Quai des Bulles 2016 : Populaire !

29 octobre 2016 1 commentaire
  • La 36e édition de Quai des Bulles vient de démarrer et se poursuit jusqu’au 30 octobre. Avec ses 600 auteurs, ses 130 exposants, ses sept grandes expositions et ses nombreuses rencontres et conférences, le festival de Saint-Malo s’affiche comme le deuxième de France après Angoulême quoique sa fréquentation ne soit que de 35.000 visiteurs. Avec cette année une ligne éditoriale « populaire » où Mickey côtoie les pirates.

Mickey, oui celui « vu par… » tel que les éditions Glénat l’ont développé cette année avec en chef de file à Saint-Malo, Régis Loisel, dont le talent jaillit de chaque planche et qui succède à Cosey, Tébo, Nicolas Kéramidas et Lewis Trondheim au pupitre du célèbre héros de Walt Disney. Le fabuleux Loisel, l’un des dessinateurs les plus puissants de sa génération, au service du génie de Burbank, ça vaut le détour. Son album sort en novembre. On vous en reparlera.

Quai des Bulles 2016 : Populaire !
Mickey et ses auteurs ont fait le plein à Saint-Malo ce week-end.
Régis Loisel. Un talent fabuleux au service de Mickey.
La fabuleuse Ligne Claire ronde de Bottaro.

Autre créateur « populaire » et génial : l’italien Luciano Bottaro, le créateur du petit pirate Pepito. Un dessinateur qui lui, a fait ses premières armes chez Disney, comme souvent en Italie. Ses planches de Donald prolongent la rêverie de la première expo par leur lumineuse simplicité et par une ligne claire et ronde qui trace une filiation avec Jacovitti, cet autre génie italien du graphisme.

Pirate toujours La Fille maudite du Capitaine Pirate de Jeremy Bastian, une expo devant laquelle on fait la file. Ambiance marine encore dans cette Nuit noire sur Brest, de Kris, Bertrand Galic et Damien Cuvillier dont les aquarelles aux couleurs denses et profondes impressionnent. Elles racontent une étrange affaire de Guerre d’Espagne se prolongeant que le territoire français en 1937.

De Cape et De Crocs (par Alain Ayroles et Jean-Luc Masbou) avec ses cavalcades en costume ou encore « Le Monde incroyable de Billy Brouillard » de Guillaume Bianco à l’imaginaire foisonnant, sont deux autres de expos qui achèvent de ravir les festivaliers .

On conversera beaucoup dans des tables rondes avec Marion Montaigne et David Vandermeulen sur « l’humour comme objet de vulgarisation scientifique », les ressorts de l’enquête journalistique en BD avec Étienne Davodeau, Benoît Collombat et Philippe Squarzoni, mais aussi Alex Alice et Zep qui viennent lancer leur nouvel album dans la cité corsaire. Mais aus Florence Cestac, Cyril Bonin, Killoffer, Fabcaro

L’un des moments-clés du week-end a été le lancement à l’Hôtel de l’Univers -le "Mercure" de Saint-Malo- de la nouvelle série de Trondheim et Cie chez Rue de Sèvres, le très déjanté Infinity 8 dont nous ne manquerons pas de vous reparler bientôt.

En attendant, le Prix des lecteurs Ouest-France Quai des bulles a été attribué à L’Été Diabolik de Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse, un album qui nous avait vivement intéressé au moment de sa sortie.

Autour de Lewis Trondheim, toute l’équipe de Infinity 8 (Rue de Sèvres).

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Festival Quai des Bulles
A Saint-Malo, du vendredi 28 au dimanche 30 octobre 2016.
Tarif : de 9 à 16€.
Le site de l’événement
Affiche © Sylvain Vallée.
Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

 
Participez à la discussion
1 Message :