La Famille Fun - Par Benjamin Frisch (trad. P. Touboul)-ça et là

4 janvier 2017 0 commentaire
  • Jeu de massacre dans une famille américaine bâtie sur un équilibre instable. Même si l'auteur de va pas au bout de son pilonnage des hypocrisies américaines moyennes, son histoire porte une vraie force dramatique.

Bienvenue dans le monde des stripeurs épanouis : Robert, un auteur de BD qui raconte son quotidien de père de famille en couleurs vives. Et le public en raffole. Pour ce cartooniste respecté, tout s’écroule quand sa femme le quitte. D’autant qu’elle revendique une nouvelle vie après consultation d’un soi-disant thérapeute, avant tout un bon businessman. Les enfants se séparent entre père et mère, les plus grands contemplant la déchéance de Robert, dépressif et hébété. Robby, l’aîné, doit faire bouillir la marmite. Il reprend les crayons de son père, et contacte son éditeur. La supercherie fonctionne, tandis que sa sœur se perd dans des délires mystiques. Quant à Marsha, sa mère, elle s’aveugle dans une obsession de bien être et d’accomplissement personnel sans voir les fils de marionnettiste accrochés à son esprit.

En quelques pages, Benjamin Frisch casse le cliché : non, cette Famille Fun ne sera pas un album grand public où l’on rigole dans l’insouciance. Partant d’une situation plausible, il utilise deux pertes (le décès de la mère, puis le départ de l’épouse) pour révéler des failles profondes. Le récit baigne constamment dans le vitriol, et chacun en prend pour son grade, mais Frisch sauve le fils aîné, seul esprit éveillé dans une famille aliénée. Très américain dans sa thématique (l’argent reste le nerf des relations humaines), le scénario garde une progression dramatique soutenue, notamment dans les relations entre Robby et sa famille.

On peut regretter que l’auteur n’assume pas complètement son point de vue moraliste avec une fin plus cinglante, mais cet aîné désespéré qui pleure son père d’avant dans une immense solitude vaut bien des cours de psychanalyse.

La Famille Fun - Par Benjamin Frisch (trad. P. Touboul)-ça et là
© Editions ça et là 2016

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

  Un commentaire ?