Loustal en clair-obscur à Cherbourg-Octeville

30 janvier 2008 1 commentaire
  • Dès le 4 avril prochain, le dessinateur Loustal sera à l’honneur au musée d’art Thomas-Henry à Cherbourg-Octeville avec une exposition Loustal, clair obscur qui a lieu dans le cadre de la quatrième biennale du 9ème art.
Loustal en clair-obscur à Cherbourg-Octeville
Loustal à Cherbourg-Octeville
(C) Loustal

On connaît Loustal  : auteur de bande dessinée, illustrateur, peintre, affichiste qui s’attache à saisir des instants magiques nimbés de lumière qu’ils soient issus d’horizons lointains, d’univers littéraires, d’ambiances musicales ou du miroitement des gris des paysages du Nord.

Le musée de Cherbourg-Octeville lui consacre une rétrospective avec quelque 200 documents issus de ses carnets de voyage, de ses estampes, des illustrations qu’il a faites pour les romans de Simenon, pour des affiches, des dessins de presse ou encore des bandes dessinées qu’il cosigne avec son complice Philippe Paringaux, le plus souvent chez Casterman.

Un beau paysage du nord par Loustal
(C) Loustal

Sur le fil conducteur de la transparence, les commissaires de l’exposition Véronique Liévin et Dominique paysant (avec l’aide Christian Desbois), essayent d’approcher le mystère des couleurs de Loustal : Des bleus francs , des jaunes pimpants, des roses délicats, des gris mystérieux, des ocres profonds,… Et puis ses personnages de passage, qui ne pipent mot mais qui semblent en savoir plus long que vous et moi. Ce sont ces moment fragiles que Loustal collectionne et qu’il fait partager à ses lecteurs.

Un fusain du Fort de l’Ouest par Loustal.
(C) Loustal

Dans ce musée qui détient la deuxième collection française d’œuvres de Jean-François Millet, les commissaires ont décidé de faire passer Loustal à « l’épreuve pigmentaire » en exposant aussi une série d’épreuves numériques grand format (120 x 190 cm, 150 x 220 cm) réalisées par Franck Bordas, un homme que Loustal avait connu il y a bien longtemps comme sérigraphe.

Les commissaires de l’exposition Dominique Paysant et Véronique Liévin.
Photo : D. Pasamonik

Des belles images, donc, dans le cadre vivifiant de Cherbourg-Octeville, avec en prime, l’avantage d’un lieu que Loustal admire : « J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce musée, les maîtres inconnus du 19ème siècle. J’ai fait des photos de marbres très beaux. Il y a de très belles marines, d’incroyables batailles…  ». Ce qui ne gâche rien, c’est que l’entrée est gratuite.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Loustal, Clair obscur
4 avril- 31 septembre 2008
Musée d’art Thomas-Henry, Centre culturel
Entrée libre
Renseignements au 02 33 23 39 38
Ou sur Le site de la ville de Cherbourg

Les Inrockuptibles sortiront un numéro spécial à cette occasion.

En médaillon : Loustal. Photo : D. Pasamonik

 
Participez à la discussion
1 Message :