Le magazine Zoo pourrait changer de mains

15 janvier 2018 0 commentaire
  • Après dix ans de bons et loyaux services, Olivier Thierry qui avait racheté le magazine gratuit Zoo il y a dix ans, souhaite passer la main. Il l’annonce dans le prochain numéro qui paraît ces jours-ci.

Le magazine Zoo pourrait changer de mains
Le N°64 de Zoo vient de paraître à l’occasion d’Angoulême 2017.

C’était il y a dix ans. Le fondateur du magazine Zoo, Éric Borg, cherchait à revendre le titre. Lisant l’information dans ActuaBD.com, tribune d’influence s’il en est ;), Olivier Thierry, issu de la finance et grand amateur de bandes dessinées et de comics se porta acquéreur.

Dix ans plus tard, Zoo se porte bien et diffuse régulièrement entre 80 et 90.000 exemplaires selon les saisons. Dirigé par son rédacteur en chef Olivier Pisella, il a belle allure, dispose d’excellentes plumes, et couvre avec pas mal de pertinence bien des secteurs de la bande dessinée et des médias qui lui sont associés.

Olivier Thierry réfléchit au meilleur moyen d’ « augmenter et accélérer son développement » : « Le magazine se porte bien, nous dit-il, mais cela fait quelques temps que nous avons des projets de développement dans les cartons. Or, ces projets restent sur la ligne de départ, faute de temps à y consacrer de ma part. »

Occupé par ses autres activités, il est amené à faire un choix : « Le magazine connaîtrait une évolution probablement plus prometteuse si quelqu’un d’autre que moi s’en occupait. Il faut reconnaitre ses limites, et c’est pourquoi j’ai décidé d’être ouvert à certaines propositions qui se sont matérialisées ces derniers temps ».

Olivier Thierry cherche son Joker. Espérons qu’il trouve le bon !

Des discussions avancées sont en cours avec différents acteurs pas forcément issus du seul secteur de la bande dessinée, «  mais elles ne sont pas encore finalisées » nous dit l’éditeur qui affirme vouloir continuer à s’impliquer dans la gestion du titre et de son contenu même au-delà de la cession ou de la prise de participation, mais en réduisant son temps d’implication.

Si des candidats sont intéressés, comme il y a dix ans, faites-nous le savoir (redaction@actuabd.com), nous passerons le message...

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?