Le Paris de Cabu à l’Hôtel de Ville

20 septembre 2006 0 commentaire
  • Bain de foule à l'Hôtel de Ville de Paris pour Cabu, ce mercredi soir. Un Cabu qui y expose "son" Paris, plusieurs centaines de dessins souvent inédits. Une expo ébourrifante (et gratuite) qui aura lieu du 21 septembre 2006 au 27 janvier 2007, tandis qu'un recueil de ces dessins paraît ces jours-ci chez Hoëbeke.
Le Paris de Cabu à l'Hôtel de Ville
Cabu et Paris, avec des textes de Cavanna
Editions Hoëbeke

Les Parisiens découvriront l’expo jeudi, mais notre équipe pléthorique (trois personnes) a eu le privilège de jeter un coup d’oeil. Les 450 métres carrés de la salle d’exposition de la Mairie de Paris vous permettront de voir l’oeuvre de Cabu dans toute sa diversité : des planches bien sûr, mais aussi des croquis tirés de ses carnets, des documents personnels (livret militaire, cahiers d’écolier) et des dessins de presse qui représentent l’essentiel de son oeuvre issues de publications dans Charlie Hebdo, bien sûr, mais aussi Paris Presse, Le Figaro, Télèrama, Sunday Times,France Soir... mais agrémentés d’un grand nombre d’inédits. Des agrandissemnts énormes donnent à voir le trait, virevoltant, tendre et nostalgique parfois, quelquefois féroce, mais toujours juste.

Cabu à l’Hôtel de Ville
Photos : D. Pasamonik.

Alternant affichage mural et présentoirs à mi-hauteur, l’exposition est plutôt sobre mais très riche en dessins. Prévoyez deux bonnes heures pour avoir le temps de tout voir. Une salle accueille un court film présentant Cabu en déambulation parisienne, carnet à la main. De temps en temps, entre les dessins en noir et blanc, surgissent des taches colorées, criardes : ce sont des couvertures de Charlie-Hebdo aux titres-slogans et aux dessins-coups-de-poing. On reconnaît Chirac, De Gaulle, Le Grand Duduche, les Beaufs...

Bertrand Delanoë, maire de Paris et Cabu.
Photo : D. Pasamonik

Plus de cinq cents personnes (mille, selon la police municipale) se sont retrouvées sous les magnifiques lambris du Salon d’Honneur de la ville de Paris pour féliciter Cabu mais aussi écouter un discours du maire Bertrand Delanoé, sans surprise, mais néanmoins enthousiaste.

A l’expo Cabu : Cestac et Willem
Photo : D. Pasamonik

Parmi les invités, les physionomistes professionnels ont pu repérer Wolinski, Willem, Philippe Val, Bruno Gaccio (Les Guignols de Canal +), Jean-François Deniau (ancien ministre), les chanteurs Manu Chao et Guy Béart, le rugbyman Fabien Galthié, Florence Cestac, Albert du Roy, Guy Béart, Antoine De Caunes, Charb, Anne Goscinny, Jean-Claude Mézières, Martin Veyron, le prix Goncourt Patrick Rambaud, René Pétillon, Luz, Tignous, Allain Bougrain Dubourg, l’avocat Richard Malka ou encore Jacky (qui a travaillé avec Cabu pour le Club Dorothée sur Antenne 2)... On en oublie...

A l’expo Cabu : Bruno Gaccio, Luz et Charb
Photo : D. Pasamonik.

La soirée devait forcément se terminer avec du jazz, en big band comme l’apprécie Cabu. Et c’est Claude Bolling, pointure du genre s’il en est, qui a tenu la baguette et le piano ce soir.

Cabu et Paris
Editions Hoêbeke

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Cabu et Paris
Hôtel de Ville de Paris
Rue de Rivoli
M°Hôtel de Ville
du 21 septembre 2006 au 27 janvier 2007
Entrée gratuite

Un documentaire, "Cabu politiquement incorrect", sera diffusé sur France 5 le jeudi 21 septembre 2006 à 20h40,et le dimanche 24 septembre à 8h45. La voix-off du film est d’Antoine de Caunes.

Commander l’album de l’expo sur Internet

  Un commentaire ?