Actua BD
Le site de référence pour la bande dessinée francophone





Les nominés d’Angoulême
10 décembre 2003

Partager sur Facebook Citer sur votre blog Version imprimable de cet article Version imprimable

Les nominés d'Angoulême

Hier, lors de la conférence de presse destinée à lancer la prochaine édition de la manifestation angoumoisine, l’équipe du Festival a présenté sa liste de nominés pour les Prix d’Angoulême puisque, désormais, la dénomination d’Alph’art a été abandonnée "sur une suggestion de François Schuiten" a révélé Jean-Marc Thévenet, le directeur du Festival.

Cette liste de nominés, la voici :

PRIX DU MEILLEUR 1ER ALBUM

Les nominés d'Angoulême Soupe Froide de Charles Masson chez Casterman
- Palaces de Simon Hureau chez Ego comme X
- Kuklos de Gaultier & Ricard chez Soleil
- Ludologie de Ludovic Debeurme chez Cornélius
- Betty Blues de Renaud Dillies chez Paquet
- Hector Umbra de Uli Oesterle chez Akileos
- La Tendresse des crocodiles de Fred Bernard au Seuil

PRIX DU MEILLEUR ALBUM

- L’Ascension du Haut Mal, de David B. - A L’Association
- Le Combat ordinaire, de Manu Larcenet - Chez Dargaud
- Lupus, de Frédérik Peeters - Chez Atrabile
- Broderies, de Marjane Satrapi - A L’Association
- La Vie de ma Mère, de Chauzy & Jonquet - Chez Casterman
- Daredevil T4 & T5, de Bendis & Maleev - Chez Panini Comics
- Blonde Platine, de Adrian Tomine - Aux Editions du Seuil

PRIX DU MEILLEUR DESSIN

- Blacksad, de Guarnido & Canalès - chez Dargaud
- PingPong Tl, de Matsumoto Taiyo - chez Delcourt
- Le Curé, de De Metter - chez Soleil
- Les Contes du 7é« Souffle T2, de Adam & Nicol - chez Vents d’Ouest
- Léviathan, de Jens Harder - Aux Editions de L’An 2
- Hulk T2 - Banner, de Azzarello & Corben - Chez Panini Comics
- Le commis voyageur Tl, de Seth - Chez Casterman

PRIX DU MEILLEUR SCÉNARIO

- Sandman, la saison des brumes, de Neil Gaiman - Chez Delcourt
- Cuervos Tl, de Marazano & Durand - Chez Glénat
- Caravane, de Bernard Olivié & Jorge Zentner - Chez Frémok
- Mémoires d’un commercial, de Morvandiau - Chez Les Requins Marteaux
- Planètes, de Makoto Yukimora - Chez Panini Comics
- La grippe coloniale, de Huo-Chao-Si & Appolo - Chez Vents d’Ouest
- La Ligue des Gentlemen Extraordinaires T3 & T5, de Alan Moore & Kevin O’ Neill - Chez Editions USA

PRIX DE LA MEILLEURE SÉRIE

- 20th Century Boys de Naoki Urasawa - chez Panini Comics
- Bouncer, de Boucq & Jodorowski - Chez Les Humanoïdes Associés
- Stéphane Clément, chroniques d’un voyageur, de Ceppi - Chez Les Humanoïdes Associés
- Sambre, de Yslaire - Chez Glénat
- Donjon, de Sfar & Trondheim - Chez Delcourt
- Bételgeuse, de Léo - Chez Dargaud
- Blackhole, de Charles Burns - Chez Delcourt

PRIX DU PATRIMOINE DE LA BD

- M le magicien de MA - Chez L’Association
- L’Anthologie d’A.B. Frost - Aux Editions de l’An 2
- Ayako, de Osamu Tesuka - Chez Delcourt
- Coups d’Eclat, de Yoshihiro Tatsumi - Chez Vertige Graphic
- Social Fiction, de Chantal Montellier - Chez Vertige Graphic
- Lycaons, de Alex Barbier - Chez Frémok
- Clifton l’Intégrale, de Macherot - Chez Niffle

Nous aurons l’occasion de revenir sur ces prix et sur le programme du Festival ces tout prochains jours.

Notre photo : Conférence de presse du Festival au Musée de l’Homme. Photo : © Laurent Melikian

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

4 Messages : Participez à la discussion

  • > Les nominés d’Angoulême

    10 décembre 2003 11:47, par René Jean

    Cette sélection reflète-t-elle vraiment le goût du public ou d’un cénacle ?
    De nombreux auteurs n’ont jamais été nommés, jeunes ou confirmés.
    Par exemple, Casterman a confié à un jeune dessinateur, pour son tout premier album, le script d’un auteur confirmé (pour ainsi dire un classique) : Olivier Pâques pour "Le ROi Soleil", écrit par Jacques Martin... C’est un vrai défi... d’autant que la série se veut "adulte" et résolument différente des séries précédentes... Le graphisme de ce jeune auteur me semble proche de Marc-Renier (lui aussi me semble bien oublié d’Angoulême, à moins que ma mémoire flanche).
    C’est dommage de ne pas l’avoir cité (mais je sais que cet album a eu droit à un bel article sur ce site). Pour une fois qu’un premier album obtient un bel accueil public...

    repondre message

    • Répondu le 10 décembre 2003 à  17:22 :

      Ce qui serait réellement intéressant pour cette question du reflet de la BD, c’est de connaître les meilleures ventes de l’année et de comparer. A moins qu’Angoulême ne soit la copie de Cannes pour le cinéma ?

      Enfin, je trouve que Groland comme pays invité c’est assez déplorable lorsqu’il y a tant de belles choses dans tant de pays réels !

      repondre message

    • Répondu par Gilles le 10 décembre 2003 à  18:41 :

      Cette sélection me semble très bien. Evidemment, on pourrait ergoter pendant des heures mais elle me semble récompenser des albums de qualité aussi bien grand public (Blacksad, Bouncer, Donjon, Betelgeuse, 20th Century Boys, Sambre, etc ) que plus underground ( Blonde Platine, Mémoires d’un commercial, Le commis voyageur, Leviathan, Black Hole, etc. ). Il n’y a vraiment pas de quoi hurler au scandale...

      repondre message

      • Répondu par nico le 13 décembre 2003 à  12:55 :

        La sélection proposée me semble tout à fait honnête. il faut arrêter de mépriser les jurys d’angoulême et de leur prêter des intentions anti-public. Au contraire, un jury doit être le plus impartial possible et ne juger que sur la qualité des albums, non sur des ventes, même si des albums de qualité peuvent atteindre de bons chiffres. je ne suspecte pas les gros tirages. Comme le dit gilles, les nominations parlent : Marjane satrapi, Bouncer, sambre, bételgeuse...ça vent, très bien, tant mieux. Mais il ne faut pas non plus suspecter les petits tirages de médiocrité.
        Côté qualité, les choix retenus à Angoulême sont pour moi représentatifs de la production et ne sont aucunement méprisant envers le public. Bien au contraire, il me semble que derrière les choix du jury réside une volonté permanente de ne pas se foutre de la gueule du public.
        On peut tous regretter que les albums qui nous ont touché ne soit pas retenus, mais ça ne nous empêche pas d’en parler autour de nous, de les défendre et de continuer à les aimer. Je n’ai pas besoin que le Photographe de Guibert soit nominé pour en assumer sa lecture (a y est j ai réussi à le placer celui là). Aller l’acheter les yeux fermés et faites le lire à vos amis.

        repondre message





Commande Albums - Qui sommes-nous ? - Rédaction - Conditions d'utilisation - Régie - Site réalisé avec SPIP