Les super-héros singulièrement absents au Salon du Livre et de la presse pour la jeunesse de Montreuil 2013

20 novembre 2013 6 commentaires
  • Du 27 novembre au 2 décembre 2013, la 29e édition jeunesse fait escale à Montreuil. Avec 161 000 visiteurs dont 30 000 enfants inscrits, 2000 auteurs et illustrateurs présents et 700 rencontres, ateliers, débats et master-classes..., cet événement est, avec le Salon du Livre, l'un des événements incontournables de l'édition parisienne. Thème pour 2013, les super-héros y sont cependant peu présents...

C’est l’Afrique du Sud qui est l’invitée cette année du "supersalon", l’événement jeunesse le plus important de France. Avec son versant "pro" et notamment le MICE (Marché international et interprofessionnel de la création pour enfant), Montreuil est un incontournable de la profession, éditeurs de BD compris. Si certains éditeurs ont la double casquette jeunesse et BD (Hachette, L’École des Loisirs, Gallimard, Casterman, Sarbacane...), la plupart des éditeurs de BD cultivent un secteur jeunesse dans leur catalogue et l’on peut affirmer que celui-ci va en se confortant depuis quelques années. Ainsi Konami Kanata, l’auteure du manga Chi, une vie de chat chez Glénat sera présente à Montreuil

Les super-héros singulièrement absents au Salon du Livre et de la presse pour la jeunesse de Montreuil 2013
Konami Kanata, l’auteure du manga "Chi, une vie de chat", chez Glénat, sera présente à Montreuil.

La programmation tourne autour de la question "qu’est-ce qu’un héros ?". Les enfants interrogés, si l’on en croit le dossier de presse, répondent : « Spider-Man, Batman, Superman enfin tout ce qui fini par man » ou encore « Maman, Papa, ma sœur, Spider-Man et Batman. » Les auteurs répondent : Le Petit Nicolas, Lucky Luke...

Quant à la programmation du Salon, elle a choisi de mettre en avant Marjane de Persepolis, Ariol de Guibert & Boutavant, Blanko et Noiro de Amer Béton de Taïyo Mastsumoto, Zazie d’Oubrerie & Queneau, et d’autres... Mais pas d’auteurs ni de super-héros américains, comme le sollicitait le micro-trottoir des marmots. Nous y voyons comme une contradiction...

Le reste est à l’avenant : On expose les héros et les héroïnes de Bruno Heitz, on invite l’auteure de BD sud-africaine Karlien de Villiers (auteur de Ça & Là), un événement autour de la BD Loulou de Grégoire Solotareff chez Rue de Sèvres, etc.

La bande dessinée est l’un des huit pôles artistiques du Salon. Seul Lastman rappelle la saga super-héroïque avec une Master-classe de Bastien Vivès, Michaël Sanlaville et Balak, le 27 novembre. Pour le reste, Chi (Glénat Manga), Spirou,dans le cadre des 75 ans, et un hommage à Fred, l’auteur de Philémon, sont les maigres contributions du Salon à la BD. Pas l’ombre d’un collant à l’horizon...

La librairie du Salon de Montreuil est tenue par les éditions Fremok
Photo DR

Les auteurs présents au salon : Balak, Guillaume Bianco, Marc Boutavant, Davide Cali (Italie), Joris Chamblain, Amélie Fléchais, Bruno Heitz, Konami Konata (Japon), Lisa Mandel, Aurélie Neyret, NOB, Nicolas Pinet, Arthur de Pins, Simon Sanlaville, Mathieu Sapin, Fabien Velhmann, Bastien Vivès, Manuele Fior (Italie), Emmanuel Guibert, Joanna Hellgren (Suède), Alvaro Ortiz (Espagne), Miroslv Sekulic (Croatie), Henning Wagenbreth (Allemagne), Yoann…

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
6 Messages :