Le premier webtoon de Dupuis surfe sur le succès du foot !

22 juillet 2018 0 commentaire
  • Lancement réussi pour Dupuis, pour sa première création numérique en webtoon : les thématiques, la gestion du suspense et l'efficacité du dessin procurent un réel plaisir de lecture... tout en restant de la bande dessinée !

Voilà plusieurs années que Delitoon a lancé le webtoon à la française. Petit à petit, les autres maisons d’édition s’intéressent à cette autre façon de réaliser de la bande dessinée numérique. Le Smartphone restant le principal moyen de communication actuel, lire de la bande dessinée sur cet outil propose de perspectives astronomiques. Et l’on se prend à rêver au succès sud-coréen, où des millions de lecteurs lisent des webtoons quotidiennement.

Comme nous l’expliquait son nouveau directeur général, Julien Papelier, Dupuis désire évoluer numériquement pour approcher ces marchés. Et l’une de ces étapes se concrétise donc par le lancement de webtoons, car « Il permet de mieux conserver la lecture BD » explique Florence Mixhel, la rédactrice-en-chef du Journal de Spirou. Et fort de son équipe de 150 auteurs qui collaborent au Journal de Spirou, Dupuis peut donc compter sur un véritable vivier de talents pour explorer les possibilités du webtoon à la française.

Le premier webtoon de Dupuis surfe sur le succès du foot !

Carton pour le premier webtoon traitant du football

Lancé pendant le Mondial, le premier webtoon de Dupuis traite du football… mais pas seulement ! Notre héros, Gus, est une ancienne star internationale du ballon rond, et entraine actuellement le club en tête de la première ligue russe. Mais en Russie, pot-de-vins, arrangements et pressions sont monnaie courante. Et lorsque les intérêts des politiques et de bookmakers commencent à diverger, notre entraîneur se retrouve rapidement dans une position inextricable.

Le succès de ce premier webtoon de 12 épisodes en revient avant tout au scénario de Nix. En mêlant humour, situation réelle, action, sport et thriller, il parvient à passionner le lecteur. Surtout qu’il ne se cantonne pas au monde du football, en abordant la corruption qui touche la Russie, le statut peu démocratique du régime de Poutine, l’intolérance à l’homosexualité et les dérives sociales que cela peut entraîner.

Quant au dessin de Nix allié à celui de Bénus, il convient parfaitement au fond du récit. Si l’on comprend que Dupuis n’a pas voulu trop jouer sur les spécificités graphiques du webtoon pour accrocher progressivement les lecteurs de bande dessinée, le suspense en fin d’épisode est parfaitement distillé, de quoi fondre d’angoisse (ou de rire) en attendant la prochaine livraison.

Quoiqu’il en soit, ce premier webtoon est maintenant complètement disponible (12 épisodes), de quoi profiter pleinement de ce Deathfix. Si vous êtes toujours sur un petit nuage après le succès de notre équipe de football au Mondial, foncez donc découvrir ce premier webtoon de Dupuis, une réussite qui donne envie de découvrir prochainement leurs nouvelles créations numériques

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire les épisodes (lecture mobile conseillée) :
-  Episode 1 : Enfoirés de Chinois !
-  Episode 2 : Mettez-lui la pression
-  Episode 3 : Y’a rien de mieux pour se calmer les nerfs !
-  Episode 4 : Un gros paquet de fric !
-  Episode 5 : Je peux te faire confiance ?
-  Episode 6 : Je vais plutôt lui foutre une baffe dans la gueule
-  Episode 7 : Oui, nous sommes certains du résultat
-  Episode 8 : Tu vas nous pourrir la soirée !
-  Episode 9 : Clic
-  Episode 10 : Merci Camarade !
-  Episode 11 : Je vous souhaite une bonne route, Gus !
-  Episode 12 : J’ai carrément l’impression de renaître !

  Un commentaire ?