La Côte d’Azur se donne un genre…

3 novembre 2013 0 commentaire
  • L’exposition "Bandes dessinées, Fantasy et Mythologies", qui était visible jusqu'à aujourd'hui sur la Côte d'Azur tournait délibérément le dos à la facilité, offrant une vision en profondeur d'un genre parfois décrié, à tort.

L’exposition Bandes dessinées, Fantasy et Mythologies de la médiathèque de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes, près de Cannes, France) accueillait certes jeunes enfants et scolaires, mais aussi passionnés plus âgés de bandes dessinées ou membres d’associations de jeux de rôle.

Tous sont venus y constater que la Fantasy ne se réduit plus à l’Heroic Fantasy, ensuite nommée Sword and Sorcery (Fritz Leiber) en anglais, à cause de ses guerriers musculeux maniant l’épée et de ses terrifiants sorciers aux grimoires à sortilèges. Même si un fantastique plutôt d’inspiration médiévale et épique, agrémenté de créatures du merveilleux tels les inévitables dragons, continue à faire rêver.

La Côte d'Azur se donne un genre…
L’une des vitrines centrales et mur dédié aux frères Cuvillier : les grands formats tirés de leur portfolio sur "Les Petites Gens de Picardie" ont suscité l’intérêt dans le Sud.
© 2013 Florian Rubis

Les quatre murs aux dimensions impressionnantes de la salle dite L’Aquarium, en raison de la transparence de trois d’entre eux, avaient été dédiés à Xavier Fourquemin, aux frères picards Damien et Stéphane Cuvillier inspirés par le folklore mythologique de leur région natale, aux titres shônen de Mamiya Takizaki et aux jeux, ainsi qu’à des travaux de Josselin Paris, de Gwendal Lemercier ou d’artistes des comics.

Xavier Fourquemin en train de dédicacer un album de "La Légende du Changeling"
© 2013 Florian Rubis

Xavier Fourquemin avait fait le déplacement depuis la Belgique, où il réside, pour le vernissage du 18 octobre. La venue du dessinateur fut d’autant plus appréciée que ses séries La Légende du Changeling (avec Pierre Dubois) et Miss Endicott (avec Jean-Christophe Derrien), publiées au Lombard, illustrent parfaitement ce que la Fantasy doit de longue date aux mythologies celtiques et légendes ou traditions populaires anglo-saxonnes, renfort du Steampunk en prime.

Dessins de Gwendal Lemercier sur un mur de "L’Aquarium".
© 2013 Gwendal Lemercier/Photo : © 2013 Nathalie Terracher/Arts BD

Le lendemain, il affûtait à nouveau ses crayons à la librairie BD Fugue Café de Nice. Où une animation remarquée de l’association Clan Odinsson, cherchant à reconstituer les costumes de l’époque viking et varègue, célébrait à sa façon les dieux germano-scandinaves avant même la sortie du film Thor 2. C’est tout le pan de la Fantasy d’inspiration nordique qui était cette fois mis à l’honneur.

Le Clan Odinsson et ses costumes de Vikings et de Varègues devant BD Fugue Café à Nice
© 2013 Florian Rubis

Ces aspects étaient abordés parmi les composantes de l’exposition de Mouans-Sartoux. Celle-ci ne se contentait pas de s’attarder sur les habituels grands noms du genre : Robert E. Howard, H. P. Lovecraft ou J. R. R. Tolkien. Elle remontait aux sources de la Fantasy, pour en exhumer les vrais précurseurs, initiateurs de ses codes et motifs littéraires récurrents, dont les plus oubliés : George MacDonald, Lord Dunsany, William Morris,...

Plusieurs vitrines thématiques revenaient sur l’histoire, les écrivains, illustrateurs, dessinateurs ou différentes formes de cette variante de la science-fiction qui fait florès à l’heure actuelle (littérature, bandes dessinées, cinéma, animation, séries télévisées, jeux, figurines...).

Reproductions de planches et illustrations de Mamiya Takizaki issues de ses séries "Element Line" et "Ash & Eli"
© 2000 à 2013 Mamiya Takizaki & Ki-oon/Photo : © 2013 Florian Rubis

Le neuvième art s’y taille évidemment la part du lion, et pas seulement celui du Monde de Narnia de C. S. Lewis ! Puisque de très nombreux titres d’hier ou d’aujourd’hui, notamment dans ses trois courants majeurs (franco-belge, comics ou manga), relevant de la Fantasy, y étaient présentés.

De La Quête de l’oiseau du temps à Lanfeust de Troy, en passant par diverses adaptations d’Elric, les fameux elfes du couple Pini, Cerebus de Dave Sim, des productions de jeunesse ou Hellboy de Mike Mignola, voire de mangas plus ou moins renommés à des adaptations de licences de célèbres jeux vidéo, tous ont été convoqués à ce joyeux « sabbat »…

(par Florian Rubis)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

En médaillon : affiche de l’exposition sur un des abribus de Mouans-Sartoux/Dessin de Xavier Fourquemin extrait de "La Légende du Changeling"/© 2012 Pierre Dubois, Xavier Fourquemin & Le Lombard)/Photo :© 2013 Florian Rubis

Bandes dessinées, Fantasy et Mythologies
Médiathèque de Mouans-Sartoux, salle L’Aquarium

201, avenue de Cannes 06370 MOUANS-SARTOUX

Du 16 octobre au 3 novembre

Exposition en entrée libre selon les horaires d’ouverture de la médiathèque

Voir le site de la médiathèque de Mouans-Sartoux

La Légende du Changeling T1 « Le Mal-Venu » – Par Pierre Dubois & Xavier Fourquemin – Le Lombard – 56 pages – 14,45 €

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

Miss Endicott T1 – Par Jean-Christophe Derrien & Xavier Fourquemin – Le Lombard – 84 pages – 16,45 €

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

  Un commentaire ?