Prix Diagonale - Le Soir : photos et dessins de la cérémonie

15 mai 2017 0 commentaire
  • Quelques jours après la cérémonie de l'une des remises des prix parmi les plus déjantées de la bande dessinée, il n'est pas trop tard de vous donner une aperçu de la soirée, et surtout de vous dévoiler en exclusivité les dessins réalisés par le jury pour honorer Philippe Geluck !

Prix Diagonale - Le Soir : photos et dessins de la cérémonieLa semaine dernière, Philippe Berthet et Philippe Geluck ont tous deux été honorés par les Prix Diagonale - Le Soir pour l’ensemble de leurs travaux respectifs. Voici quelques photos de cette cérémonie pleine d’exubérance et d’autodérision, ainsi qu’un document exclusif réalisé par le jury.

Rappelons tout d’abord que celui-ci est constitué de Jean Dufaux, Jean Van Hamme, Raoul Cauvin, Hermann, Dany, Cosey, Étienne Davodeau, Maryse & Jean-François Charles, Jean-Claude Servais, Bernard Yslaire, François Walthéry ainsi que du journaliste Daniel Couvreur).

Ils sont quasiment tous là sur cette photo, accompagnés de David da Câmara Gomes (Echevin d’Ottignies-Louvain-la-Neuve) et de Dominique Bleeckx, responsable du service culture de la même ville.

Alors que c’est -déjà !- la dixième édition du Prix Diagonale, chaque cérémonie apporte son lot de surprises et de nouveautés. L’apanage du spectacle réside dans le facétieux lutrin-support, destiné à perturber les divers orateurs qui se succèdent à la tribune pour remercier les partenaires de l’événement et récompenser les primés.

Même s’il s’attendait au pire, Jean Dufaux, président du jury, n’eut pas à subir les pitreries du lutrin mobile. À sa place, une docile comédienne a joué... au porte-parole !


Comme nous l’avons annoncé l’année dernière, le prix "Spécial dix ans" est venu récompenser Philippe Geluck pour sa carrière hors normes où l’humoriste n’a eu de cesse de jouer de tous les registres de la bande dessinée, passant du strip au cartoon, de la planche à l’album complet, sans oublier la peinture, la sculpture, et autres dérivés qui ont permis de faire de son Chat l’un des personnages de la bande dessinée parmi les plus connus du public.

Cherchant à marquer le coup pour ce prix "Spécial Dix Ans", le jury avait décidé de lui offrir un livre unique constitués de dessins inédits réalisés par les membres du jury. Philippe Geluck en fut très ému lorsqu’il feuilleta ce grand livre sur la scène. Mais cela créa une légère frustration des spectateurs présents dans la salle car ils ne pouvaient pas apercevoir ces fameux hommages ! En effet, comme une partie de ceux-ci avaint été finalisés juste avant la représentation, ils ne purent être projetés sur le grand écran de la scène.

Heureusement, Philippe Geluck et le jury ont accepté de nous laisser photographier son contenu et de vous en faire profiter à tous. Nous vous laissons au plaisir d’attribuer un auteur à chaque dessin...














Une cérémonie costumée

Il suffit de parcourir nos articles retraçant les précédentes remises de prix (voir ci-dessous) pour comprendre que les costumes et les chants font partie intégrante de la cérémonie.

Cette dixième édition n’a pas failli à la tradition ! Le tableau le plus mouvementé fut certainement celui de la remise du prix de la meilleure série pour Gus de Christophe Blain (Dargaud) : pendant le discours, un cowboy descendit une dizaine d’indiens qui tentaient d’envahir l’estrade. Le spectacle était une fois de plus autant dans la salle que sur la scène !

Quant à David da Câmara Gomes, l’Échevin de la ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve qui est toujours le plus tourné en dérision par les comédiens, il fut cette année déshabillé pendant son discours et affublé d’un costume chatoyant. Il faut reconnaître que l’homme politique ne manque pas de courage pour affronter chaque année ces impertinences carnavalesques qui participent bien évidemment à la bonne humeur et à la réussite de la soirée, la marquant à jamais dans nos souvenirs.

Enfin, en tant que Grand Prix Diagonale - Le Soir 2017, Philippe Berthet profita pleinement du spectacle rythmé par une multitude de comédiennes plus avenantes les unes que les autres. Les tableaux puisant au cœur des séries réalisées par le lauréat, mettaient en scène de jolies héroïnes qui n’étaient pas de papier.

Le nouveau lauréat qui rejoindra donc donc le jury l’année prochaine, nous a confié son état d’esprit : « Être ainsi récompensé par mes pairs représente à mes yeux une sorte d’adoubement, nous a expliqué Philippe Berthet. C’est bien entendu une belle consécration pour mon travail. J’ai beaucoup apprécié la description que Bernard Yslaire a faite de ce prix : le but est de récompenser un auteur de bande dessinée, même si nous avons tous notre définition de ce qu’est la bande dessinée. À partir du moment où l’on est touché par un récit ou par un dessin, cette émotion est la manifestation de la qualité de l’auteur qui se cache derrière l’œuvre. Je suis donc déjà heureux de recevoir l’année prochaine une sélection d’albums, ce qui me permettra de m’impliquer dans les prix de la prochaine édition, dans l’esprit balisé par le jury actuel. »

Pour sa dixième édition, le Prix Diagonale - Le Soir nous a prouvé qu’il restait aussi particulier qu’incontournable dans le paysage bigarré du milieu de la bande dessinée. Souhaitons-lui longue vie !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Concernant le Prix Diagonale - Le Soir et sa Fête de la BD, lire :
- Philippe Geluck et Philippe Berthet honorés par le Grand Prix Diagonale - Le Soir 2017
- Le Prix Diagonale fête ses dix ans !
- Les Prix Atomium de la Fête de la BD de Bruxelles, les prix BD les mieux dotés d’Europe !
- Le Prix Diagonale organise sa seconde Fête de la BD sous la bannière du Western
- notre article traitant du rapprochement entre La Fête de la BD et le Prix Diagonale : Fête de la BD à Louvain-la-Neuve et à Bruxelles ce week-end. Vers un événement national ?
- notre introduction à ce rapprochement : Entre le Prix Diagonale de Louvain-La-Neuve et la Fête de la BD de Bruxelles, la BD belge cherche son événement fédérateur
- notre interview de David da Câmara Gomes (Echevin d’Ottignies-Louvain-la-Neuve) : « La Fête de la BD de Bruxelles est complémentaire avec le Prix Diagonale-Raymond Leblanc »

A propos du Prix Diagonale – Le Soir, lire :
- Yslaire reçoit le Prix Diagonale-Le Soir
- Le Prix Diagonale, vitrine d’excellence pour la bande dessinée en Belgique
- Prix Diagonale - Le Soir 2013 : Cosey mis à l’honneur
- Avec le Prix Diagonale Le Soir, les Belges s’offrent la distinction BD la mieux dotée d’Europe
- Le Prix Diagonale 2012 envahit Louvain-la-Neuve
- Prix Diagonale 2011 : Dany distingué par ses pairs !
- Le Prix Diagonale couronne Jean-Claude Servais
- Hermann, Grand Prix de la bande dessinée du Brabant wallon

A propos de La Fête de la BD, lire :
- Carton plein pour la Fête de la BD de Bruxelles 2014
- 5e Fête de la BD à Bruxelles - Florence Cestac Grand Prix Saint-Michel 2014
- La Fête de la BD à Bruxelles accueille le premier Festival Spirou
- Fête de la BD de Bruxelles 2014 : Le Musée Hergé fait sa pub
- Fête de la BD 2013 : le bilan en photos
- Fête de la BD 2013 : programme et analyse
- L’interview de Vincent Tutino (coordinateur de la Fête de la BD) : "Bruxelles doit devenir LA capitale mondiale de la BD"
- Fête de la BD 2012 : Programme et Evénements : La Concorde (re)trouvée
- Fête de la BD 2011 : Programme
- Fête de la BD 2010 : Bilan d’un programme encore timide
- Fête de la BD 2009 : Lancement de l’année de la Bande Dessinée, programme et Balloon Parade

Photos : Charles-Louis Detournay, sauf les photographies du livre de Philippe Geluck qui sont (c) Prix Diagonale - Le Soir, 2017. Pas de reproductions autorisées sans autorisation préalable.

  Un commentaire ?