"La Revue Dessinée" n° 14 : tous manipulés ?

19 décembre 2016 0 commentaire
  • Ce quatorzième numéro demeure fidèle à la lettre et à l’esprit de "La Revue Dessinée". Outre les chroniques habituelles, nous retrouvons quelques enquêtes approfondies à dominante politique et économique. Des enquêtes qui se rejoignent autour d’une même thématique : la manipulation des individus comme des foules.

La Revue Dessinée a fêté cet automne ses trois ans. Elle poursuit sur sa lancée cet hiver, avec un numéro de bonne facture, sans grande surprise mais consistant et offrant matière à réflexion.

Nous pouvons bien sûr y lire les chroniques habituelles. Fabrice Erre et Terreur Graphique continuent ainsi leur histoire de la caricature. Ils construisent petit à petit un récit cohérent et précis mais jamais rébarbatif. La chronique humoristique et sportive revient cette fois à la dessinatrice Lucile Gomez, qui pour l’occasion est montée sur une planche de surf. Le décryptage sémantique de James s’intéresse au mot "dinde", dont l’histoire est assez étonnante.

Une petite place est accordée aux sciences dans les quelques pages de Cécily, consacrées au LSD et à son inventeur Albert Hofmann. "La revue des cinés" a été confiée à Nicoby qui confie son ravissement pour Le Mari de la coiffeuse de Patrice Leconte. Jean-Michel Billioud et Rudy Spiessert nous donnent une lecture d’un cliché de Raymond Depardon. Enfin, David Vandermeulen et Daniel Casanave présentent les luddites, ces ouvriers révoltés contre le machinisme.

Si toutes ces chroniques sont d’une lecture agréable et ont toujours un petit quelque chose à nous apprendre, c’est néanmoins du côté des reportages et enquêtes au long cours qu’il faut se tourner pour sortir de l’ordinaire. Charles Berberian nous offre par exemple de magnifiques dessins pour retracer l’histoire du label musical Saravah. Insistant sur le mythique été de 1972, il donne la parole aux principaux acteurs de cette maison de disque parcimonieuse mais emblématique. Son utilisation des couleurs renforce un ton un peu nostalgique et l’absence de cases rappelle simplement une liberté qui correspond bien à l’esprit de ce label.

"La Revue Dessinée" n° 14 : tous manipulés ?
Pages 12-13 © Charles Berberian - La Revue Dessinée 2016

Les autres reportages, s’ils abordent des sujets en apparence très différents, ont pour point commun de questionner les manipulations et la surveillance dont nous pouvons être l’objet. Thibaut Soulcié et Martin Untersinger donnent vie pour la troisième fois à Odette, leur personnage-alibi. Il s’agit cette fois de montrer comment les objets connectés – ordinateurs, smartphones, montres, appareils électro-ménagers… – nous envahissent peu à peu, tout en collectant des masses effarantes de données personnelles. Ils expliquent à quel point nous risquons de devenir captifs de ces objets. Ils pointent surtout du doigt les intérêts économiques, légaux ou non, que cachent ces appareils d’apparence anodine.

Pages 88-89 © Thibaut Soulcié - Martin Untersinger - La Revue Dessinée 2016

La journaliste Martine Orange et le dessinateur Lionel Serre mettent en lumière la manipulation dont les chiffres du chômage sont les jouets. Si cette manipulation est souvent dénoncée, elle n’est que rarement décryptée dans les grands médias. Or les chiffres du chômage sont des enjeux politiques majeurs. Non seulement ils recouvrent une réalité sociale partiellement niée et parfois dramatique, mais en plus ils déterminent en bonne partie notre avenir politique. Le décryptage proposé ici se révèle donc salutaire.

Pages 190-191 © Martine Orange - Lionel Serre - La Revue Dessinée 2016

Les deux enquêtes les plus ambitieuses et sans doute les plus importantes mêlent profondeur historique et stratégie contemporaine. David Servenay et Jake Raynal apportent une mise au point claire et assez complète sur la "7ème arme", autrement appelée "guerre psychologique". Théorisée et employée dans les années 1950 et 1960 lors des guerres de décolonisation, aussi bien en Indochine qu’en Algérie et au Cameroun, cette stratégie militaire visant à manipuler les masses en utilisant à la fois la terreur et la propagande s’est diffusée à l’échelle de la planète. Adoptée par les Etats-Unis tant en Amérique latine qu’en Afghanistan, c’est au Rwanda qu’elle a été portée à son paroxysme, avec le génocide de 1994. Le travail des deux auteurs devient véritablement glaçant quand ils cherchent à montrer que l’emploi de cette "7ème arme", loin d’être abandonné, fait un retour fracassant dans la "guerre contre le terrorisme". Si cette thèse doit bien sûr être débattue, elle n’en a pas moins le mérite de soulever un questionnement actuellement nécessaire : que pouvons-nous accepter au nom de notre sécurité ?

Pages 138-139 © Jake Raynal - David Servenay - La Revue Dessinée 2016

Enfin, passionnante est l’enquête de Pierre Puchot et Jean-Paul Krassinsky sur la chute de Ben Ali. Il leur a fallu plus d’un an pour parvenir à reconstituer de façon crédible cette journée du 14 janvier 2011 qui a vu le président-dictateur quitter la Tunisie. Le travail de mémoire sur cet épisode n’ayant pas réellement eu lieu, il subsiste malgré tout quelques zones d’ombres. Mais les auteurs, en racontant heure par heure cette journée cruciale, montrent le rôle des différents acteurs – policiers, militaires et politiques – et rappellent la part de contingence qui a pu prévaloir dans l’enchaînement des événements. Nous comprenons mieux comment un homme au pouvoir depuis plus de vingt ans a pu s’éclipser aussi rapidement, mais aussi pourquoi la stabilité est si difficile à retrouver.

Pages 44-45 © Pierre Puchot - Jean-Paul Krassinsky - La Revue Dessinée 2016

Dans la prochaine livraison, à paraître en mars 2017, il sera de nouveau question de musique, de politique, d’économie et de migrations. Nous espérons lire un numéro aussi dense et instructif que celui de cet hiver !

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

La Revue Dessinée n° 14 - 24 x 18 cm - 224 pages couleurs - parution le 5 décembre 2016 - commander ce numéro chez Amazon ou à la FNAC.

La Revue Dessinée sur ActuaBD :
- La Revue Dessinée booste le reportage
- La Revue Dessinée de l’été
- "La Revue Dessinée" n° 13 : trois ans de reportages pour une entreprise réussie

  Un commentaire ?