"No Body", l’art du thriller pyschologique

6 août 2018 0 commentaire
  • Christian De Metter explore les arcanes de la société américaine de ces cinquante dernières années, avec ses secrets inavouables. Mais il éclaire aussi la psychologie et la part obscure qui se terre en chacun d’entre nous. Exceptionnel !
"No Body", l'art du thriller pyschologique
Christian De Metter
Photo : CL Detournay

Lorsqu’il adapta Shutter Island en bande dessinée, Christian De Metter nous expliquait ce qu’il l’intéressait dans ce récit : « Shutter Islandl aborde des thèmes que je travaille depuis des années : l’identité, ce qu’on est, ce qu’on veut être, et ce qu’on croit être. Cela fait un moment que je souhaitais aborder une telle histoire avec une chute bien sentie, où l’on a tous les éléments au début, et dont on se rend compte au fur et à mesure de la lecture que l’on n’a pas regardé la photo dans le bon sens. C’est ce retournement de situation qui m’avait bluffé à sa lecture, mais à mon sens, je ne suis jamais parvenu à égaler cette efficacité. »

En adaptant Shutter Island, Christian de Metter avait donc découpé et dessiné l’intrigue qu’il aurait voulu écrire, un récit qui plonge au cœur de l’âme humaine et de sa psychologie, et qui propose un retournement final qui permettait de relire tout le récit sous un autre angle. C’est exactement la "recette"" qu’il a appliquée, voire dépassée, dans les quatre tomes de No Body.

Pour planter le décor, « No Body » parle d’un homme, ex-agent du FBI infiltré et ex-policier, qui se trouve dans le couloir de la mort, accusé d’avoir exécuté son ancien coéquipier. Comme les circonstances de ce meurtre demeurent floues, une jeune psychologue vient l’interviewer pour terminer d’établir son profil psychologique, et vérifier s’il était pleinement conscient lors de ce meurtre. N’y voyez pas d’entrée le canevas du Silence des Agneaux, car De Metter a réalisé un véritable tour de force en imposant une nouvelle référence dans le genre.

Les quatre tomes de No Body traitent de différentes époques et lieux spécifiques des USA : le « Flower Power » dans les universités américaines, les méfaits des Bikers dans les années 1970, une série de meurtres qui se déroulent à la fin des années 1980 dans une petite ville de l’Indiana, puis le fameux 11 septembre, et son impact dans une ville du Montana. Au travers de ces époques, De Metter soigne l’ambiance pour planter le décor : l’insouciance révolutionnaire des jeunes (la double planche du concert des Doors est tout simplement magnifique), l’écrasante torpeur du désert sous les roues des motos, l’angoisse qui suinte des forêts obscures, et l’inquiétant climat carcéral du dernier tome.

Rien d’étonnant, car nous connaissions déjà son grand talent de dessinateur, notamment dans la description de cette Amérique qui le fascine. Mais le véritable tour de force réalisé par De Metter tient dans son scénario et l’approche psychologique particulièrement subtile de ses personnages principaux. Son thème principal réside dans la dualité de terme, entre « Nobody », à savoir « Personne » en anglais, le nom pris par le personnage principal lorsqu’il est infiltré pendant ses missions ; et « No Body » (Pas de corps), une caractéristique d’une partie des meurtres perpétrés qui lance le doute sur la réalité des décès.

En quatre tomes, De Metter réalise seul une mini-série digne des meilleures saga américaines. Bien entendu, les références sont nombreuses, The Wire, True Detective, etc. Mais De Metter les dépasse allègrement pour composer son propre univers. Maintenant que cette première saison est terminée avec ses quatre moments singuliers, nous ne pouvons que conseiller aux amateurs exigeants de récits policiers et de thriller psychologique de se ruer sur No Body. Quant à nous, nous attendons très impatiemment une seconde saison !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

No Body, Saison 1 tomes 1, 2, 3 et 4/4 - Par Christian De Metter – Soleil (Noctambule)

De la première saison, commander NoBody :
-  Tome 1/4 chez Amazon ou à la FNAC
-  Tome 2/4 chez Amazon ou à la FNAC
-  Tome 3/4 chez Amazon ou à la FNAC
-  Tome 4/4 chez Amazon ou à la FNAC

- Lire notre précédente interview de Christian De Metter : "L’échec est un élément important dans la construction d’un auteur" et la chronique de son Piège nuptial

Nos autres articles des albums de Christian de Metter :
- "Rouge comme la neige", le western crépusculaire de Christian De Metter
-  Scarface
-  Marilyn, de l’autre côté du miroir
-  Shutter Island arrive sur grand écran
-  son interview à ce propos : « Je veux poser des questions au lecteur »
- Shutter Island
-  L’Oeil était dans la Tombe
-  Figurec, doublé par l’interview de ses auteurs
-  Swimming London tomes 1 et 2

Toutes les illustrations sont © De Metter/Soleil

  Un commentaire ?