Le financement participatif fait renaître Les Cahiers de la Bande Dessinée

30 mai 2017 5 commentaires
  • Vincent Bernière relance « Les Cahiers de la Bande Dessinée » dans le but de redonner une assise critique au discours sur le 9e art. L’homme qui avait créé "Bang !" et qui, surtout, dirige les hors-séries "Beaux-Arts Magazine" sur la bande dessinée s’appuie pour ce faire sur le financement participatif (ou crowfunding) sur la plateforme appropriée KissKissBanBang.

Y-a-t’il une communauté d’amateurs de bande dessinée susceptible de soutenir un support critique comme les mythiques Cahiers de la Bande Dessinée qui, sur le modèle des Cahiers du Cinéma, ont constitué la vitrine critique de la BD de 1969 à 1990 ?

Vincent Bernière, rédacteur en chef des hors-séries de Beaux-Arts Magazine, souvent très réussis et souvent très pertinents, le pense : «  25 ans après la disparition de la dernière série des « Cahiers de la BD », le journalisme de bande dessinée se fait rare. « Les Cahiers de la BD » nouvelle formule se veulent le support d’information de toutes les BD, destiné à tous les lecteurs et lectrices, dans un esprit journalistique séduisant, doté d’une maquette élégante, de formats innovants et de contributeurs talentueux. » Quid de la marque, qui appartenait à l’éditeur Jacques Glénat  ? « Jacques me l’a cédée pour 12 ans » nous dit Bernière.

Le financement participatif fait renaître Les Cahiers de la Bande Dessinée
Vincent Bernière veut relancer Les Cahiers de la Bande Dessinée
Photo ; D. Pasamonik (L’Agence BD)

Ce modèle de magazine critique de bande dessinée, qui persiste encore de nos jours puisque nos lecteurs connaissent dBD de Frédéric Bosser, Casemate de Frédéric Vidal, ou encore le gratuit Zoo d’Olivier Thierry, ce modèle économique est-il encore pertinent aujourd’hui à l’ère d’Internet ? Bernière veut en faire la preuve, précisément en s’appuyant sur une approche innovante : financer le lancement de son trimestriel par une opération de crowdfunding sur la plateforme KissKissBangBang cornaquée avec talent pour sa partie BD par Jean-Samuel Kriegk.

Les quatre premiers numéros des "nouveaux" Cahiers de la bande dessinée

Bernière veut réunir 15.000€, un objectif d’autant plus atteignable que dans les contreparties, on trouve un dessin original d’Enki Bilal (offert par l’auteur pour le lancement des Cahiers de la BD), mais aussi de François Boucq, Pascal Rabaté, Jacques de Loustal, Jean-Claude Mézières… Tous nostalgiques de cette époque.

Un sommaire prometteur

Le programme éditorial est quant à lui alléchant : « Les Cahiers de la BD seront composés de huit cahiers, qui aborderont chacun la littérature graphique sous un angle précis. Entre chaque cahier, vous pourrez lire des histoires courtes en BD écrites pour l’occasion, des inédits et des raretés, des interviews dessinées... En tout, les Cahiers donneront à lire plus de 20 pages de bande dessinée de création ou de rééditions. »

Tous les aspects : techniques, thématiques, esthétiques, muséographiques, historiques… sous les signatures de Vincent Bernière, Benoît Peeters, Stéphane Beaujean (conseiller de la rédaction), Frédéric Potet, Lucie Servin, Romain Brethes, Yves Frémion, Maël Rannou, Irène Leroy-Ladurie ou encore Christophe Brunella.

Avec pour le premier numéro une interview du mythique et génial scénariste britannique Alan Moore, dont le roman Jérusalem est prévu pour fin 2017, une interview « autour d’un plat de nouilles » avec les dessins de nappe assortis de Bastien Vivès et… une interview dessinée de Catherine Meurisse par François Olislaeger.

Longue vie et survie aux Cahiers de la bande dessinée !

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Merci pour cette info ; le projet étant alléchant, je suis allé kissbanker dans la foulée.
    Une question au passage en parlant magazine : quelqu’un sait-il ce que devient Kaboom, une revue que je trouvais très bien faite, éclectique et presque entièrement basée sur des entretiens avec les auteurs ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par FRÉDÉRIC HOJLO le 2 juin 2017 à  00:05 :

      Le dernier numéro en date de KaBoom est celui de novembre 2016 -
      janvier 2017 (n° 17). Stéphane Beaujean, rédacteur en chef, annonçait quitter la revue. Depuis, plus rien... Sachant que la revue était éditée par 2BDM, qui publiait aussi Comic Box et dont la parution est stoppée, on imagine que KaBoom est sinon définitivement morte, au moins en sommeil pour un bon moment.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Nicolas le 2 juin 2017 à  13:25 :

        A noter que j’ai aperçu le nom de S. Beaujean dans l’équipe de ces nouveaux Cahiers de la BD. Dommage néanmoins que Kaboom ne survive pas au départ de son ex rédacteur en chef.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Frédéric HOJLO le 2 juin 2017 à  13:46 :

          Stéphane Beaujean est en effet présenté comme "conseiller de la rédaction" des Cahiers. Mais sa fonction de directeur artistique du FIBD ne lui permet sans doute pas une implication aussi importante que celle qu’il avait à KaBoom.

          Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Le nom de la plateforme de crowdfunding est KissKissBankBank.

    Répondre à ce message