Les Chroniques de Centrum - T.2 : Le Furet et la colombe - Andrevon & Khaled - Soleil

7 décembre 2005 0 commentaire
  • Un an et demi après la sortie du premier tome des Chroniques de Centrum, le deuxième volume paraît chez Soleil. L'alliance d'un vieux loup de la SF et d'un jeune talent du graphisme tient toutes ses promesses.

Avec Les Chroniques de Centrum, Jean-Pierre Andrevon adapte son propre roman Le Travail du Furet. D’un roman des années 80, il fait une bande dessinée du 21ème siècle. Évidemment, en étant son propre adaptateur, il se permet des libertés et pratique sur son univers un travail de remise au goût du jour assez intéressant. Pour autant, l’intrigue reste la même et on suit toujours les traces d’un Furet, un de ces exécuteurs qui, au nom de la loi et à cause de la surpopulation, sont chargés d’éliminer des personnes tirées au sort. Lorsque la machine se grippe et que le Furet fait des découvertes sur son travail, les problèmes vont alors commencer...

Comme pour le premier volume, la lecture du Furet et la colombe laisse une drôle d’impression. On ne s’ennuie pas une seule seconde à suivre les pas de ce personnage atypique et attachant, mais on a l’impression de parcourir une intrigue qui patine. Le protagoniste vit, agit et enquête, mais le rythme des révélations n’est pas suffisant et le suspense ne fonctionne pas vraiment. On est totalement immergé dans l’univers sans vraiment vouloir résoudre les mystères qui se posent au Furet. S’en suit une lecture agréable, mais sans grands enjeux.

Une grande part de l’impression d’immersion vient du talent déployé par Afif Khaled qui démontre qu’il a accompli des progrès faramineux depuis le premier volume (qui était déjà de belle facture). Les scènes d’actions sont efficaces et lisibles, les décors riches et évocateurs, et la mise en couleur, notamment dans les scènes « virtuelles », à couper le souffle. Le dessinateur prouve là qu’il est effectivement un des meilleurs illustrateurs de SF actuels et qu’il est en train de devenir un artiste à suivre de très près. Les Chroniques de Centrum s’affirme, avec ce deuxième volume, comme une série intéressante et originale, qui sort des sentiers battus des séries de SF, et ce grâce aux talents conjugués de ses deux auteurs. Et même si le scénariste semble prendre son temps avec le récit, on ne peut qu’être soufflé par cette vision d’un avenir trouble et sombre, mais aussi par les sentiments qui surnagent encore à sa surface.

(par Laurent Queyssi)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?