THIERRY TINLOT : « Plus joli et plus marrant ainsi »

9 novembre 2015 1 commentaire
  • J’aimerais inciter les lecteurs d’ActuaBD à aller voir l’expo « Mes Dessins Généralistes », de Jean-Louis Lejeune, qui a lieu pour l’instant à Bruxelles.

Lors de ma première rencontre avec Jean-Louis Lejeune, on ne s’est pas dit un seul mot. C’était dans les pages de l’hebdomadaire politique et satirique belge Pourquoi Pas ?. Je n’étais encore qu’un jeune adolescent qui fantasmait plutôt sur Natacha, hôtesse de l’air, que sur l’actu satirique. J’étais pourtant intrigué et amusé par sa BD « Idi Amin Dada 1er, empereur de Belgique ». Je ne comprenais pas tout, mais il se dégageait de ces images une force et une truculence qui me parlaient. J’avais raison : il a été censuré quelques semaines seulement après le début de la publication.

THIERRY TINLOT : « Plus joli et plus marrant ainsi »
© Jean-Louis Lejeune
© Jean-Louis Lejeune
le logo SPIROU de Lejeune, dans une variation par lui-même de sa vague rouge.
© Jean-Louis Lejeune

Bien plus tard, lorsqu’en 1993 j’ai repris la direction du journal Spirou (dont Natacha avait malheureusement disparu entretemps), j’ai sollicité Jean-Louis pour le relookage complet du journal, logo compris. Car il avait, pour moi, une qualité indispensable qui manque malheureusement chez bon nombre de graphistes : Jean-Louis Lejeune est drôle. Et il me semblait crucial de confier Spirou à quelqu’un qui, lui-même, manie l’humour dans son travail. Nous nous sommes aimés, et son logo a tenu 12 ans, record pour ce genre de création par essence très vite démodée.

J’ai toujours divisé le monde en deux : d’un côté les illustrateurs (des rigolos). Et de l’autre les Graphistes (des qui se la pètent grave avec leur majuscule, s’habillent en noir, ont le dernier Mac avant tout le monde et font systématiquement le contraire de ce que vous leur commandez). Jean-Louis a sans doute un vieux Mac, mais a embelli de sa grâce ces deux mondes. Il rit et sourit. Tout le temps. De lui, des gens, du temps qu’il fait dans nos vies. Un rire tendre et bienveillant, jamais méchant.

Son regard est pointu, il voit là où les autres ne voient pas. Il y a en lui un éternel enthousiasme, une passion pour la transmission des images. Lors d’une soirée où chacun avait cinq minutes pour présenter un artiste, Jean-Louis a tenu une bonne heure en nous montrant des images du grand designer japonais Shigeo Fukuda. Les minutes de Jean-Louis sont comme ses dessins : élastiques et imprévisibles.

Une prière pour terminer. Ô toi, Grand Mamouchi Suprême, toi qui présides à nos destinées de mortels, confie STP le relookage de notre monde actuel à Jean-Louis Lejeune. Tu verras, ce sera plus joli et plus marrant ainsi.


Thierry Tinlot, ex-rédac chef de Spirou (mais aussi de Fluide Glacial, mais c’est une autre histoire. NDLR).

Pharma : campagne pour les pharmacies belges, 2014.
© Jean-Louis Lejeune
© Jean-Louis Lejeune

(par Thierry TINLOT)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Jean-Louis Lejeune expose « Mes Dessins Généralistes » à la Seedfactory durant les heures de bureau. 19 avenue des Volontaires à 1160 Bruxelles.

Le site de l’événement

Un catalogue de 144 pages est disponible (15 euros + port).

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Ah c’était lui !...
    28 avril 2016 13:41, par Pic

    Deux mystères dévoilés : la fameuse vague de la couv’ SPIROU et les saucisses ZOUPLA ! Merci Boss pour nous faire connaitre Jean Louis Lejeune !

    Répondre à ce message