La Guêpe – Par Jeremy Whitley & Elsa Charretier – Panini Comics

29 juin 2018 0 commentaire
  • Un album porté par l'énergie de la jeunesse, comme désormais un large pan du catalogue Marvel actuel. Sous le costume de la Guêpe, un personnage inattendu.

Et pour cause : il y a peu, l’univers Marvel a découvert l’existence de Nadia, la fille cachée d’Hank Pym ! On a souvent tendance à oublier que le célèbre scientifique a été marié avant de connaître Janet Van Dyne ; sa première femme ayant été assassinée lors de leur lune de miel en Hongrie par les services secrets soviétiques. C’était sans savoir que la victime était enceinte de leur enfant, ce dernier ayant été sauvé, puis élevé dans la Chambre rouge, par les services secrets soviétiques. Au contraire de la Veuve noire, l’enfant a certes été entraînée au combat mais a vite montré d’étonnantes dispositions pour les sciences ; elle a donc été placée rapidement dans une unité scientifique pour reproduire les expériences de son père.

Ayant parvenu à s’échapper de la Chambre rouge grâce à sa découverte des particules Pym, Nadia est partie aux États-Unis pour retrouver son père, sans savoir que ce dernier est mort. Comment Nadia va t-elle pouvoir rester aux États-Unis sans moyen évident de prouver sa filiation ? Quel but va désormais donner l’adolescente à sa vie ?

À l’image d’un père qu’elle idéalise au dessus de tout (elle n’est pas consciente de ses graves erreurs, comme celle d’avoir battu Janet), Nadia décide d’enfiler le costume de la Guêpe pour devenir la meilleure héroïne possible. Son optimisme face à sa nouvelle vie ne l’empêche pas rapidement de faire un constat : les scientifiques du monde qu’elle vient d’intégrer sont quasi-systématiquement des hommes, où sont passées les femmes célèbres dont elle a étudié les expériences ? Ni une ni deux, Nadia décide aussi de partir à la recherche de filles au potentiel scientifique certain pour leur donner les moyens de briller elles aussi dans le monde.

La Guêpe – Par Jeremy Whitley & Elsa Charretier – Panini Comics
La nouvelle génération (la Guêpe et Ms. Marvel) rencontre l’ancienne (Mockingbird) le temps de casser du méchant !
© Marvel

Le scénariste Jeremy Whitley propose avec cet album une histoire agréable à suivre, dont les thèmes et les personnages font furieusement penser à la vague de ces dernières années de titres chez Marvel. Une tendance à mettre en avant de jeunes personnages principaux féminins qui véhiculent des thèmes et des intrigues différentes. Si vous êtes par exemple habitué au style de la série Ms. Marvel de G. Willow Wilson, vous serez en terrain conquis avec cet album.

Nadia est un nouveau personnage très attachant à suivre : outre ses capacités scientifiques sans mesure, le personnage fait preuve d’un optimisme agréable et d’une efficacité redoutable au combat (entraînement dans la Chambre rouge oblige), couplée à un emploi respectueux des codes entourant le costume de la Guêpe. Nadia mène ainsi efficacement le recrutement de nouveaux talents scientifiques et une intrigue d’espionnage laissée momentanément en suspend.

Outre Nadia, l’écriture de Jeremy Whitley se montre particulièrement plaisante dans la présentation d’une galerie de nouveaux personnages féminins dont les différentes caractérisations permettent un attrait souvent immédiat. Relevons aussi une très bonne écriture du personnage originellement sous le costume de la Guêpe, Janet, qui voit naître avec sa proximité avec Nadia un sentiment nouveau chez elle [1]..

Accompagné par une équipe de dessinateurs (parmi eux, la française Elsa Charretier) dont les styles se marient bien avec l’intrigue, Jeremy Whitley propose avec La Guêpe un album agréable qui vaut le coup d’œil. À conseiller en priorité aux amateurs de séries dans la veine de Ms. Marvel, aux lecteurs qui souhaitent retrouver les codes de la jeunesse d’aujourd’hui dans les récits qu’ils découvrent, ou à ceux qui souhaitent trouver quelque chose de différent par rapport aux codes du genre.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

La Guêpe | Irrésistible. Par Jeremy Whitley (scénario), Elsa Charretier, Veronica Fish, Ted Brandt et Ro Stein (dessins). Traduction de Laurence Belingard. Panini Comics, collection 100% Marvel. Sortie le 13 juin 2018. 176 pages. 18,00 euros.

Commander cet ouvrage chez Amazon ou à la FNAC

[1Enfin, c’est ce que l’album et certainement l’éditeur Marvel veut laisser croire au lecteur, car si on se rappelle sur ce sujet l’intrigue d’Uncanny Avengers de Rick Remender il y a quelques années de cela...

  Un commentaire ?