Spirou à la Seed Factory : une galerie d’illustres !

30 octobre 2013 3 commentaires
  • La dernière manifestation bruxelloise des 75 ans de Spirou se déroule jusqu'au 31 décembre à la Seed Factory. On y retrouve deux cents illustrations et variations graphiques autour du célèbre groom. Un régal.

Il y avait une grande foule mercredi dernier pour l’inauguration de l’exposition « Spirou Robbedoes » à la Seed Factory. C’est que ce centre d’affaires dédié aux métiers de la communication a réussi à développer en peu de temps un réseau enthousiaste autour de ces expositions collectives et thématiques. Dans ce très élégant patio en spirale, on a -entre autres- pu découvrir ces dernières années des hommages graphiques à Maurice Tillieux (2006), Eddy Paape (2008), Guy Bara (2010) et aux super-héros « Super & Co » (2012). De belles références, un savoir faire évident, et un carnet d’adresse épais et de qualité. Tous les ingrédients d’une exposition enthousiasmante. Ces données en main, est-ce que l’hommage à Spirou tient ses promesses ? La réponse est oui.

Spirou à la Seed Factory : une galerie d'illustres !
Une foule compacte se pressait devant les
deux cent cadres de l’exposition

Après une année de jubilé des 75 ans principalement basée sur l’axe patrimonial (expositions, publications, rééditions), l’angle choisi par la Seed Factory a fait souffler un véritable vent de fraîcheur. Car mis à part quelques reproductions de portraits de Spirou par les auteurs officiels et historiques, ainsi que quelques hommages jadis parus dans le journal, l’exposition est consacrée à des créations contemporaines dans le domaine de l’illustration, avec des contraintes formelles réduites (un peu de rouge, un calot,...) : l’évocation peut être réduite à sa plus simple expression. Le résultat est dès lors très éclectique, explore des pistes non balisées et permet aux lecteurs de bande dessinée qui ont la curiosité de pousser la porte de la Seed Factory de découvrir une autre galaxie : celle de l’illustration.

Un catalogue réunit les 200 contributions
venues de divers pays

Un casting de choix qui porte un regard différent sur le personnage de Spirou et ses codes graphiques et esthétiques : de Ever Meulen à David Merveille, en passant par les cinéastes Patar & Aubier ou le grand Kamagurka. Le spectre est large, et le plaisir des yeux est à l’avenant. Une belle manière de clôturer le volet belge de l’Année Groom, locomotive 2013 des éditions Dupuis.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Exposition accessible du lundi au vendredi, jusqu’au 31 décembre 2013

Seed Factory / La Maison de l’image

Avenue des Volontaires, 19

1160 - Auderghem

+32 (0)2 743 47 20

Photos : © D. Merveille

En médaillon : logo de l’exposition par Patrick Regout

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Et on fait comment, pour acheter le catalogue ??

    Répondre à ce message

    • Répondu le 1er novembre 2013 à  22:48 :

      Généralement les catalogues d’expo sont en vente sur les lieux de l’expo... jusqu’à preuve du contraire.

      Répondre à ce message

      • Répondu par hectorvadair le 5 novembre 2013 à  21:08 :

        Oui, sauf que là, il fallait s’inscrire au vernissage, et ce catalogue devait être épuisé à la fin de celui-ci. opération collector donc souhaitée. Too bad.
        Il n’y plus qu’à guetter ebay, et remplir le portefeuille. :-(

        Répondre à ce message