Moving Forward T5 & T6 - Par Nagamu Nanaji - Akata

20 novembre 2017 0 commentaire
  • Kuko découvre un aspect plus sombre de sa personnalité et se questionne sur ses sentiments envers ses proches, sur sa sincérité. La jeune fille va apprendre que les faiblesses de chacun peuvent alors prendre des formes très variées, parfois surprenantes.

Moving Forward est indubitablement une œuvre d’étude de caractère. L’héroïne se trouve aux prises avec trois garçons, relevant chacun d’un motif classique du « prétendant », mais en fin de compte la question amoureuse reste périphérique au sujet principal : à travers ses interactions avec eux, loin d’être simples, Kuko se découvre elle-même, et ce qu’elle met à jour n’est pas forcément flatteur.

Moving Forward T5 & T6 - Par Nagamu Nanaji - Akata

Car c’est bien le passage à l’âge adulte dont il est question : jusqu’à présent Kuko a toujours été à l’image qu’on attendait d’elle : forte et souriante, comme l’avait souhaitée sa mère morte alors qu’elle était bébé, afin de répondre aux attentes d’un père aimant et complice qui ne s’est jamais remarié.

Quant aux histoires de cœur de Kuko, elles se trouvent régulièrement moquées par sa meilleure amie, Ibu, fan de shôjo manga [1], qui s’amuse à prédire leur développement en s’appuyant sur les schémas classiques des shôjo… et jusqu’à présent elle a plutôt vu juste !

ARUITOU © 2011 by Nagamu Nanaji / SHUEISHA Inc

L’autre aspect lui aussi réussi concerne le travail sur le lieu, le quartier de Kitano de la ville de Kobe, retranscrit avec une minutie qui continue d’impressionner, apportant une unité de lieu qui contribue à conférer une dimension intime et naturelle à l’œuvre, comme par exemple lors des rencontres… et quand Kuko cherche un de ses amis et ne le trouve pas à ses endroits habituels, elle en est naturellement toute étonnée !

Dans ces deux nouveaux tomes Kuko découvre donc qu’elle méprise ceux qui « osent » faire l’étalage de leurs faiblesses, tandis qu’Outa, l’apprenti peintre, trouve enfin l’impulsion créer, Sazuku cherche toujours ce qu’il veut être, avec un épisode important avec un vieux jazzman et Kiyo doit admettre qu’il restera l’éternel ami d’enfance.

Sur un rythme lent mais maîtrisé grâce à un joli sens du découpage et de la composition, Nagamu Nanaji tisse une très belle chronique, juste et mélancolique dans une pure tradition formelle shôjo manga, explorant de façon attachante les désirs et les sentiments contraires de ses personnages.

ARUITOU © 2011 by Nagamu Nanaji / SHUEISHA Inc

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Moving Forward T5 & T6. Par Nagamu Nanaji. Traduction Miyako Slocombe. Editions Akata. Sortie le 14 septembre 2017 & le 9 novembre 2017. 190 pages. 6,95 euros.

Commander le tome 5 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 6 chez Amazon ou à la FNAC

Moving Forward sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2,
- Lire la chronique des tomes 3 & 4.

[1Un shôjo manga est un manga destiné aux jeunes filles.

  Un commentaire ?