La Bataille, T. 2/3 - Gil & Richaud d’après Patrick Rambaud - Dupuis

4 avril 2013 0 commentaire
  • Les troupes préparent le grand assaut, en cette année 1809 : Autrichiens d'un côté, Français de l'autre. Austerlitz vengé ? L'archiduc d'Autriche en rêve...

Aux environs de Vienne, Napoléon a replié ses troupes sur l’île de Lobau. Et il a beau avoir signé l’armistice, il prévoit d’attaquer à nouveau les soldats de Charles d’Autriche.

Son atout présumé : un pont construit en une nuit... Après cinq heures de combat, chaque armée déplore d’immenses pertes, tandis que les bataillons de Massena et Lannes (généraux de l’Empire) reprennent leur souffle à Aspern et Essling. La voilà donc, cette ville dont le nom restera à jamais accolé à une des batailles les plus sanglantes de l’histoire...

Deuxième partie d’une série de trois, cette épopée flamboyante nous plonge dans la guerre la plus crue : les combats et leurs morts par centaines occupent la majeure partie de l’album. En apportant des points de vue différents (Napoléon, ses généraux, le colonel Lejeune, ou encore Fayolle, le sans-grade), Rambaud et son adaptateur Richaud éclairent ce bain de sang avec acuité.

Et les prouesses graphiques de Gil continuent de briller : scènes de nuit ou de jour, plans rapprochés, images en plan large : du grand art. Avec encore en fin d’album quelques pages de making of pour tout savoir ou presque de ce travail de haute précision.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?