Le Prix Diagonale fête ses dix ans !

3 mai 2017 0 commentaire
  • Le Prix le plus déjanté du paysage de la bande dessinée belge souffle ses dix bougies. Au programme : une belle fête, de nombreux invités et futurs primés… ainsi que de nouveaux défis à relever ! Et Geluck en futur Grand Prix ?

Depuis dix ans, Diagonale a donc monté en puissance, pour devenir un acteur incontournable du paysage de la bande dessinée belge, tout en cherchant à briller sur le plan international.

Ces dernières années ont toutefois été assez mouvementées, car après avoir installé les récompenses en elles-même, s’associant par là avec de prestigieux partenaires comme le quotidien Le Soir et la Fondation Raymond Leblanc, Diagonale a lancé son propre festival, ainsi que les organisateurs l’avaient imaginé dès l’origine. Mais après la tentative avortée de se rapprocher avec la Fête de la BD en 2016 organisée à Bruxelles début septembre, c’est récemment la Fondation Raymond Leblanc qui a quitté le navire pour aller rejoindre l’équipe bruxelloise et la création des Prix Atomium, dont la valeur a évincé Diagonale dans l’ordre des prix de bande dessinée financièrement les mieux dotés de l’espace francophone ! (Tous ces événements sont relatés dans nos articles précédents, voir les liens ci-dessous)

Ces difficultés n’ont pas empêché Diagonale d’évoluer, en maintenant les Prix Diagonale – Le Soir (voir ci-dessous), tout en prolongeant l’association avec « La Fête de la BD » pour une troisième édition de leur festival. Avec un parrain comme François Walthéry, Grand Prix de l’édition 2016, on comprend d’ailleurs mieux que la thématique du Jazz ait été choisie comme fil rouge des manifestations de cette année !

Un programme populaire et axé vers les familles

Cette troisième édition de « Diagonale – La Fête de la BD » revendique donc la définition originelle des organisateurs : une ensemble d’activités diversifiées et dans une ambiance très populaire. Pour vous en donner un aperçu, voici ci-contre le programme complet des activités. Idéal pour aller se détendre en famille !

Le Prix Diagonale fête ses dix ans !

Nul besoin de reprendre en détail toutes les animations ci-dessus pour comprendre l’aspect convivial visé par les organisateurs ! Tout d’abord, rappelons que toutes les activités sont gratuites et ouvertes au public (sauf exception). De plus, le programme dévie des traditionnelles dédicaces et expositions pour attirer également un public familial, via des spectacles et animations qui osent sortir de la case (parfois rigide) de la bande dessinée.

En effet, si l’innovation était également au rendez-vous de la seconde édition de l’événement l’année dernière, un public parfois clairsemé n’avait pas réussi à remplir toutes les allées et les tentes du festival. Il faut dire que la ville de Louvain-la-neuve vit avant tout par son université, et qu’elle est parfois bien calme quand le soleil du mois de mai honore les Belges de sa présence.

Qu’à cela ne tienne ! Organisateurs, auteurs et animateurs semblent s’être donné le mot pour faire de ce week-end une fête qui réunisse les amateurs et les passionnés de la bande dessinée, qu’ils soient mordus ou juste intéressés à passer un bon moment !

Et les Prix Diagonales – Le Soir ?!

Quant aux récompenses, les honorent depuis dix ans un album, une série ainsi qu’un auteur pour l’ensemble de sa carrière (et cela peut être un scénariste). Rappelons d’ailleurs que le lauréat intègre alors le jury chargé d’établir la sélection et les primés de l’année suivante.

Actuellement, le Prix Diagonale se distingue donc par un jury des plus prestigieux. Jugez-en donc : Jean Dufaux, Jean Van Hamme, Raoul Cauvin, Hermann, Dany, Cosey, Étienne Davodeau, Maryse & Jean-François Charles, Jean-Claude Servais, Bernard Yslaire, François Walthéry ainsi que le journaliste Daniel Couvreur). Diagonale se particularise d’ailleurs par une cérémonie de remise dont d’autres festivals pourraient s’inspirer en matière d’humour et de goût, même s’il est compliqué de copier son mélange d’autodérision et de surréalisme propre au Plat Pays.

Elle se définit d’ailleurs comme suit : « La cérémonie est conçue comme un rendez-vous convivial de la profession. La mise en scène humoristique d’Eric de Staercke garantit un spectacle hors du commun qui fait la part belle à l’impertinence mais qui demeure avant tout un hommage aux créateurs de la BD. » Et chaque année, ce rendez-vous vaut vraiment le détour !

Et voici les nominés de cette année :

Meilleur album 2017

- Là où vont les fourmis ! de Le Gall & Plessix (Casterman)
- The long and winding road de Pellejero & Christophe (Kennes Editions)
- Monsieur Désire ? de Hubert & Augustin (Glénat).

Meilleure série 2017

- Les Enfants de la Résistance de Ers & Dugomier (Le Lombard)
- Gus de Christophe Blain (Dargaud)
- Hilda de Luke Pearson (Casterman).

Les résultats seront proclamés ce vendredi soir, et nous ne manquerons pas de vous tenir informés dans les heures qui suivent. En attendant, il semble que Philippe Geluck, aussi guilleret qu’un Macron au premier tour, soit en lice pour la récompense suprême. On en saura plus vendredi. Pour la présidence, en revanche, il faudra attendre dimanche...

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Le Prix Diagonale – Le Soir et sa troisième Fête de la BD à Ottignies-Louvain-la-Neuve : les 6 et 7 mai 2017.

Plus d’infos sur les sites internet du Prix Diagonale – Le Soir et de Diagonale - Fête de la BD.

Concernant le Prix Diagonale - Le Soir et sa Fête de la BD, lire :
- Les Prix Atomium de la Fête de la BD de Bruxelles, les prix BD les mieux dotés d’Europe !
- Le Prix Diagonale organise sa seconde Fête de la BD sous la bannière du Western
- notre article traitant du rapprochement entre La Fête de la BD et le Prix Diagonale : Fête de la BD à Louvain-la-Neuve et à Bruxelles ce week-end. Vers un événement national ?
- notre introduction à ce rapprochement : Entre le Prix Diagonale de Louvain-La-Neuve et la Fête de la BD de Bruxelles, la BD belge cherche son événement fédérateur
- notre interview de David da Câmara Gomes (Echevin d’Ottignies-Louvain-la-Neuve) : « La Fête de la BD de Bruxelles est complémentaire avec le Prix Diagonale-Raymond Leblanc »

A propos du Prix Diagonale – Le Soir, lire :
- Yslaire reçoit le Prix Diagonale-Le Soir
- Le Prix Diagonale, vitrine d’excellence pour la bande dessinée en Belgique
- Prix Diagonale - Le Soir 2013 : Cosey mis à l’honneur
- Avec le Prix Diagonale Le Soir, les Belges s’offrent la distinction BD la mieux dotée d’Europe
- Le Prix Diagonale 2012 envahit Louvain-la-Neuve
- Prix Diagonale 2011 : Dany distingué par ses pairs !
- Le Prix Diagonale couronne Jean-Claude Servais
- Hermann, Grand Prix de la bande dessinée du Brabant wallon

A propos de La Fête de la BD, lire :
- Carton plein pour la Fête de la BD de Bruxelles 2014
- 5e Fête de la BD à Bruxelles - Florence Cestac Grand Prix Saint-Michel 2014
- La Fête de la BD à Bruxelles accueille le premier Festival Spirou
- Fête de la BD de Bruxelles 2014 : Le Musée Hergé fait sa pub
- Fête de la BD 2013 : le bilan en photos
- Fête de la BD 2013 : programme et analyse
- L’interview de Vincent Tutino (coordinateur de la Fête de la BD) : "Bruxelles doit devenir LA capitale mondiale de la BD"
- Fête de la BD 2012 : Programme et Evénements : La Concorde (re)trouvée
- Fête de la BD 2011 : Programme
- Fête de la BD 2010 : Bilan d’un programme encore timide
- Fête de la BD 2009 : Lancement de l’année de la Bande Dessinée, programme et Balloon Parade

  Un commentaire ?