La Fête de la BD de Bruxelles - épisode 9

15 septembre 2018 0 commentaire
  • Bruxelles célèbre la bande dessinée et les héros de papier. Solidement installé dans l'agenda des Bruxellois et des touristes au fil des années, la Fête de la BD a gagné ses galons et est devenu un événement incontournable de la Rentrée en Belgique.
La Fête de la BD de Bruxelles - épisode 9
Crédit © Christian Missia Dio

Depuis bientôt dix ans, le mois de septembre à Bruxelles rime avec Fête de la BD. Cette année encore, cette grande célébration du neuvième art est de retour avec son lot d’événements en tout genre. Un rendez-vous qui vous est fixé depuis hier et jusqu’à dimanche 16 septembre (attention, Dimanche sans voiture). Malgré l’annulation du Rallye Fête de la BD cette année pour des raisons techniques, l’Office du tourisme bruxellois visit.brussels et ses partenaires nous ont concocté un programme qui s’avère alléchant.

Exposition « Alix – L’Art de Jacques Martin » :

L’événement majeur de la Fête de la BD 2018 est sans aucun doute l’expo Alix - L’art de Jacques Martin. Cette année, le personnage créé par Jacques Martin célèbre ses 70 ans. À cette occasion, les éditions Casterman, le FIBD d’Angoulême et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, vous présentent cette exposition unique consacrée à l’art de l’ancien collaborateur d’Hergé. Inaugurée cette année lors du festival d’Angoulême, cette grande exposition rétrospective réuni plus de cent-cinquante œuvres originales, réalisées pendant quarante ans (de 1948 à 1988) par Jacques Martin.

Articulée autour de la figure centrale d’Alix, l’exposition revient sur la singularité de l’esthétique du créateur de la série Lefranc, de ses premiers travaux publicitaires à l’affirmation d’un style graphique et narratif extrêmement personnel. Pour la Fête de la BD, cette exposition a été complètement re-scénographiée pour être présentée au Musée du Cinquantenaire. L’expo qui a débuté ce vendredi 14 septembre est à voir jusqu’au 6 janvier 2019.

Alix
Jacques Martin © Casterman

Les Prix Atomium de la bande dessinée :

Hier soir à BOZAR s’est tenue pour la seconde année consécutive les Prix Atomium de la bande dessinée, une cérémonie de remises de prix pour soutenir la création BD. Organisée par visit.brussels et ses partenaires, cet événement qui fut parrainée par le scénariste Fabien Vehlmann (Seuls, Spirou & Fantasio), a permis de remettre neuf prix pour un montant total de 115.000 € !

Fabien Vehlmann, parrain des Prix Atomium, a appellé les éditeurs à respecter l’éco-système de l’édition en respectant même le plus petit auteur en le rémunérant correctement.
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Voici la liste des lauréats :

  • Prix Raymond Leblanc de la jeune création (dotation : 20.000 euros en espèces ainsi qu’un contrat aux Éditions du Lombard) - Maurane Mazars pour son projet Tanz.
Maurane Mazars, Prix Raymond Leblanc 2018 pour son projet "Tanz" avec Fadila Lanaan, Ministre-Présidente du Collège de la Commission communautaire française (COCOF) et Thierry Tinlot, maître de la cérémonie (bilingue !) des Prix Atomium.
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)
  • Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles en bande dessinée (dotation : 10.000 € en espèces) - Aurelie William Levaux.
  • Prix Spirou de l’aventure humoristique (dotation : 15.000 euros en espèces et une publication dans le journal Spirou) - Adrien Lemasson, pour son histoire Tim & la fin du monde.
  • Prix Atomium de Bruxelles (dotation : 7.500 euros en espèces) - Delphine et Anaële Hermans, Valérie Zézé pour La ballade des dangereuses, éditions La Boîte à bulles.
  • Prix Prem1ère (RTBF, service audiovisuel public francophone belge) du roman graphique (dotation : 20.000 euros en espace publicitaire, ainsi qu’une forte présence rédactionnelle sur les supports de La Prem1ère) - Halim, Petite Maman, éditions Dargaud.
Touchant et timide, Halim reçoit son prix pour "Petite Maman"
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)
  • Prix Cognito de la BD historique (dotation : 3.000 euros en espèces) - Clément Oubrerie, Voltaire amoureux, éditions Les Arènes BD.
Clément Oubrerie et le président du jury Marcel Croes
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)
  • Prix Le Soir de la BD de reportage (dotation : 20.000 euros en espace publicitaire, ainsi qu’une forte présence rédactionnelle sur les supports du journal Le Soir) - Jérôme Tubiana et Alexandre Franc, Guantanamo Kid, éditions Dargaud.
Entourant Thierry Tinlot (costume rose), Jérôme Tubiana et Alexandre Franc, les auteurs de Guantanamo Kid, éditions Dargaud.
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)
  • Le Prix Atomium de la BD citoyenne (dotation : 5.000 € en espèces), Partenaire : Le Cœur à lire - Zidrou et Aimée de Jongh, L’obsolescence programmée de nos sentiments (nouveauté 2018), éditions Dargaud.
Aimée de Jongh et Zidrou reçoivent leur prix de la BD citoyenne des mains du président de son jury, le diplomate André Querton.
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)
  • Le Prix Bronzen Adhemar en bande dessinée néerlandophone (dotation : 10.000 €), remis à un auteur flamand pour un ouvrage ou pour l’ensemble de son œuvre.
    En partenariat avec Stripgids, le soutien du gouvernement flamand et de la ville de Turnhout - Jeroen Janssen (nouveauté 2018)
    Bronze Adhemar Prijs et Prix Atomium pour Jeroen Janssen
    Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)
Kivu, l’album testament de Jean Van Hamme (avec Christophe Simon, éd. du Lombard)
Crédit © Christian Missia Dio
Crédit © visit.brussels
Crédit © Christian Missia Dio

Séance Spéciale “Les Vieux Fourneaux” :

BOZAR vous propose une projection du film Les Vieux Fourneaux, adaptation de la série de bandes dessinées créée par Wilfrid Lupano et Paul Cauuet. Sortie en salle le 22 août dernier, ce long métrage est porté par un casting quatre étoiles ; Pierre Richard, Eddy Mitchell et Roland Giraud. La projection aura lieu à BOZAR ce samedi 15 septembre à 14h00, en présence des auteurs !

Spirou et les droits de l’homme :

Chez Dupuis, le festival Spirou fait également son retour pour la cinquième fois. À cette occasion, le journal Spirou, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et Kid Noize, le célèbre DJ belge à la tête de singe, se sont associé pour célébrer les 70 ans de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

La rédactrice en chef du journal Spirou, Florence Mixhel, nous explique les raisons de cette associations : « Nous nous sommes associés à cet anniversaire parce que Spirou a toujours été le reflet des valeurs de son époque. Tous les créateurs qui ont animé les aventures de Spirou & Fantasio étaient tous attachés à une forme d’humanisme. On voit que Spirou est un personnage qui est vraiment ouvert d’esprit, qui est ouvert sur le monde surtout, qui est généreux et qui défend les opprimés. Ce sont des caractéristiques que l’on retrouve particulièrement bien dans les travaux d’Émile Bravo. Spirou a été désigné comme étant le personnage défenseur des Droits de l’homme. Pour nous, il s’agit d’un partenariat logique et super important car nous souhaitons que cette Déclaration des droits de l’homme soit vulgarisée à travers la BD, pour le jeune public. D’ailleurs, nos auteurs ont pris le contre-pied des articles de cette déclaration afin de montrer ce que serait le monde sans la Déclaration universelle des Droits de l’homme ».

Le festival Spirou
Crédit © Christian Missia Dio
Florence Mixhel et Nicolas Meulders
Crédit © Christian Missia Dio
Emile Bravo et Benoît Fripiat (éditeur de Spirou)
Crédit © Christian Missia Dio

Le Fonctionnaire de l’information des Nations unies, Nicolas Meulders, emboîte le pas de la rédactrice en chef , tout en reconnaissant la difficulté de faire comprendre au jeune public l’utilité des droits de l’homme dans notre époque troublée. D’où l’importance d’utiliser la BD pour sensibiliser les enfants et les adolescents : « C’est vrai que les droits de l’homme, quand on regarde l’actualité, c’est compliqué à faire respecter. On se rend compte qu’ils sont en recul, qu’ils ne sont pas assez défendu. Mais le message que nous voulons faire passer aussi c’est que les droits l’homme s’appliquent aussi dans notre vie de tous les jours. Ils font partie intégrante de notre quotidien ; pouvoir aller à l’école, avoir accès à la culture, se déplacer librement, etc. C’est pour cela que travailler avec le personnage de Spirou permet de faire comprendre cette quotidienneté des droits de l’homme. Spirou nous permet de montrer aux jeunes, grâce à des situations concrètes, comment ces droits de l’homme peuvent être appliqués. Les enfants peuvent appliqués tous les jours ces principes de respect, à l’école et avec leurs camarades. C’est avec le concours de tous que nous pourrons aller vers un monde plus juste et plus équitable ».

Kid Noize
Crédit © Christian Missia Dio

Le hashtag #spirou4rights a été spécialement créé pour l’occasion et vous êtes invité à le partager massivement sur les réseaux sociaux, tout en faisant le signe de ralliement de Spirou pour marquer votre soutien aux droits de l’homme.

SPIROU vs FLUIDE GLACIAL - le clash !

En collaboration avec la Ligue d’Improvisation Belge Professionnelle, les magazines Spirou et Fluide glacial vous propose un match d’impro dont le maître mot sera l’humour. Arbitré par Le Boss Thierry Tinlot, ancien rédac’ chef des deux revues, de comédiens et d’auteurs BD (Berco et Munuera coté Spirou et Jean-Christophe Chauzy et Ju CDM du côté de chez Fluide), cette joute illustrée promet de grands moments de fous rires. Un rendez-vous à voir dans la salle M de BOZAR, samedi 15 septembre à 18h.

La rédactrice en chef du journal Spirou, Florence Mixhel, nous explique les raisons de cet événement avec Fluide : « C’est vrai que Spirou et Fluide glacial sont des magazines concurrents et qui ne s’adressent pas aux mêmes publics. Mais nous nous sommes rendu compte que nous étions un peu cousins car nous avons de nombreux auteurs qui travaillent pour les deux journaux. C’était déjà le cas dans le passé ; Gotlib a travaillé pour le Trombone illustré tandis que Franquin a créé ses Idées noires dans Fluide. C’est pour cela que nous avions trouvé amusant ce partenariat avec Fluide glacial. C’était inattendu et chouette pour nos lecteurs de recevoir un numéro surprise. Surtout que nos auteurs se sont beaucoup amusés à faire cela. Nous sommes impatients de participer à ce match d’impro afin de montrer que le plus fort, c’est Spirou ! »

D’autres événements sont également au programme dont les traditionnelles séances de dédicaces, des ateliers, des conférences, des animations dont un dessin grandeur nature de Batman et du Joker réalisé en direct par Enrico Marini, la Fancy Fair Ducobu qui fait son grand retour après son succès de l’année dernière . L’exposition Dickie chez Glénat, le Pavillon international qui accueille des auteurs de BD du monde entier et bien d’autres choses savoureuses.

Enfin, rappelons que la Fête de la BD se déroule aussi dans les librairies, les galeries BD et les musées bruxellois durant tout ce mois de septembre !

Alex Alice dédicace sa série Le Château des étoiles (éd. Rue de Sèvres)
Crédit © Christian Missia Dio
Patrick Pinchart (éditeur-fondateur des éd. Sandawe) et Frank Pé
Crédit © Christian Missia Dio
Crédit © visit.brussels
Crédit © visit.brussels

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

La Fête de la BD :

HALL A, B, C & D : Parc de Bruxelles – 1000 Bruxelles
Projections & Spectacles : BOZAR – Rue Ravenstein, 23 – 1000 Bruxelles

Horaires :

Festival BD
Vendredi 14 septembre : 15h00 – 20h00
Samedi 15 septembre : 10h00 – 20h00
Dimanche 16 septembre : 10h00 – 18h00

Balloon’s Day Parade
Samedi 15 septembre

Gonflage : 10h-15h00 rue Ravenstein & rue Montagne de la Cour
Départ : 15h00 depuis rue Ravenstein & rue Montagne de la Cour
Arrivée : 18h sur les boulevards du Centre

Musée du Cinquantenaire :
Musée Art & Histoire
10 Parc du Cinquantenaire
B - 1000 Bruxelles
www.kmkg-mrah.be | info@kmkg-mrah.be
+32 (0)2 741 73 31

Heures d’ouverture
ma-ve : 09:30-17:00
sa-di : 10:00 – 17 :00
Fermé : lundi + 01/11, 11/11, 25/12 et 01/01
derniers tickets vendus à 16h
Prix d’entrée
GRATUIT pour les - 18 ans !
10 € / 8 € (compris dans le prix d’entrée aux collections permanentes)
Groupes
+32 (0)2 741 73 02

Galerie Champaka :

27, rue Ernest Allard
B-1000 Bruxelles
Plan d’accès

Tel : + 32 2 514 91 52
Fax : + 32 2 346 16 09
sablon@galeriechampaka.com

Horaires :
Mercredi à vendredi : 13 h 30 à 18 h 30
Samedi : 11 h 30 à 18 h 30

Le Centre Culturel Coreen de Bruxelles :

Rue de la Régence n° 4, 1000 Bruxelles, Belgique
Téléphone : 02 274 2980
e-mail : info@kccbrussels.be

Galerie Tintin©Hergé :

Place du Grand Sablon 35, 1000 Bruxelles, Belgique

La Maison Autrique :

Chaussée de Haecht 266, 1030 Bruxelles
Tel : 02/215.66.00
Mail : info@autrique.be

Centre Belge de la Bande Dessinée - Musée Bruxelles :

Rue des Sables 20
1000 Bruxelles
Tél. : + 32 (0)2 219 19 80
Fax : + 32 (0)2 219 23 76
visit@cbbd.be

À lire sur ActuaBD.com :

  Un commentaire ?