La Famille fantastique T2 - Par Lylian et Drouin - Glénat

9 mars 2017 0 commentaire
  • Après une première aventure à Fantastica, Sarah et toute sa famille se retrouvent à nouveau embarqués dans une quête rocambolesque et dangereuse dans ces royaumes magiques. Il est temps de quitter le train-train quotidien pour une plongée dans l'extraordinaire.
La Famille fantastique T2 - Par Lylian et Drouin - Glénat
De l’inconvénient de cacher d’étranges artefacts dans son placard
© Éditions Glénat

A priori, la famille - recomposée - de Sarah semble tout à fait normale. La jeune collégienne rêve de de son premier baiser et se plait à embêter son demi-frère Léo. Son père aux abonnés absents, elle entretient des rapports un peu conflictuels avec son beau-père Charles, professeur d’histoire, mais possède une relation forte avec sa mère. Et tout de déroule de manière on ne peut plus classique jusqu’au jour où cette petite famille se retrouve aspirée dans un monde parallèle : Fantastica.

Là, Sarah se découvre des pouvoirs magiques, fondés sur l’utilisation de cristaux. Elle se retrouve prise dans une intrigue politique de grande ampleur et se voit contrainte de faire des choix décisifs, et difficiles, pour ses proches et pour le peuple d’un des royaumes de Fantastica.

Le retour au monde "réel" n’en est que plus difficile et exacerbe les tensions entre la jeune fille et ses parents. Testant ses pouvoirs en cachette, la voilà enlevée par des habitants de Fantastica. Charles, Danielle et Léo doivent alors s’en remettre à Vladimir, le père de Sarah, pour espérer la rejoindre dans ce monde merveilleux, en espérant que rien de grave ne lui arrive entretemps.

JPEG - 620 ko
Le journal de Sarah, en pages de garde de l’album
© Glénat
JPEG - 199 ko
Petit déjeuner tendu : le retour à la normal n’est évident pour personne
© Éditions Glénat

La Famille Fantastique s’appuie sur plusieurs grandes forces : une bonne dose d’aventure, un cadre merveilleux prégnant et souvent inquiétant et des protagonistes bien campés et rapidement attachants. Il faut aussi compter sur un dessin et des couleurs de qualité, parfaits pour un public jeunesse. Au total, cela offre un imaginaire à la fois foisonnant et limpide qui ne manquera pas de séduire les jeunes lecteurs.

Du côté de l’intrigue, cela semble quand même bizarrement ficelé et cela manque souvent de fluidité. L’exposition de la nouvelle aventure paraît trop longue par rapport à un dénouement lui comme expédié, même s’il ouvre sur une suite directe et attendue. Certaines transitions se révèlent clairement abruptes et certaines péripéties artificielles (comme un passage didactique sur l’écologie marine). Mais le rythme trépidant et la dynamique globale emportent le morceau.

Il y a sans doute dans La Famille Fantastique une aspiration à se situer dans la lignée d’une série à succès comme Les Légendaires. On retrouve un même goût par la fantasy et la recherche d’aventures magiques et merveilleuses mais qui savent cependant conserver une part de noirceur et de tragique. On lui souhaite de réussir, malgré les réserves que l’on peu émettre, car la qualité d’ensemble en fait une bonne série de divertissement pour jeune public.

JPEG - 195.6 ko
Sarah n’est visiblement pas encore prête pour une balade en forêt... à Fantastica !
© Éditions Glénat

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

La Famille Fantastique T2 : Les Orphelins de Targas. Par Lylian (scénario), Drouin (dessin) et Lorien (couleur). Glénat, collection "Tchô ! L’aventure...". Sortie le 8 février 2017. 64 pages. 14,95 euros.

Commander le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?