Les Enquêtes Auto de Margot - T3 : "2CV pour une Égérie" - Par O. Marin & Callixte - Paquet

2 octobre 2011 0 commentaire
  • {{Pierre Paquet}} tente de s’imposer dans la BD dédiée à l’univers automobile après le succès rencontré par la collection {Cockpit}, et particulièrement par les BD d’aviation de {{Romain Hugault}}. L’une des bonnes surprises de la collection {Calandre} est la série {Les Enquêtes Auto de Margot}. Les amateurs de bagnoles, de classicisme et de ligne claire en BD vont adorer…

Avril 1961. Margot Palissandre, une journaliste à Auto Revue, est devenue la nouvelle égérie de la marque Citroën. La jeune femme a un fort tempérament et est plutôt émancipée. Elle court de salon en salon pour présenter les nouveautés de la gamme.

Le couturier Théophile Saint Cardon est l’une des figures importantes de la mode sur la place parisienne. Il a signé un partenariat avec Citroën. Il doit habiller une 2CV aux couleurs de sa future collection de prêt-à-porter. Alors qu’elle se trouve dans un hangar où sont parquées quelques unes des 22 exemplaires de la « 2CV Margot », aux couleurs de Saint Cardon, un inconnu commet un attentat et fait exploser des voitures. Margot est déterminée à poursuivre le criminel dans les couloirs. Après une course-poursuite effrénée, elle arrive enfin à cerner l’intrus… qui n’est autre que son petit ami ! Serait-ce lui le responsable de l’attentat ? Pourquoi ? Margot décide de mener l’enquête car elle ne croit pas en la culpabilité de son fiancé !

Le graphisme de la série est une éloge de la Ligne claire. On sent Olivier Marin porté par son sujet, les voitures, et la ligne graphique chère à Hergé ou Yves Chaland. Les décors et les bolides sont dessinés avec une rigueur et une précision extrême. Le coloriste de la série, Callixte succède à Emilio Van Der Zuiden, pour la réalisation des personnages. Mis à part, l’une ou l’autre pose étrange, les personnages sont dessinés avec le même soin. Malheureusement, l’osmose entre le travail des deux dessinateurs ne se fait pas toujours. On a parfois l’impression que les personnages sont figés et « flottent » dans le décor. Mais fort heureusement, le scénario parvient à nous captiver, et nous permet d’oublier ces erreurs de rodage.

Cette enquête policière, menée par une égérie de charme, est rondement menée. L’intrigue s’appuie sur des ressorts très classiques, mais ce n’est pas pour nous déplaire !

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity


Commander le T3 sur Amazon ou à la FNAC
Commander le T2 sur Amazon ou à la FNAC
Commander le T1 sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?