La petite famille - Marc Lizano & Loïc Dauvillier - Carabas

21 février 2007 3 commentaires
  • Fin de l’histoire de "La petite famille" imaginée par Loïc Dauvillier et mise en image par Marc Lizano.

Les personnages très attachants vont nous manquer, mais la boucle est bouclée et l’heure est venue pour les héros de ce récit de passer à autre chose. Ce qu’il leur faut maintenant, c’est grandir ! Et pour cela les auteurs concluent une tranche de vie dans laquelle les enfants ont été confrontés au décès de leur grand-père dont ils doivent en faire le deuil. Le dur apprentissage de la vie passe aussi par là, et le discours servi ici encadre, avec repères et sûreté, les enfants inquiets se posant mille questions à ce sujet.

Le dessin de Marc Lizano est solide et touchant. Le ton est doux mais direct sans oublier toutefois que les lecteurs seront principalement des enfants, leur laissant ainsi le part de rêve nécessaire.

Probablement une des plus douces et des plus poétiques histoires jeunesse en bande dessinée écrite pour parler de la mort. Enfin, à noter l’effort et l’originalité du dessinateur qui réalise une fresque avec les couvertures des trois tomes réunis.

La petite famille - Marc Lizano & Loïc Dauvillier - Carabas

(par Marie M)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • La petite famille - Marc Lizano & Loïc Dauvillier - Carabas
    22 février 2007 18:47, par marc lizano

    ça fait rudement plaisir quand ce que nous avions voulu mettre dans un livre passe et est ressenti à la lecture. Que ce soit dans les écoles ou sur les salons du livre jeunesse, nous avons, Loïc et moi, des retours inattendus et très forts.
    merci pour cet article et j’imagine que tu es la même marie qui a écrit aussi sur scénario.com.
    Merci donc et si nous sommes très heureux d’avoir bouclé cette trilogie, je m’en voudrais qu’on oublie Jean-Jacques Rouger, le coloriste qui travaille habituellement avec Dumontheuil. Si mes pages ont parfois du charme, ça lui est en grande partie du. C’est d’ailleurs pour cela que nous avons tenu à ce qu’il figure en bonne place sur la couverture lui aussi…

    Répondre à ce message

    • Répondu le 22 février 2007 à  22:34 :

      Bonsoir Marc, en effet le coloriste a un rôle très important et vous avez vu juste avec loïc en ce qui concerne Jean-Jacques ^^
      En tout cas, cette petite famille reste un très agréable souvenir de lecture, je ne suis pas étonnée du retour du jeune public :-)
      A bientôt,

      Marie :-) (avec ou sans M )

      Répondre à ce message

      • Répondu le 23 février 2007 à  09:05 :

        J’ai la chance de croiser Marc Lizano.C’est un être généreux, intelligent, sensible et le fait que Marc souligne le rôle important du coloriste illustre bien le respect profond qu’il a avec ses "collaborateurs".Ces travaux sont tous honnêtes, il n’y a pas de calculs mercantiles.Il a aussi une oeuvre très variée et riche.Le jour où il rencontrera un vaste public, tout le monde sera étonné d’être passé à côté de sa bibliographie.Il est à noter également que pour lui la BD/ livre pour les enfants est aussi importante que celle des adultes.La petite famille est un classique qui sera dans toutes les bibliothèques d’école ou municipales !Le travail avec Loïc Dauvillier est remarquable de subtilité, de tendresse, de poésie.Merci.
        David.

        Répondre à ce message