Quai des Bulles 2017 : Clément Oubrerie et Gipi distingués

29 octobre 2017 0 commentaire
  • L’album "La Terre des fils" (Ed. Futuropolis) de Gipi et le dessinateur Clément Oubrerie ont été récompensés au Festival Quai des Bulles à Saint-Malo. "Paco les mains rouges" d’Eric Sagot et Fabien Vehlmann (Dargaud) reçoit le « Coup de cœur » du Jury, tandis que la jeune dessinatrice Alix Garin reçoit le prix Jeunes Talents et Robin Cousin pour "Le Profil de Jean Melville" (Ed. Flblb) reçoit le Prix Révélation de l’ADAGP / Quai des Bulles 2017.

Quelques minutes avant la cérémonie, les amis de Michel Plessix s’étaient réunis pour un verre de l’amitié à l’entrée de son exposition rétrospective. Dans une foule nombreuse, on pouvait reconnaître bon nombre de figures de la profession, de Jean-Claude Fournier à Maester, d’Emmanuel Lepage ou Christian Rossi à Étienne Davodeau. Moment d’émotion, bref mais intense.

Quelques minutes plus tard se remettaient les prix de la 37e édition. Depuis neuf ans, ceux-ci sont remis par des auteurs qui font un petit sketch, ce qui donne une cérémonie à la fois drôle et vite expédié, pour cette année par les drôlissimes Olivier Jouvray et Marion Montaigne. D’autres festivals devraient en prendre de la graine…

Quai des Bulles 2017 : Clément Oubrerie et Gipi distingués
La pauvre Alix Garin sous le feu de l’interrogatoire des inspecteurs Jouvray et Montaigne de la Brigade Malouine. Elle a pourtant reconnu la main de Franquin.

Sans plus attendre, voici le palmarès :

-  Le Prix Ouest-France Quai Des Bulles 2017, doté d’un montant de 2000€ et d’une campagne de promotion dans Ouest-France, va à "La Terre des fils" de Gipi (Futuropolis). C’est Claude Gendrot, son éditeur qui est venu chercher le prix pour l’auteur italien qui décrit dans cet album le personnage rude d’un père qui laisse à ses fils illettrés quelques lignes au moment de mourir.

-  Le Prix Révélation de l’ADAGP / Quai des Bulles 2017, qui vise à valoriser et à encourager le travail des jeunes auteurs de bandes dessinées, revient à Robin Cousin pour "Le Profil de Jean Melville", aux éditions Flblb.

-  Le Grand Prix dit « de l’affiche » (car il revient à l’auteur de dessiner l’affiche l’année suivante) distingue Clément Oubrerie («  Aya de Yopougon », « Picasso », « Voltaire amoureux »…)

-  Le Prix Coup de cœur couronne "Paco les mains rouges" d’Eric Sagot et Fabien Vehlmann. « C’est mon premier prix à Saint-Malo » nous dit le scénariste.

-  Le Prix Jeunes Talents, quant à lui, distingue la dessinatrice Alix Garin.

Une jolie sélection plutôt bien inspirée dans laquelle on piochera de bonnes idées de cadeau avant les fêtes.

Les lauréats de Quai des Bulles 2017 : (de g. à dr.) : Clément Oubrerie, Fabien Vehlmann, Eric Sagot, Alix Garin, Robin Cousin et l’éditeur de Futuropolis Claude Gendrot venu recevoir le prix de Gipi.
Photos D. Pasamonik (L’Agence BD)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?