La Sorcière rouge T1 – Par James Robinson, Steve Dillon & Javier Pulido – Panini Comics

5 janvier 2017 0 commentaire
  • Le nouvel univers Marvel accueille une série en solo pour la Sorcière rouge, emblématique membre des Avengers. On aurait aimé être envoûtes par ses nouvelles aventures, mais...

Wanda a connu ses derniers temps des changements drastiques dans sa destinée. Pendant le crossover Axis de Rick Remender, les lecteurs ont ainsi appris qu’elle n’était pas la fille de Magnéto. Quelques temps après, dans les derniers épisodes d’Uncanny Avengers (toujours signés par le même auteur), nous apprenions que Wanda et son frère n’étaient carrément pas des mutants, mais le résultat des travaux du Maître de l’Évolution il y a bien des années de cela... Certains souligneront la volonté de l’éditeur Marvel de porter un nouveau coup de canif à l’univers des X-Men (dont ils n’ont pas les droits d’exploitation au cinéma), d’autres y verront un terreau fertile de nouveaux horizons pour le personnage.

Charge au scénariste James Robinson de prendre le destin de Wanda en main, accompagné dans cette tâche d’un nouveau dessinateur à chaque nouvel épisode. Comme le souligne déjà la nouvelle série Doctor Strange de Jason Aaron, la magie prend une place désormais importante dans le nouvel univers Marvel ; la nouvelle série de la Sorcière rouge se devait donc de prendre sa place dans cette nouvelle dynamique. Chose faite au regard de l’intrigue globale de la série : Wanda ressent les perturbations qui secouent désormaos le monde magique et essaye de remédier à ces problèmes, tout en protégeant les humains exposés aux manifestations parfois violentes de ces phénomènes.

C’est seule que la Sorcière rouge va se frotter à ces différents problèmes, estimant que les Avengers n’ont pas à être mêlés à ses affaires personnelles. Son histoire récente avec les Avengers la pousse à les mettre en effet de côté afin de ne pas les voir souffrir de ses actes... Toutefois, « seule » est un bien grand mot : Wanda est accompagnée désormais par le fantôme de sa mentor Agatha Harkness, elle qui serait récemment morte par la faute de sa protégée !

La Sorcière rouge T1 – Par James Robinson, Steve Dillon & Javier Pulido – Panini Comics
Le sauvetage des âmes de soeurs des injustices de l’Inquisition espagnole de l’époque moderne permet ici une recherche graphique intéressante.
© Marvel

Ce premier album nous invite donc à suivre divers voyages de la Sorcière rouge pour apaiser les nouvelles blessures du monde magique, ainsi que ses propres tourments. Le hic, c’est que sur les deux plans, le lecteur peinera peut-être à s’y investir ou à s’y intéresser de plus près. En effet, chaque épisode ou presque présente une nouvelle situation, ce qui pour le cas présent ne permet pas de ressentir les enjeux de la série quand chacune de ces situations ou presque n’est pas d’un intérêt flagrant ou s’oublie rapidement. Ce n’est guère l’introduction d’un nouvel ennemi récurrent qui changera ici la donne, tant il semble anodin et dispensable.

De plus, la série peine à intéresser le lecteur aux enjeux personnels liés à son personnage principal : à part déclamer à qui veut l’entendre qu’elle est la Sorcière rouge et qu’elle est puissante, Wanda ne montre guère ses failles (pourtant nombreuses, ce qui fait une partie de l’attrait du personnage de manière classique) et on ne parvient pas véritablement à s’intéresser à son sort. Ce n’est pas l’utilisation de la magie qui lui coûte désormais des années d’espérance de vie qui va transformer à elle toute seule l’empathie des lecteurs pour Wanda...

Même si on reconnaîtra à cet album de sublimes couvertures réalisées par David Aja et une volonté manifeste des différents dessinateurs de faire preuve d’audaces graphiques dans la composition de leurs planches, il nous est difficile de recommander ce premier ouvrage car l’intrigue globale ne nous a pas paru attrayante et l’écriture du personnage principal ne remporte pas ici notre adhésion. À voir dans une prochaine sortie si le scénario de cette série trouve un coup de fouet, sinon...

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

La Sorcière rouge | La Route des sorcières. Par James Robinson (scénario), Vanesa Del Rey, Marco Rudy, Steve Dillon, Chris Visions et Javier Pulido (dessins). Traduction de Sophie Watine-Vievard. Panini Comics, collection 100% Marvel. Sortie le 30 novembre 2016. 112 pages. 14,95 euros.

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

  Un commentaire ?