Lo – Par Lucie Durbiano – Gallimard / Bayou

3 septembre 2010 3 commentaires
  • Il est temps de vous souvenir de vos leçons de grec ancien. En cette rentrée, Lucie Durbiano nous plonge dans un bain mythologique. Elle publie son quatrième album chez Gallimard : une savoureuse réinterprétation du conte pastoral Daphnis & Chloé, sobrement intitulée {Lo}.

Lo est une jeune nymphe orpheline qui vit avec l’autoritaire Diane, déesse de la chasse. En émoi devant un jeune homme nommé Daphnis, Lo se morfond, se tortille et tente de séduire le simple mortel qui lui en pince pour Chloé, une bergère. Débute alors un chassé croisé vaudevillesque entre l’Olympe et les pâturages...

Lo – Par Lucie Durbiano – Gallimard / Bayou
Un extrait de "Lo"
© Durbiano - Gallimard

Dans son style inimitable, Lucie Durbiano tresse une histoire romantique, ingénue et délicieusement décalée. C’est peu dire que les jupettes et tuniques antiques collent à merveille avec le ton singulier de Durbiano qui, album après album, s’impose comme la fille spirituelle d’Éric Rohmer.
Avec Lo, elle concocte une friandise acidulée absolument savoureuse.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander ce livre sur Amazon ou à la FNAC

A propos de Lucie Durbiano, sur ActuaBD :

>Orage et Désespoir

>Le Rouge vous va si bien

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Lo – Par Lucie Durbiano – Gallimard / Bayou
    3 septembre 2010 07:23, par Lilas

    Aie aie aie ! C’est encore plus niais que le petit prince de Sfar. Gallimard / Bayou, la BD cucul.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Mathô le 14 décembre 2010 à  14:43 :

      Lilas, tu y vas un petit peu fort, la comparaison m’apparait hasardeuse. .Je n’ai pas vu souvent de nymphes donner des coups de pied dans les c... aux personnages des livres de Sfar. Enfin, pas dernierement.
      L’univers de Lô est maîtrisé, les dialogues sont plutot droles,ca vit, ça chante, pour moi un vrai bol d’air dans la soupe à la grimace. En somme, comme toujours,la critique est aisée, mais l’art a des ficelles.

      Répondre à ce message

  • Lo – Par Lucie Durbiano – Gallimard / Bayou
    3 septembre 2010 20:26, par hank ukulélé

    c’est trop mimi, ça en devient sexy !!

    Répondre à ce message