Magisk Magic ! – Par Alfred & Regis Lejonc – Editions de la Gouttière

19 janvier 2018 0 commentaire
  • Et si vous mettiez un peu de magie dans votre vie ? Rien de plus simple ! Grâce à la Magi Box tout vous sera bientôt possible ! Dans cette nouvelle bande dessinée muette, nous apprenons que de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités.

Tout commence à cause d’une pub. Celle-ci incite à l’achat d’un kit de magie constitué d’un chapeau de prestidigitateur et de sa baguette. Fasciné, notre petit héros sans nom décide de s’en approprier un exemplaire. Et voici qu’une fois ses objets en sa possession, il se lance dans une drôle d’aventure.

Cette bande dessinée nous accroche tout d’abord par son style graphique. Très stylisé, il peut apparaître très enfantin, mais n’en est pas moins doté d’une incroyable expressivité, un simple petit trait rajouté ou déplacé pouvant suffire à passer par toutes sortes d’émotions. Regis Lejonc abandonne les contours nets pour un trait plus épais et nerveux. Il n’hésite pas à repasser plusieurs fois sur ses motifs, donnant un aspect vibrant à son dessin. Ceci contraste fortement avec les aplats de couleur plus "propres" et qui, de ce fait, font très bien ressortir les figures. Ces mêmes couleurs fonctionnent sur des codes précis, évoquant selon le contexte aussi bien, le danger, l’oppression, que la joie ou les instants calmes, et ce, bien qu’elles demeurent assez basiques dans l’ensemble (bleu, rouge, noir et blanc).

Magisk Magic ! – Par Alfred & Regis Lejonc – Editions de la Gouttière
Magisk Magi ! Alfred & Regis Lejonc © Editions de la Gouttière 2018

La mise en page est plutôt régulière, le gaufrier étant majoritairement utilisé, ce qui permet une lecture très fluide. Mais les illustrations en pleine pages ne sont pas en reste, surtout pour représenter un espace descriptif. C’est ainsi que l’on découvre l’aspect tortueux et bancale de cet étrange univers où évolue le protagoniste. Chaque décor, aussi bien intérieur qu’extérieur, s’avère déstructuré, accentuant l’aspect cartoon, mais également inquiétant, car instable, de cet environnement. Quant aux cases, elles oscillent entre le cadré et le non cadré, pour parfois totalement disparaître.

Magisk Magi ! Alfred & Regis Lejonc © Editions de la Gouttière 2018

Peut-on vraiment qualifier cette bande dessinée de muette ? Pas totalement. Outre les onomatopées, dont la typographie se rapproche des autres textes existants, nous observons la présence de bulles contenant de courtes répliques écrites quasiment en phonétique. A cela s’ajoute l’incantation répétée par le héros qui gagne ici la fonction d’un véritable leitmotiv. Or, les mots ont bien leur importance dans cette histoire, car comme le mentionne la quatrième de couverture "Ce n’est pas tout d’avoir de grands pouvoirs, encore faut-il ne pas se tromper dans la formue magisk". L’intrigue tourne finalement autour de la notion de langage, élément essentiel, puisqu’il justifie le sort réservé au personnage principal. Sa volonté de réduire au silence son entourage, ou d’effacer ce qui ne lui plait pas, ne sera pas sans conséquence pour lui.

Et c’est la seconde raison qui rend cette bande dessinée accrocheuse, à savoir, sa fin. Sous ses dehors humoristique, le récit ne délaisse pas une certaine forme de morale. En effet, le héros enchaine les gaffes par excès d’enthousiasme ou d’exaspération. Mais c’est justement cette attitude peu raisonnable qui lui vaudra un destin bien particulier.

Une bande dessinée marquée par la magie et le rocambolesque que l’on peut apparenté à un conte moderne pouvant s’adresser aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

(par Tahani Biernat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Magisk Magi ! De Alfred et Regis Lejonc. Editions de la Gouttière. 56 pages. 9,70 euros. Sorti le 19 janvier 2018.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?