Nom d’un schtroumpf ! Les expos BD du mois d’avril en Belgique

13 avril 2017 0 commentaire
  • Les vacances de Pâques, ou de printemps selon vos sensibilités, battent leur plein et le beau temps est au rendez-vous. C'est l’occasion de flâner et pourquoi pas, visiter quelques expos BD. Cela tombe bien, nous vous préparons un petit récapitulatif des événements BD à voir ou à venir durant ce mois d'avril.
Nom d'un schtroumpf ! Les expos BD du mois d'avril en Belgique
Le Coup de Prague
Miles Hyman & Jean-Luc Fromental (c) Aire Libre/Dupuis

Nous débutons notre petit tour d’horizon avec les Héroïnes de Catel et Bocquet. Ces dix dernières années, les deux auteurs nous ont proposé trois biographies de femmes remarquables, qui ont marqué leur époque : Kiki de Montparnasse, Olympe de Gouges et Joséphine Baker. Ces romans graphiques qui ont été publié dans la prestigieuse collection Écritures des éditions Casterman avaient reçu un bel accueil critique et publique. Les planches, dessins et études réalisées par Catel sont à voir dans une expo-vente à la galerie Champaka Bruxelles. Mais dépêchez-vous, il ne vous reste plus que jusqu’au 15 avril pour voir cet accrochage qui vaut le détour !

Nous restons chez Champaka Bruxelles, qui nous proposera à partir du 20 avril et jusqu’au 13 mai une expo-vente consacrée à la nouvelle BD de Miles Hyman et Jean-Luc Fromental, Le Coup de Prague, qui est publiée dans la collection Air Libre des éditions Dupuis. Cet album, ayant pour toile de fond les événements historiques qui ont eu lieu en Tchécoslovaquie et qui provoquèrent le remplacement de la Troisième République par un régime communiste, raconte le séjour de l’écrivain britannique Graham Greene à Vienne en 1948 pour écrire le scénario du film Le Troisième Homme.
Pour cet accrochage, vous pourrez admirer et, pourquoi pas acquérir, des planches originales ainsi que des grands formats à l’huile signés Miles Hyman. Le Coup de Prague est l’une des sorties majeures de ce printemps sur laquelle nous reviendrons plus en détail prochainement.

Exposition "Héroïnes" jusqu’au 15 avril 2017
Catel & Bocquet (c) Champaka

À deux pas du siège des éditions Dargaud-Lombard et de la gare du Midi, dans la commune bruxelloise d’Anderlecht, se trouve un lieu chargé d’histoire : le Musée de la Résistance de Belgique. Situé au 14 rue Van Lint, dans une ancienne imprimerie spécialisée dans la photogravure, cette bâtisse a servi de QG à la Résistance belge durant la Seconde Guerre mondiale, comme nous l’explique le conservateur du musée, M. Jean-Jacques Bouchez : « Le musée de la Résistance est l’ensemble où se regroupait toutes les organisations de Résistants. Le CAR, le Comité d’Action de la Résistance, qui était le pendant belge du Conseil National de la Résistance (CNR) en France, regroupait les Résistants dans cette maison où fut fabriqué la matrice qui a servi à imprimer le Faux Soir, le journal du 9 novembre 1943. C’est la raison pour laquelle les Résistants ont préféré rester ici ». Après la guerre, ce lieu a été transformé en musée afin de perpétuer la mémoire des Résistants. Il était donc tout naturel pour les éditions du Lombard d’organiser dans ce monument une expo consacrée à la série Les Enfants de la Résistance d’Ers & Dugomier. Vu la qualité de la série et celle de l’expo qui en est tirée, un accord entre le Musée de la Résistance, les auteurs et les éditions du Lombard est en train d’être négocié pour qu’une copie de l’expo reste en permanence au musée au-delà du 30 juin, date de fin de l’exhibition. « Il s’agit là d’un outil pédagogique non négligeable pour le travail avec les jeunes », conclue le conservateur.

Notez aussi que des planches de la série Airborne 44 de Philippe Jarbinet (éditions Casterman) sont également visibles dans ce lieu de mémoire.

Expo "Fanny K. – Moordgriet"
Jean-Marc Krings & Toni Coppers, d’après l’oeuvre de Merho (c) Éditions du Standaard

De son côté, le Centre Belge de la BD (CBBD) nous propose depuis 11 avril un focus consacré à Fanny K., la nouvelle héroïne issue de la BD flamande. À l’origine, Fanny est un personnage de la série De Kiekeboes, l’un des bestsellers dans la bande dessinée néerlandophone belge, que l’on doit à la plume de Merho. Elle fit son apparition il y a quarante ans et vu son potentiel, les éditions Standaard ont eu la bonne idée de lui faire (enfin) vivre ses propres aventures. Intitulé “Moordgriet”, ce premier album de Fanny Kiekeboe est animé par le dessinateur belge francophone Jean-Marc Krings et par Toni Coppers, un écrivain flamand, lauréat de plusieurs prix en Belgique, connu pour le rythme haletant de ses romans policiers.

Précisons aussi que les excellentes expos consacrées à l’auteur italien Gipi, Gipi ou la force de l’émotion, et celle de L’Art de la Couverture sont toujours visibles au CBBD. Profitez-en !

Situé juste en face du CBBD, au n°29 de la rue des Sables, la galerie Art Base vous accueillera le 26 avril, de 18h à 21h pour le vernissage de la plasticienne, illustratrice et auteure de bandes dessinées sud-coréenne Choi Juhyun, que les lecteurs des revues Le Monde diplomatique et la Revue XXI connaissent bien car elle y a publié plusieurs histoires courtes. Choi Juhyun a publié Sous la peau du loup et Halmé aux éditions Cambourakis, ainsi que Ressac (avec LL.de Mars) aux éditions Tanibis. En tant que plasticienne, elle crée des spectacles expérimentaux de théâtre d’ombre, mêlant ombres, danse et musique.

© Choi Juhyun

Le concept de cet représentation nous est expliqué en ces termes par Jérôme Poloczek : « Elle dit que les Tokébi sont des créatures maléfiques mais rassurantes, il suffit d’un haricot rouge et ils ont peur. Elle dit que jusqu’à dixième siécle, le village de Corée où elle a grandi était une capitale, on ne raconte pas son Histoire mais des mythes, des mythes comme une enfance très éloignée, une enfance comme une animalité. Elle dit que souvent, on ne comprend pas quand elle parle de folklore, elle ne fait pas une reconstitution mais des images païennes, agissant. Talisman. Peur, colère, étonnement. Elle a dessiné le cauchemar de l’amant qu’elle n’aimait pas entièrement, il se perçait avec un couteau puis disait, à toi maintenant. Elle a tracé le rêve des lycéennes victimes, elles embrassent ceux qui les enlèvent dans une forêt de guérilla, puis disent non, ne les tuez pas. Enfant, elle a regardé des images, de près c’étaient des formes, ronds, triangles, de loin des choses qui sont des personnes, des esprits, des animaux. A l’inverse aujourd’hui, femme, si elle dessine automatiquement, de loin les formes sont peuplées, de près, d’intimités, de personnes, de solitudes, de traits qui sont des liens. Et sinon c’est quoi ? C’est de l’eau, de l’encre et parfois des traces de bois, sur du papier ». L’univers de Choi Juhyun vous enchantera jusqu’au 26 juin.

Librairie Het B-gevaar
Photo : Yves Declercq

Pour les amateurs de BD flamandes, notez que la librairie Het B-gevaar, spécialisée dans la BD en langue néerlandaise, a réouvert ses portes depuis le 9 mars dernier.

Expo "Berthet - Only you"
Berthet (c) Huberty & Breyne

Nous le savons, Philippe Berthet excelle dans l’art de dessiner la gente féminine. Depuis plus de 35 ans, son trait élégant a mis en scène des femmes sensuelles, fortes et sensibles dans des séries inoubliables tels que Pin-Up, Le Privé d’Hollywood ou plus récemment dans l’excellente collection Ligne Noire, dont le nouvel album, le polar Motorcity cosigné avec Sylvain Runberg, est paru chez Dargaud en début d’année. À partir du 13 avril, le dessinateur de Sur la route de Selma, proposera à la galerie Huberty & Breyne Bruxelles l’exposition Only you. Un aperçu de cette expo avait d’ailleurs été présenté lors de la dernière édition de la BRAFA. L’auteur nous l’avait décrit en ces termes : « Le thème est le personnage féminin dans une mode rétro-glamour. Je me suis vraiment positionné dans le dessin de mode. Pour mes toiles, j’ai sélectionné des supports tels que le carton, que j’aime utiliser comme couleur de mes personnages. Il s’agit d’un mélange de techniques, essentiellement de la gouache et de l’acrylique. Pour cette expo qui proposera une trentaine de tableaux, j’ai essayé de ne pas utiliser trop de couleurs afin de rester sobre au niveau des tons ». L’expo est à voir jusqu’au 10 mai.

Joachim
Crédit photo : DR

Toujours chez Huberty & Breyne, la galerie accueillera du 21 avril au 19 mai, une exposition éphémère du street artiste Joachim. Celui-ci occupera l’intégralité de l’espace avec une œuvre qui investira le rez-de-chaussée des futures nouveaux locaux de la galerie. Il s’agit d’un espace de 1000 m² situé dans un ancien gymnase. Comme nous vous l’avions annoncé dans notre dernier article consacré à la BRAFA, la galerie Huberty & Breyne quittera à la fin de l’année le prestigieux quartier du Sablon où se concentre un nombre important de galeries d’art, pour le très huppé quartier du Châtelain, célèbre dans la capitale pour ses bars, ses restaurants et son marché du mercredi soir.

Musée Hergé
© Nicolas Borel – Atelier Christian de Portzamparc

L’univers de Tintin n’a pas encore livré tous ses secrets. Il continue de marquer l’inconscient collectif, en témoigne l’expo Tintin à Train World, le musée du train de Schaerbeek, dont la scénographie a été conçu par François Schuiten. Un immanquable à voir absolument jusqu’au 16 avril et qui se distingue par l’accrochage des planches originales des albums Tintin au pays des Soviets, Tintin en Amérique, Le Lotus bleu, L’Ile Noire… Sans compter la mise en valeur des autres créations d’Hergé telles que les couvertures du Petit Vingtième et des planches des ketjes [1] de Bruxelles, Quick et Flupke.

Mais le plaisir ne serait pas complet sans un petit tour au Musée Hergé. Situé à une vingtaine de minutes en voiture de Bruxelles, l’édifice vaut le détour pour son architecture et la qualité de sa collection. Une belle manière de (re)découvrir tout le talent de Georges Remi.

Peyo
(c) Peyo

Nous restons un moment dans la province du Brabant wallon et vous invitons à faire un détour par le très beau site de la Ferme du Château de La Hulpe, qui héberge la Fondation Folon.

« De tous les auteurs de BD que j’ai pu rencontrer, Peyo était sans conteste le meilleur raconteur d’histoires ». Cette citation d’Yvan Delporte résonne encore dans nos mémoires. Pierre Culliford dit Peyo, auteur de grand talent, visionnaire, est au centre d’une exposition à la Fondation Folon à Genval depuis le 25 mars et jusqu’au 28 aout. Près de 25 ans après la disparition de ce géant de la BD, Peyo a Retrospective constitue une première mondiale car cet accrochage donne à voir toute la richesse de sa production à travers un parcours chronologique. Bien entendu, le formidable succès des Schtroumpfs est abordé mais cet expo revient également sur les autres personnages de Peyo : Johan & Pirlouit, Benoît Brisefer, Jacky & Célestin et Poussy. Pour réaliser ce tour de force que constitue cette rétrospective, la Fondation Folon et le groupe IMPS représenté par la fille du maître, Véronique Culliford, se sont associés au journaliste et biographe de Pierre Culliford, Hugues Dayez, ainsi qu’à José Grandmont, collaborateur de longue date du Studio Peyo. Précisons aussi que deux visites guidées de Véronique Culliford et Hugues Dayez seront organisées le 23 avril et le 27 août. La date du 23 avril étant déjà complète, un nouveau rendez-vous est fixé le 14 mai. Ne la manquez pas !

L’œuvre d’un autre grand maître de la BD franco-belge sera à l’honneur le 30 avril ; une Bourse aux collectionneurs Spirou/Franquin sera organisée dans le château de Skeuvre à Natoye, que les amateurs reconnaîtront sans peine. En effet, ce château a servi de modèle au célèbre château de Champignac.

Situé dans la commune de Hamois en province de Namur, le château de Skeuvre proposera également une exposition de clichés d’un projet inédit de Franquin.

Le château de Skeuvre à Natoye
Crédit photo : DR
Le château de Champignac
Franquin (c) Dupuis

Enfin, nous clôturons notre promenade en bord de Meuse, plus précisément au musée de la Beuverie de Liège, où vous pouvez toujours admirer les cimaises de l’expo Métal Hurlant-(À SUIVRE) : Révolution Bande dessinée. Tout un programme !

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

À lire sur ActuaBD.com :

Galerie Champaka
27, rue Ernest Allard
B-1000 Bruxelles
Tel : + 32 2 514 91 52
Fax : + 32 2 346 16 09
sablon@galeriechampaka.com
Horaires : Mercredi à samedi, de 11h00 à 18h30.

Le Musée de la Résistance de Belgique
Exposition “Les Enfants de la Résistance”, du 22 février au 30 juin 2017
14 rue Van Lint, 1070 Bruxelles
Tél : +32 (2) 522.40.41
Mail : info@museumresistance.be
Heures d’ouvertures : du Lundi au vendredi de 9h00 à 17h00 ou sur rendez-vous

Centre Belge de la Bande Dessinée - Musée Bruxelles
Rue des Sables 20
1000 Bruxelles
Tél. : + 32 (0)2 219 19 80
Fax : + 32 (0)2 219 23 76
visit@cbbd.be
Ouvert tous les jours de 10 à 18 heures.

Train World
Expo "Tintin à Train World",
Jusqu’au 16 avril 2017
Gare de Schaerbeek
Place Princesse Elisabeth
1030 Schaerbeek (Bruxelles)

Musée Hergé
Rue du Labrador, 26 - B-1348 Louvain-la-Neuve
Tél : +32 10 488 421
Email :info@museeherge.com

HUBERTY & BREYNE GALLERY

8A rue Bodenbroeck
Place du Grand Sablon
1000 BRUXELLES
+32/2.893.90.30
contact@hubertybreyne.com
Du mercredi au samedi de 11h à 18h et le dimanche de 11h à 17h

ART BASE
29, rue des Sables
1000 Bruxelles
Belgique
Telephone : +32 2 217 29 20

Visitez le site de Choi Juhyun

Exposition Révolution bande dessinée : Métal Hurlant et (À SUIVRE)
Du 17 mars au 11 juin

Fondation Folon
Ferme du Château de La Hulpe
Drève de la Ramée 6A, 1310 La Hulpe
- Attention GPS ! Encodez le n°1 (et non le 6A)
Heures d’ouverture – Fermé le lundi
9h à 17h | en semaine
10h à 18h | week-end et jours fériés
Fermeture annuelle – 24, 25 et 31 décembre & 1 janvier
Réservations – Fermé le lundi
9h à 14h – mardi à vendredi
Tél : 02/653 34 56 – Fax : 02/653 00 77
info@fondationfolon.be

Château de Skeuvre
16 rue de Skeuvre Natoye
Téléphone : +32 (0)476 ;52 ;20 ;84 e-mail ph.dellis@outlook.com
Facebook : www.facebook.com/Champignac-1791230867569489/

Musée La Boverie
Parc de la Boverie B- 4020 Liège
À 400 mètres de la gare TGV de Liège-Guillemins
+32 4 238 55 01
info@laboverie.com

Het B-Gevaar
Rue de la Fourche 15, 1000 Bruxelles
Email : info@b-gevaar.com

[1P’tit gars en bruseleer, le parler bruxellois

  Un commentaire ?