Man of Steel : la renaissance de Superman

10 août 2018 1 commentaire
  • En 2018 Superman a 80 ans ! Afin de fêter en grande pompe cet anniversaire, Urban Comics propose la publication d'une période essentielle de l'homme d'acier, celle sous la plume du célèbre John Byrne, de 1986 à 1988. Un incontournable pour les amateurs de Super-Héros mais aussi les curieux cherchant une porte d'entrée « patrimoniale » de qualité.

C’est un premier album très épais [1], sur quatre d’annoncé, que nous propose Urban Comics avec ce Superman Man of Steel qui narre tout le travail de refondation du personnage suite aux événements de Crisis on Infinite Earths. Rappelons brièvement qu’il s’agissait d’une opération de relance éditoriale de l’univers DC Comics visant à redémarrer tous leurs titres de zéro afin de supprimer un historique parfois encombrant (voir notre article sur l’historique éditorial de cet univers).

Il s’agit donc d’une série d’albums dans la lignée de ceux de Wonder Woman Dieux et Mortels, débutée l’an dernier, qui propose les premiers épisodes de la période « classique », ou « post-crisis », qui commence en 1986. Les projets sont d’ailleurs identiques et simples : relancer les personnages dans une version moderne et claire. Du côté de Batman, l’album équivalent est Batman : Année Un de Frank Miller et de David Mazzucchelli.

La renaissance de Superman est confiée à John Byrne, au scénario et au dessin, célèbre auteur de Marvel, entre autres pour ses prestations sur X-Men, au côté de Chris Claremont, et sur Les Quatre Fantastiques.

L’objectif de cette refondation tient en quelques idées simples : supprimer la carrière de jeunesse de Clark en tant que Superboy, réduire la puissance de ses pouvoirs, moderniser Luthor pour en faire un homme d’affaire de son temps et refaire de Clark l’unique survivant de Krypton (après des décennies à avoir créé de nombreux « survivants » un peu dans tous les sens).

Man of Steel : la renaissance de Superman
© DC Comics / Urban Comics

Cette nouvelle version des origines va connaître un immense succès public et critique, devenant la nouvelle référence incontournable de l’univers de Superman. Il faudra ainsi attendre 2003, et la mini-série Superman : Birthright, pour que ce soit proposée une nouvelle version des origines du personnage.

De ce fait même, le lecteur qui n’avait jamais lu un Comics de Superman, mais qui a vu certains de ses films ou la série animé de Bruce Timm de la fin des années 1990, ou qui, de façon générale, connaît le personnage au travers de la culture populaire, ne sera guère perdu avec cet album qui met en place tous les fondamentaux de Superman de ces trente dernières années !

Alors, concrètement quel contenu pour ce premier album ? Nous y trouvons d’abord la mini-série en six épisodes Man of Steel de John Byrne qui redéfinit à proprement parler les origines de Superman. S’ajoutent les premiers épisodes de Superman et d’Action Comics, deux tous également écrits et dessinés par John Byrne, et enfin les premiers épisodes d’Adventures of Superman par Marv Wolfman et Jerry Ordway.

Contrairement au traitement de Wonder Woman à la même époque, qui prend son temps et propose un récit en « temps réel », Man of Steel se structure sous forme d’ellipse : chaque épisode concerne un moment précis d’un ensemble qui se déroule sur dix ans ! Ainsi, quand nous retrouvons une seconde fois Clark et Lois, dix-huit mois ce sont déjà écoulés depuis l’épisode de leur première rencontre !

© DC Comics / Urban Comics

Man of Steel se découpe en de six moments-clés : les origines jusqu’à la naissance de Superman, la rencontre avec Lois Lane, puis celle avec Batman, suivi de celle avec Lex Luthor, l’introduction de la sœur de Lois avec Bizarro, enfin la mini-série se termine par un retour à Smallville pour l’introduction de Lana Lang et la rencontre de Clark avec son père biologique sous forme d’hologramme.

Un programme parfaitement calibré, efficace, qui va à l’essentiel tout en prenant le soin de parfaitement présenter et mettre en place les différents thèmes et personnages principaux de l’univers de Superman.

Ensuite, l’album alterne les épisodes des trois séries régulières de l’époque. Ce sont pour l’essentiel des épisodes indépendants qui vont des conspirations de Lex Luthor à des rencontres avec des figures bien connues comme Metallo, les Teen Titans, Phantom Stranger et le Démon, sans oublier une histoire dédiée à l’intégrité jusqu’au boutisme de Perry White.

Nous y suivons un Superman toujours à la hauteur de son mythe et de ses responsabilités, soucieux d’aider les autres, de sauver le plus de monde possible, mais également confronté à des problématiques mettant à rude épreuve ses idéaux comme lors de l’enlèvement de ses parents adoptifs.

© DC Comics / Urban Comics

Nous avons également deux grandes histoires. D’abord celle de Marv Wolfman dans Adventures of Superman sur le thème du terroriste international et des états voyous. Nous sommes à la fin des années 1980. L’ensemble demeure simple et Superman représente une justice pacificatrice idéaliste. Même datée d’un autre âge, cette aventure rappelle la dimension politique de l’Homme d’Acier.

Enfin la seconde grande histoire concerne le cross-over Légende, qu’Urban Comics a publié il y a quelques années. Nous trouvons donc les épisodes concernant Superman et son séjour à Apokolips, où il devient pour un temps le fils de Darkseid en raison d’une amnésie. Comme nous l’avions évoqué à l’époque, il s’agit d’une histoire remarquable en tout point qui fit date, reprise régulièrement comme par exemple dans le dessin animé de Bruce Timm.

Difficile de faire plus complet autour du personnage de Superman que cet album qui balaie un vaste registre d’histoires et de personnages, le tout porté par un vent de modernité, comme par exemple ce Clark Kent qui ne cache pas son attirance pour Lois et même pour Cat Grant !

Si nous ajoutons le magnifique graphisme de John Byrne, aux personnages imposants et puissants et aux aplats de couleurs typiques des années 1980, c’est bel et bien à un album incontournable, riche et dense, que nous avons affaire !

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Superman Man of Steel T1. Scénario : John Byrne, Marv Wolfman & Jerry Ordway. Dessin : John Byrne & Jerry Ordway. Traduction Jean-Marc Lainé, Patrick Marcel & Thomas Davier. Urban Comics, collection "DC Essentiels". Sortie le 8 juin 2018. 480 pages. 35,00 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

Lire la chronique d’All-Star Superman

Superman "DC Rebirth" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 2
- Lire la chronique du tome 3
- Lire la chronique de DC Univers Rebirth : Superman

Superman "The new 52" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1 d’Action Comics
- Lire la chronique du tome 2 d’Action Comics
- Lire la chronique du tome 3 d’Action Comics
- Lire la chronique du tome 1 de Superman L’homme de demain
- Lire la chronique des tomes 1 & 2 de Superman/Wonder Woman
- Lire la chronique du tome 3 de Superman/Wonder Woman
- Lire la chronique de Superman : Le Règne de Savage
- Lire la chronique de Superman : Requiem

Geoff Johns présente Superman sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 4
- Lire la chronique du tome 5
- Lire la chronique du tome 6

[1Les épisodes contenus dans Superman Man of Steel T1 sont :
- Man of Steel #1-6 (juillet 1986 à septembre 1986),
- Superman #1-4 (octobre 1986 à janvier 1987),
- Action Comics #584-587 (octobre 1986 à janvier 1987),
- Adventures of Superman #424-428 (octobre 1986 à février 1987).

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Man of Steel : la renaissance de Superman
    16 août 10:34, par jean-rené

    Il aurait été aussi préférable dans votre article de préciser que c’est une réédition en un seul album qui étaient parus l’un en 2001 et l’autre en 2007.De fait, pour ceux qui l’ont déjà c’est assez inutile d’en faire l’acquisition.
    cordialement

    Répondre à ce message