Les Mangeurs d’Absolu - par Alexandre Kha - Editions Tanibis

19 octobre 2007 0 commentaire
  • Un peu de poésie dans un monde de brutes, voilà ce que propose ce charmant petit album où une dizaine de personnages se croisent au fil des pages.

Au premier abord, cet album où chaque page ne présente qu’un dessin accompagné de quelques lignes de textes pourrait paraître bien léger, mais Alexandre Kha tisse une toile fine et dense, par des allers-retours continuels entre ses personnages, dont les chemins se rencontrent encore et encore.

Les Mangeurs d'Absolu - par Alexandre Kha - Editions Tanibis

Une sorte de désespoir existentiel imprègne ces pages, où les histoires amoureuses et les difficultés de la vie sont dépeintes par petites touches à travers des dessins où le quotidien est transcendé par la mise en scène de drôles de créatures aux longues oreilles et au comportement très humain.

Philomène, Colin, Alméria, Seamus... le lecteur découvre toute une galerie de personnages, la narration très dépouillée nous les rendant petit à petit très proches.
La centaine de pages de l’album est bien remplie : tous les personnages suivent des trajectoires mélangées, on ne sait jamais qui va rencontrer qui, et du désespoir à la tragédie, la frontière est mince, même si, au final, l’auteur offre à plusieurs personnages une fin ouverte, toute en douceur.

Ces Mangeurs d’Absolu sont une nouvelle preuve de l’importance des éditeurs de petite taille, qui peuvent offrir aux lecteurs des albums qui ne verraient jamais le jour chez leurs concurrents plus établis.

(par François Peneaud)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?