Soul Guardians T. 1 - Par Icori Ando - Komikku Editions

27 novembre 2017 0 commentaire
  • Une fois mort, l'âme des défunts se retrouve dans un papillon, qui vivra 49 jours. Ce qui ouvre une opportunité lucrative pour ceux qui arriveraient à monopoliser le processus du transfert. En dépit d'un concept original, ce premier tome manque d’envergure.

Pour créer une équipe de choc, il faut généralement un héros. Celui-ci, différent des autres, se doit de cacher un lourd secret et se battre comme personne. Ono vient d’intégrer la brigade des Soul Guardians pour tenter de retrouver le papillon de sa sœur, restée mystérieusement en vie, bien qu’elle ait perdu son âme.

Il faut aussi, dans la recette, une héroïne avec une certaine autorité ce qui, dans ce type de manga, va souvent de pair avec une poitrine opulente. Grande gueule et plutôt virile dans sa façon d’être, elle apprécie néanmoins le héros gaffeur au possible. Et parce que ce n’est pas cette femme-là qui va faire succomber les hommes, il nous fallait aussi une petite blondinette aux airs intellos de prime abord, mais qui s’avère une redoutable tombeuse de mecs quand elle les a dans sa ligne de mire. Et notamment notre héros, Ono...

Enfin, il faut forcément un rival au sein de l’équipe, qui ne manque pas de rabaisser le héros pour tout et rien. Enfin, un ancien, un chef, un maître à penser qui guide cette petite troupe au mieux, même si cet homme aux allures débonnaires, pourrait bien cacher lui aussi quelques secrets....

C’est donc cette quintette que nous allons suivre tout au long de cette série futuriste, où les âmes (et les souvenirs) prennent l’apparence de papillons prêts à s’envoler hors de leurs hôtes, une fois la mort arrivée. Cette seconde vie éphémère incarnée dans ce bel insecte, ne dure que quarante-neuf jours, après le décès du défunt. Ce laps de temps permet aux familles de faire leur deuil, de collecter des informations administratives, voire de tenter de maintenir ces créatures endormies, afin qu’elles s’incarnent par la suite, dans un nouveau corps (le précédent se dissolvant instantanément après la mort).

Mais alors, pourquoi des terroristes tiennent-ils tant que ça à enlever ces papillons ? Qui est ce criminel qui gobe les insectes, ainsi dissociés de leurs hôtes, et pourquoi la sœur d’Ono possède-t-elle toujours son corps intact comme au jour de la perte de son papillon, dans son apparence de jeune fille, alors que son frère jumeau, Ono, paraît plus âgé ?

Autant de mystères qui réussissent à faire oublier aux lecteurs que par moment, on a juste envie voir disparaître les protagonistes, tant ils sont puérils, immatures et parfois simplement trop naïfs. Icori Ando nous avait envoûté avec la grâce et la poésie avec Snow Illusion... Ce n’est malheureusement pas le cas pour ce premier tome de Soul Guardians. Attendons de voir la suite.

Soul Guardians T. 1 - Par Icori Ando - Komikku Editions
©2016 ICORI ANDO / Tokuma Shoten Co. Ltd

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Soul Guardians T. 1. Auteur : Icori Ando. Éditeur : Komikku. Traducteur : Ryoko Akiyama. 189 pages. Sortie : le 9 novembre 2017. Prix : 8,50 euros.

- Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

- Commander Snow Illusion chez Amazon ou à la FNAC

- Lire la chronique Snow Illusion

  Un commentaire ?