'attente, le second tome de Jupiter's Legacy débarque : est-ce que l'utopie autoritaire mise en place par les super-héros a véritablement sorti la société de la crise économique et morale dans laquelle elle était plongée ?

Ce second tome est la suite directe de l’histoire narrée dans le premier. Nous retrouvons ainsi dès les premières pages Chloe et sa famille en lutte contre le gouvernement autoritaire conduit par son frère Brandon et leur oncle, après que ces derniers ont notamment assassinés les parents de Chloe et Brandon (couple formé des plus puissants supers-héros, apparus dans d’étranges circonstances pendant la crise de 1929).

Après avoir longtemps fuit la tyrannie de son frère, et poussé par un jeune fils qui a des idéaux proches de ceux de feu son grand-père, Chloe et son compagnon Hutch (fils d’un des plus puissants et des plus craints super-vilains) mène la révolte d’une bien étrange manière... Ils décident de libérer les super-vilains ou les super-héros récalcitrants aux instructions de Brandon et son oncle afin de donner un grand coup de pied dans la fourmilière !

Après que Mark Millar a raconté dans le premier tome les motivations qui ont poussé l’oncle et Brandon à sacrifier les plus grands super-héros pour transformer la société en utopie autoritaire dirigée par des super-héros infaillibles, on pouvait s’attendre avec ce nouveau tome qu’il nous raconte les motivations démocratiques ou progressistes qui poussent Chloe et sa famille à sortir de leur cachette pour s’opposer au programme dicté par les autres super-héros... Mais il n’en est rien !

Jupiter's Legacy T2 – Par Mark Millar & Frank Quitely – Panini Comics
Sortir les super-vilains de leur emprisonnement n’est parfois pas chose aisée.
© Millarworld Limited

En effet, ce tome est mené tambour battant par une succession de recrutements de super-vilains et de confrontations entre les rebelles et l’autorité, mais Mark Millar ne développe que très peu les motivations de ses personnages rebelles ; alors que l’on pouvait espérer découvrir le contre-coup à la montée autoritaire présentée dans le premier album. Nous sommes malheureusement restés sur notre faim quant à l’intrigue politique et morale qu’esquissait le premier album.

L’action très présente au fil des pages n’efface toutefois pas l’écriture des personnages, qui reste très classique mais efficace. Ici, face à l’utopie autoritaire conduite par son frère et son oncle, c’est avant tout Chloe et sa famille qui sont mis en valeur, l’auteur soulignant à nouveau ici l’importance de la famille et des proches dans l’évolution de chacun. On pourra toutefois être déçu qu’il n’y ait pas de véritable surprise qui vienne remettre en question ces trajectoires, même si on laissait supposer lors du précédent tome (et furtivement dans celui-ci) qu’une action extra-terrestre dans les années 1930 avait pu avoir une influence sur le destin de ces personnages...

À défaut d’être enthousiasmés par un récit de Mark Millar qui nous est apparu ici très classique, nous tirons une nouvelle fois notre chapeau au dessinateur Frank Quitely qui propose toujours avec cet album des planches de très grande qualité. Les séquences portées sur l’action bénéficient encore de la grande exécution du trait de ce dessinateur.

Les lecteurs qui auront apprécié le premier tome de Jupiter’s Legacy trouveront très probablement leur compte avec ce second tome, mais nous conseillerons aux amateurs de l’œuvre de Mark Millar de porter leur attention sur d’autres références en priorité. Jupiter’s Legacy ne nous a pas semblé une mauvaise série en soi, mais le scénariste écossais nous a déjà davantage enthousiasmés avec d’autres récits. Peut-être qu’un troisième tome ces prochaines années changera notre position sur sa portée.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Jupiter’s Legacy | Soulèvement. Par Mark Millar (scénario) et Frank Quitely (dessins). Traduction de Makma/Ben KG. Panini Comics, collection Best of Fusion. Sortie le 4 avril 2018. 128 pages. 15,00 euros.

Commander cet ouvrage chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
2 Messages :