Les Insectes en BD T. 4 : la p’tite bête qui monte, qui monte, qui monte...

29 juin 2017 0 commentaire
  • La BD se veut parfois éducative : histoire, sciences..., avec, comme toujours, des réussites et des échecs. La série "Les Insectes en BD" se situe dans cette veine et s'avère être, dans l'ensemble, assez efficace, pour les petits comme pour les plus grands.

Au milieu des séries mono-thématiques de qualité très inégales publiées par Bamboo (sur les professions, les sports, les animaux, la boisson...), celle sur Les Insectes en BD peut passer inaperçu. Pourtant, il serait dommage de ne pas s’y attarder.

L’incontournable Christophe Cazenove (170 albums à son actif chez cet éditeur) et François Vodarzac apportent chacun leur savoir-faire pour mêler humour, connaissances et sens de la pédagogie.

Les Insectes en BD T. 4 : la p'tite bête qui monte, qui monte, qui monte...

La technique est bien rodée : chaque tome présente une quinzaine d’insectes différents et traite en une page d’une des particularités de l’espèce comme la chromogenèse (changer de couleur au fil des mues), la parthénogenèse (les œufs non fécondés donnent quand même naissance à une larve), mais aussi ses habitudes alimentaires ou ses prédateurs.

Ainsi, dans ce quatrième tome, nous faisons connaissance, entre autres, avec la nèpe, la fourmi panda (qui n’est pas une fourmi...), le cardinal, le xylocope (jackpot si vous arrivez à le placer au Scrabble) et même le puceron que l’on croit bien connaître. Il n’est pas du tout gênant de commencer par cet opus tant les histoires sont indépendantes. Seule la mouche revient de temps en temps, en fil rouge.

Le dessin de Cosby et sa mise en couleur, de type « cartoon », sont simples et efficaces. En revanche, le découpage est assez monotone et c’est sans doute sur cet aspect que des progrès peuvent être réalisés car même sur ce type de format, très contraint, un peu d’originalité et de créativité ne peut pas nuire.

En fermant l’album, on ne peut que se rendre à l’évidence : on a appris pas mal de choses sur le petit monde merveilleux (ou pas) des insectes sans se prendre la tête.
À la fin, un dossier documentaire court mais très illustré présente le phasme et donne même des conseils pour en faire un élevage à la maison... Ça vous tente ?

Fastfood pour insectes xylophages
(c) : Bamboo

(par Jérôme BLACHON)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

.
Commander "Les insectes en BD" t4 chez Amazon ou à la FNAC

Commander "Les insectes en BD" t1 chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?