Actua BD
Le site de référence pour la bande dessinée francophone





Prix Artémisa 2013 pour Jeanne Puchol
12 janvier 2013

Partager sur Facebook Citer sur votre blog Version imprimable de cet article Version imprimable

Prix Artémisa 2013 pour Jeanne Puchol

Le Prix Artémisa 2013 revient à Jeanne Puchol pour "Charonne-Bou Kadir" (Éditions Tirésias), un album au contenu politique relatant le massacre des manifestants contre la guerre d’Algérie, au métro de Charonne à Paris, le 8 février 1962.

Prix Artémisa 2013 pour Jeanne Puchol
Charonne- Bou Kadir - Par Jeanne Puchol - Editions Tiresias

"«  J’ai fait un rêve », moi aussi. J’ai rêvé d’une mixité des genres, notamment dans le domaine des images, quelles soient ou non narratives, de cinéma ou de bande dessinées" écrit Chantal Montellier, fondatrice du Prix Artémisia qui récompense chaque année un album réalisé par une ou plusieurs femmes.

"Le massacre du métro Charonne en 1962, dit le communiqué du Prix Artémisia, replacé dans le contexte des deux dernières années de la Guerre d’Algérie (du referendum sur l’autodétermination à la signature des Accords d’Evian), est restitué par Jeanne Puchol avec force, rigueur et tact. Le noir et blanc renforce le reportage, la fiction n’empêche pas la documentation. Un des meilleurs albums de Puchol."

C’est en effet une œuvre forte qui vient d’être primée, à la fois enquête et livre de témoignage, sur une répression policière sanglante qui survint à Paris, dans le métro Charonne (11e arrondissement de Paris), aux lendemains des accords d’Évian entérinant l’indépendance de l’Algérie.

JPEG - 145.5 ko
Charonne- Bou Kadir - Par Jeanne Puchol - Editions Tiresias

Cinq semaines avant la fin de la guerre d’Algérie, une série d’attentats conduits par l’OAS —Organisation de l’Armée Secrète dirigée par des ultras de l’Algérie Française— s’abattent sur la France et visent des personnalités françaises comme André Malraux. Un collectif syndical mené par le Parti Communiste appelle à manifester, en dépit du préfet de police de Paris de l’époque, Maurice Papon. Coincés dans les escaliers du métro Charonne, des manifestants sont purement massacrés par les policiers qui leur balancent des grilles d’arbre en fonte.

L’opinion publique est choquée. En réaction, un million de personnes défilent en guise de protestation.

Dans un noir et blanc efficace, Jeanne Puchol raconte avec force détails les tenants et les aboutissants de ce drame qui la touche particulièrement car, enfant, elle habitait le quartier, sa propre mère étant présente.

Concordant avec la célébration du 50e anniversaire de l’Indépendance de l’Algérie en 2012, cet album raconte un moment-clé de la militance politique française.

JPEG - 152 ko
Charonne- Bou Kadir - Par Jeanne Puchol - Editions Tiresias

Charonne- Bou Kadir - Par Jeanne Puchol - Editions Tiresias

Lire sur ActuaBD.com l’interview de la lauréate Jeanne Puchol

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

Pour les libraires, le diffuseur des éditions Tiresias est : Daudin distribution Vineuil

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

4 Messages : Participez à la discussion

  • Prix Artémisa 2013 pour Jeanne Puchol

    12 janvier 2013 15:08, par Laure

    Je ne remets pas en cause la qualité du livre de Jeanne Puchol mais remettre ce prix à l’ancienne présidente de l’association Artémisia laisse perplexe.

    repondre message

  • Prix Artémisa 2013 pour Jeanne Puchol

    12 janvier 2013 23:13, par Michel Dartay

    Le thème a déjà été traité par Didier Daeninckx, dans une excellente Série Noire, publiée il y a prés de vingt ans.

    repondre message

    • Répondu par Didier le 14 janvier 2013 à  12:45 :

      Vous faites probablement allusion à Meurtres pour mémoire. Ce roman parlait, en fait, de la répression sanglante de la manifestation FLN du 17 octobre 1961.

      repondre message





Commande Albums - Qui sommes-nous ? - Rédaction - Conditions d'utilisation - Régie - Site réalisé avec SPIP