Lyon BD 2017 : c’est parti pour le week-end !

10 juin 2017 0 commentaire
  • Le festival Lyon BD 2017 bat son plein aujourd’hui avec une programmation exceptionnelle puisqu’au générique figurent entre autres le théoricien et dessinateur de BD Scott McCloud, les dessinatrices Annie Goetzinger et Florence Cestac, les dessinateurs québécois Michel Rabagliati et Guy Delisle, les Espagnols Jaime Martin et Juanjo Guarnido, et une forte délégation allemande où l’on distingue Reinhard Kleist, Flix, Thomas von Kummant et bien d’autres. Et notamment un choix d’auteurs de la nouvelle génération.

Ce tropisme se confirme avec la création d’un nouveau prix dont nous vous avons déjà parlé : le Prix Lyon BD dont l’objectif est de récompenser, en association avec le quotidien Le Monde et la Sofia (Société française des intérêts des auteurs de l’écrit) « une initiative contribuant au décloisonnement de la bande dessinée". Franck Bourgeron est venu chercher hier soir le prix au nom de ses camarades.

Lyon BD 2017 : c'est parti pour le week-end !
Franck Bourgeron, le directeur de Topo, entouré des membres du jury Emmanuelle Payen (BPI / Centre Pompidou), Florence Porcel : autrice & comédienne, Lisa Mandel, autrice, Mathieu Diez, directeur du Lyon BD Festival et Frédéric Potet, journaliste au Monde

Le festival Lyon BD, que la presse locale imagine voir « déborder Angoulême », « un festival emblématique en perte de vitesse », s’enthousiasmant pr avance d’une exposition Hugo Pratt à venir au Musée des confluences, a effectivement beaucoup d’atouts en mains : une infrastructure touristique et hôtelière convaincante (qui n’a pas connu de galère de logement dans la capitale charentaise ?), une bonne situation saisonnière en juin, et surtout une équipe d’organisation sympathique, dynamique, ouverte aux créateurs et… ambitieuse. Le simple fait que les organisateurs de la Foire du Livre de Francfort (la plus grande au monde : 8000 éditeurs représentés) où la France est cette année le pays invité d’honneur, leur ait confié la programmation BD est une sorte de camouflet pour le festival angoumoisin qui tient tant à sa primauté française...

JPEG - 176.1 ko
Dans l’exposition Scott McCloud / Juanjo Guarnido

Reste qu’il y a encore bien du chemin à faire, les organisateurs de Lyon BD en sont les premiers conscients. N’empêche, rien que les idées de programmation : faire une expo sur « L’Art invisible » confrontant Scott McCloud et Juanjo Guarnido, ou des rencontres unissant Lisa Mandel et Matthieu Sapin et des spectacles mobilisant Florence Cestac et Stephan Oliva ou associant Charles Berberian, Lisa Mandel, Lolita Séchan et Jean-Claude Denis dans les théâtres de la ville, consacrant le « décloisonnement de la bande dessinée » déjà évoqué montre qu’il y a à Lyon une vraie volonté de faire de la « capitale des Gaules », celle de la bande dessinée, par Toutatis !

JPEG - 215.7 ko
Parmi les membres de la délégation québécoise, le dessinateur Guy Delisle et Thomas-Louis Côté, DG du Festival de la BD francophone de Québec dans l’exposition consacrée à "Paul à Québec" de Michel Rabaglaiti
JPEG - 147.6 ko
Sous les lambris dorés de l’Hôtel de ville de Lyon, Lisa Mandel et Mathieu Sapin
JPEG - 215.9 ko
L’exposition "Deutsche Comics" dialogue avec la prochaine Foire du Livre de Francfort.
JPEG - 188.8 ko
Les dorures de la République accompagnent le "speed dating" entre les éditeurs et les auteurs, vendredi.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

LYON BD FESTIVAL INTERNATIONAL
11 et 12 juin 2017
LYONBD.COM

C’est Roger (Jazz Maynard) qui a fait l’affiche.

  Un commentaire ?