Actua BD
Le site de référence pour la bande dessinée francophone





Le Prix Diagonale, vitrine d’excellence pour la bande dessinée en Belgique
25 février 2014

Partager sur Facebook Citer sur votre blog Version imprimable de cet article

Le Prix Diagonale, vitrine d'excellence pour la bande dessinée en Belgique

Boosté par son association avec le quotidien belge "Le Soir", le prix Diagonale s’emploie ces dernières années à repositionner la Belgique sur la carte internationale des distinctions majeures pour la BD. Samedi 22 février 2014, les noms des séries et albums en lice pour l’édition 2014 ont été révélés.

Le Prix Diagonale, vitrine d'excellence pour la bande dessinée en Belgique
Jean Van Hamme, la ministre Fadila Laanan et Fabien Vehlmann (en arrière plan)
Crédit photo : D.R.

Les nominés pour l’édition 2014 du prix Diagonale sont sortis du chapeau samedi dernier, au cours la Foire du Livre de Bruxelles.

C’est sur le stand de la Comix Factory, en présence de deux de ses éminents membres du jury, Jean Van Hamme et Raoul Cauvin et du scénariste Fabien Vehlmann, primé l’an dernier pour la série Seuls, que la Ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) Fadila Laanan a communiqué les noms des œuvres sélectionnées.

Dans la catégorie "meilleur album", les nominés sont :

- Le Dahlia noir, par Miles Hyman, Matz, David Fincher, d’après le roman de James Ellroy, Éditions Casterman).

- Ma Révérence, de Lupano & Rodguen, Éditions Delcourt.

- Melvile, par Romain Renard, Éditions du Lombard.

JPEG - 65.3 ko
Devant Jean Van Hamme et son épouse, la ministre Fadila Laanan annonce les nominés
Crédit photo : D.R.

Dans la catégorie "meilleure série", les nominés sont :

- Murena, par le regretté Philippe Delaby & Jean Dufaux, Éditions Dargaud.

- Zombillénium, par Arthur de Pins, Éditions Dupuis.

- Blacksad, par Juanjo Guarnido & Dias Canales, Éditions Dargaud.

Le public est dores et déjà invité à voter pour déterminer l’album et la série lauréate de cette édition 2014. Les votes se font sur le site lesoir.be/voteBD. Les votants peuvent ainsi tenter leur chance afin de décrocher l’un des 16 volumes de la série Jonathan par Cosey, ainsi que 5x2 entrées pour le spectacle de remise des prix à Louvain-La-Neuve, le 22 mai prochain.

Les lauréats du Prix Diagonale recevront un montant de 2 000 euros pour leur prix, à la condition d’animer une Master Class destinée aux jeunes auteurs. Au cours de ce workshop, les jeunes viendront avec leurs travaux pour recevoir des conseils personnalisés par des auteurs confirmés, comme ce fut le cas cette année à la Foire du Livre, sur le stand de la Comix Factory. Dès le départ, le jury a voulu adosser au prix un espace de transmission à la jeune génération afin de poursuivre une dynamique entre les jeunes auteurs, la BD underground et les auteurs confirmés.

JPEG - 61 ko
Le stand de la Comix Factory à la Foire du Livre de Bruxelles
Crédit photo : D.R.

Le Prix Diagonale est une initiative des auteurs de Bande Dessinée. Le Président de cette distinction, Jean Dufaux, est entouré de Jean Van Hamme, Raoul Cauvin, Hermann, Dany, Cosey, Jean-Claude Servais, Jean-François et Maryse Charles.

Depuis 2013, le Prix Diagonale a noué un partenariat avec le quotidien Le Soir et avec la Fondation Raymond Leblanc qui récompense un jeune créateur pour ses quatre premières planches. Ce prix est assorti d’un montant de 20 000 euros pour créer leur album publié dans l’année aux éditions du Lombard.

JPEG - 51.3 ko
Deux scénaristes essentiels de la BD belge : Raoul Cauvin et Jean Van Hamme (de g. à dr.).
Crédit photo : D.R.

La présence de la ministre Fadila Laanan à cette cérémonie n’était pas fortuite. Elle témoigne de l’engagement des pouvoirs publics à soutenir la BD, qu’elle soit produite par des auteurs confirmés ou par de jeunes talents, issus ou non d’écoles d’art.

Nous avions interrogé la ministre sur sa vision de la BD en Belgique lors de la Fête de la BD, elle déclarait : "Le 9e Art est quelque chose d’essentiel car la Belgique est le berceau de cette culture. Aujourd’hui, nous savons que c’est un secteur qui fonctionne plutôt bien d’un point de vue économique car la crise touche moins la BD commerciale. Par contre, il y a toute la dimension de la BD de création et de la BD artistique, qui elle a plus de mal à trouver une visibilité. C’est là que nous intervenons, pour donner un coup de pouce. Je pense notamment à des auteurs tels que Bernard Yslaire ou François Schuiten, qui sont vraiment des auteurs de chez nous et qui ont un imaginaire qu’il faut soutenir par des moyens publics pour leur permettre aussi de voler de leurs propres ailes. Nous pensons aussi qu’il est important que les auteurs puissent nous léguer leur patrimoine afin de le valoriser. Nous le faisons déjà avec de nombreux plasticiens qui nous ont légué leurs œuvres afin que nous le mettions en évidence auprès du public et dans des lieux qualitatifs tels que des musées ou des centres d’art contemporains parce que nous estimons qu’il faut mettre l’accent en permanence sur ces œuvres et leur art."

Une démarche que François Schuiten à entreprise récemment. Fadila Laanan n’oublie pas les jeunes dans sa réflexion : "Ces moyens que nous mettons en place sont aussi destinés aux jeunes talents qui ne sont pas dans le champ de la BD commerciale afin de leur mettre le pied à l’étrier."

La remise des Prix Diagonale-Le Soir 2014 se fera à la Ferme du Biéreau, située à Ottignies-Louvain-la-Neuve le 22 mai prochain. Le Prix Diagonale-Le Soir est la principale distinction BD en Belgique francophone.

Sauf mention contraire, les crédits photos sont : Christian Missia Dio

Le site de la Fondation Raymond Leblanc :

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

5 Messages de forum : Participez à la discussion

  • Jean Van Hamme, Raoul Cauvin, ouaah !! en route vers un futur vraiment nouveau et dynamique. Kikou à l’inoxydable Baron F. Schuiten et bien sur une grosse bise à Fadilaa à qui je souhaite une bonne campagne électorale.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 25 février à  23:34 :

      Exactement, bientôt ce sont les élections. La présence de la ministre n’est pas fortuite dit l’article, lol !

      Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois le 26 février à  11:23 :

      Peut-être ne trouvez vous pas normal que l’on décerne des Prix à des personnalités qui ont marqué le paysage de la bande dessinée depuis plus de quarante ans. L’un excelle dans le réalisme et l’aventure (pas celle à laquelle vous pensez, arf arf !°°), l’autre dans l’humour tout public, dont je ne suis pas forcément adepte, puisque j’ai légèrement plus de quinze ans, mais qui continue à charmer des centaines de milliers de lecteurs avec des séries aussi populaires que Les Tuniques bleues, Cedric, Pierre Tombal ou les Femmes en blanc, et qui ma foie a été longtemps négligée, oubliée, pour ne pas dire méprisée par certains Prix élitistes qu’une petite bande de parisianistes ou d’intellos bobos décerne en charentaises à la fin janvier, avec le soutien, pour ne pas dire la complicité bienveillante des journaux leaders d’opinion avancée que sont Telerama, les Inrocks, Libé, etc.

      Moi, je ne vois dans ces prix que la réparation d’une injustice. Et en même temps, une forme de pied de nez à ceux qui méprisent les divertissements honnêtes et qui s’enthousiasment sans arrêt sur des oeuvres ennuyeuses qui ne se vendent pas. Ah oui, mais cela fait tellement branché de parler de livres que l’on reçoit en service de presse et qui ont l’air de parler de façon intelligente de sujets graves ou douloureux.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Patrick le 26 février à  14:21 :

        On ne décerne pas de prix à Jean Van Hamme et Raoul Cauvin, ce sont eux qui remettent le prix. Apprenez à lire, ça peut être utile, même pour lire Buck Danny (quoique).

        Répondre à ce message

        • Répondu par Oncle Francois le 27 février à  10:22 :

          Vous avez raison,mea culpa !

          Ce n’est pas que je devienne gâteux, c’est que j’ai été interrompu au tout début de la rédaction de ce post par une délicieuse visite, et quand je l’ai repris, j’ai survolé rapidement l’article. Donc oui, Cauvin, Van Hamme et Dufaux font partie du jury, ce sont eux qui choisiront les heureux vainqueurs, qui seront sans doute à leur image, c’est à dire belges et lisibles par le grand public. Cela ne change rien au reste de mon message.

          Répondre à ce message





Commande Albums - Qui sommes-nous ? - Rédaction - Conditions d'utilisation - Régie - Site réalisé avec SPIP