Le Triangle secret - Hertz, T4 : L’Ombre de l’Aigle - Par Éric Adam, Didier Convard, Denis Falque & Christian Gine - Glénat

18 avril 2014 0 commentaire
  • Le spin-off du Triangle secret revient en trombe, alors que l'ancêtre de Hertz dévoile les coulisses de la chute de Napoléon et de son emprisonnement sur Saint-Hélène. On s'éloigne de la franc-maçonnerie, mais ce vingtième album demeure passionnant !

En parcourant le journal intime de son ancêtre, Martin Hertz fait une découverte étonnante : André Hertz aurait été « l’ombre de l’Aigle », l’espion particulier de Napoléon Bonaparte ! Son récit commence le 16 juin 1815, quelques jours avant la chute de l’Empereur...

Dissimulé sur les toits de la Tour de Londres, André Hertz observe des membres du gouvernement anglais s’échanger un parchemin susceptible de donner à Bonaparte la clé de la victoire finale. Faisant état de ses talents, il parvient à subtiliser le document et à se faufiler telle une ombre. De son côté, sans nouvelles de son espion, Napoléon marche vers Waterloo : Hertz doit à tout prix rejoindre son Empereur avant que celui-ci ne s’empale sur les armées de l’Alliance. Mais il va devoir passer à travers les lignes ennemies et la fureur du combat…

Le Triangle secret - Hertz, T4 : L'Ombre de l'Aigle - Par Éric Adam, Didier Convard, Denis Falque & Christian Gine - Glénat

Ce nouveau tome qui explore le passé de Martin Hertz et de ses ancêtres franc-maçons couronne non seulement la réussite de la série avec un vingtième tome, mais il dévoile également un moment de l’Histoire peu développé en bande dessinée : la défaite de Waterloo, et surtout l’emprisonnement sur Saint-Hélène.

Alors que l’excellent opus précédent proposait un polar sombre entre Grande Bretagne et France sous la Monarchie de Juillet, cette "suite" remonte à la jeunesse de ce personnage qu’on a pu découvrir et apprécier précédemment. Si l’intrigue est moins haletante, on profite pleinement du développement de la dernière résidence de l’empereur : la cour qu’il put garder auprès de lui et les relations qui en découlèrent ; les contacts avec les geôliers britanniques ; les tentatives d’évasion et les rumeurs historiques d’empoisonnement.

Il était presque impossible de ne pas se glisser entre les failles de l’Histoire, surtout dans l’ombre d’un homme sur lequel on a tant écrit. Ce dense récit s’écarte donc ça et là de la ligne éditoriale de la collection pour nous permettre de revisiter le mythe, mais aussi pour mieux comprendre les desseins de ceux qui sont restés auprès de lui. Le tout est rehaussé par les actes de bravoure de l’ancêtre de Hertz, James Bond de l’empereur, et qui prend même parfois quelques airs de Tanâtos, un autre personnage de Didier Convard.

Quoiqu’il en soit, avec son complice récurrent Éric Adam, le vieux compère Christian Gine, et Denis Falque qui gagne en efficacité à chaque album, cette association (ou cette loge...) a encore de beaux jours devant elle !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Concernant le Triangle Secret :
- Lire les chroniques des Gardiens du Sang : tomes 1 et 2
- Lire les chroniques des derniers albums : INRI, tomes 1, 2, et 3, ainsi qu’Hertz T1 et T3.
- Parcourir les interviews de Didier Convard "Le Triangle secret n’aurait jamais dû paraître en BD.", et de Denis Falque "La facilité n’est pas toujours une bonne chose".

  Un commentaire ?