La Gröcha – Par Peggy Adam – Atrabile

24 août 2012 0 commentaire
  • Six longues années après sa dernière bande dessinée, Peggy Adam ausculte les tréfonds de l'âme humaine. Avec «{La Gröcha}», elle utilise les moyens de la science-fiction pour parler du mal-être entre l'homme et la nature. Gröcha, la crasse en romanche, serait-elle la dernière étape avant la fin de notre civilisation ?

Rien n’est plus terrifiant qu’une invasion de fantastique dans le quotidien. Peggy Adam a bien intégré ce principe en écrivant La Gröcha. Dans sa fiction, la Suisse fait face à une contamination massive. À quoi ? on ne le sait pas vraiment, mais ce n’est pas cela qui est réellement important.

Le résultat, c’est que les grandes villes sont en quarantaine et les villages alpestres sont protégés comme un trésor national. Dans cette atmosphère de fin du monde, un couple se déchire irrémédiablement car elle est malade, condamnée, et lui pas. Mais le plus sain des deux n’est peut-être pas celui que l’on croit...

La Gröcha – Par Peggy Adam – Atrabile
Un extrait de "La Gröcha"
© Peggy Adam - Atrabile

On nous le promet depuis longtemps, 2012 devrait rimer avec "fin du monde". Prophéties farfelues mises à part, Peggy Adam profite de cette année cataclysmique pour présenter ce livre qui sublime le désespoir. A la fois fable et science-fiction, La Gröcha éveille la conscience que notre monde est fragile et précieux.

Dessinées en fin lavis, les planches de l’album sont d’une sensibilité à fleur de peau, comme le récit de l’auteure française qui livre ici son album le plus abouti à ce jour.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

A propos de Peggy Adam, sur ActuaBD :
- Luchadoras
- Plus ou moins... L’automne

  Un commentaire ?