Ramshackle - Une histoire de Yellowknife - Par Alison McCreesh - Rue de l’Échiquier

8 octobre 2018 0 commentaire
  • Un couple de jeunes Québecois décide de partir, le temps d'un été, pour Yellowknife, dans le grand nord canadien. Pour finalement s'y installer, séduits par un exotisme aussi improbable qu'inattendu.

Récit basé sur une expérience personnelle, et reprenant en partie les codes des publications BD sous forme de blog, Ramshackle narre l’installation d’Alison McCreesh et son compagnon dans les Territoires du Nord-Ouest du Canada. Sans perspectives précises après leurs études, ils décident de se lancer dans un long voyage à l’autre bout du pays, autant pour découvrir de nouveaux horizons que pour gagner facilement un peu d’argent durant l’été, les opportunités ayant réputation d’être plus importantes là-bas.

C’est finalement un univers totalement inattendu qui les surprend à Yellowknife. Par son climat et son environnement bien évidemment, mais pas que. C’est surtout le mode de vie développé par les habitants qui surprend nos jeunes gens. Et finit par les séduire. On y découvre la géographie particulière du lieu, le ravitaillement en eau et surtout les habitations typiques de la région, et notamment les fameux shack qui donnent leur nom à l’ouvrage et dans un desquels Alison et son compagnon s’installeront.

Et l’on se trouve nous-mêmes assez vite séduit tour à tour par l’aspect documentaire du volume, par sa dimension de chronique d’un quotidien exotique et par la tonalité d’ensemble, à la fois légère et investie. Ramshackle offre une vision juste et touchante des marges de notre monde et nous invite ainsi, par la bande, à réfléchir sur nos propres conditions de vie et sur notre rapport à notre environnement.

Ramshackle - Une histoire de Yellowknife - Par Alison McCreesh - Rue de l'Échiquier
Ramshackle © Alison McCreesh

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Ramshackle - Une histoire de Yellowknife. Par Alison McCreesh. Traduction Jean-Paul Jennequin. Rue de l’Échiquier. Sortie le 27 septembre 2018. 144 pages. 17,90 euros.

  Un commentaire ?