LingoZING ! : la méthode en or pour apprendre les langues en BD ?

28 mars 2017 0 commentaire
  • Vous avez remarqué comment certaines personnes, après avoir peiné en anglais durant toute leur scolarité deviennent tout à coup bilingues quand il s'agit de regarder leurs séries préférées en version originale ? Derrière ce tour de magie, se cache une mécanique d'apprentissage que l'application LingoZING! va tenter de reproduire à partir du 31 mars 2017.

LingoZING ! : la méthode en or pour apprendre les langues en BD ?D’après la légende, l’idée de LingoZING ! a germé dans l’esprit de sa fondatrice Kyra Pahlen quand celle-ci s’est rendue compte – au cours d’un tour d’Europe – qu’elle était devenue polyglotte en grande partie grâce à sa lecture de bandes dessinées en différentes langues. Elle décida donc de proposer une application permettant de reproduire ce processus d’apprentissage par l’amusement.

Parmi les auteurs convaincus, figurent des magiciens des mots, plus que conscients de l’importance de leur apprentissage. Philippe Geluck Le papa du Chat, explique ainsi que "Le meilleur apprentissage que l’on puisse faire est celui qu’on pratique avec gourmandise et plaisir. La BD et les langues, c’est le mariage parfait." Concernant la traduction des jeux de mots et références culturelles, les comédiens de LingoZING ! effectuent sur chaque œuvre un travail de localisation capable d’impressionner un spécialiste en la matière, comme Jul, dont la série Silex and the City regorge de paronomases. Une réflexion sur l’apprentissage qui rejoint celle de l’artiste polymorphe André Stern qui n’est jamais allé à l’école mais qui s’est construit en jouant. En effet, selon les théories neuroscientifiques, le cerveau se développerait idéalement en fonction des tâches liées à notre enthousiasme. Si l’application LingoZING ! est gratuite, il vous faudra débourser entre 1,99 € et 8,99 €, selon l’éditeur afin de vous procurer les bandes dessinées issues des catalogues de maisons d’édition françaises comme Dupuis, Le Lombard, Dargaud, Glénat, Delcourt, L’Ecole des Loisirs, Bamboo ou encore Sandawe, mais également internationales avec des titres tout droit venus de chez Image Comics, Top Cow, Boom ! Studios. À ce propos, grâce à un partenariat avec l’Institut français, LingoZING ! sera disponible à l’internationale, embarqué dans le catalogue des produits numériques destinés aux Instituts français et aux Alliances françaises dans le monde. Selon le succès et l’efficacité de l’application, se dessine peut-être un argument imparable pour mettre un point final aux débats (parfois houleux) sur l’utilité de la bande dessinée dans nos sociétés.

(par Fabrice FADIGA)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?