The Ancient Magus Bride T8 - Par Koré Yamazaki - Komikku Editions

16 avril 2018 0 commentaire
  • Ayant été de nouveau au-delà du raisonnable afin de sauver la situation, Chisé écope d’une nouvelle malédiction, fatale cette fois-ci ! Qui pourra alors lui sauver la vie : Elias son professeur, l’énigmatique ensorceleuse, le Petit Peuple ou bien le machiavélique Cartaphilus ? Un tome plus sombre que d’habitude et une terrible épreuve pour notre héroïne.

Le sauvetage du jeune dragon, qui devait être vendu lors d’enchères à Londres, a viré à la catastrophe pour Chisé. En effet afin de calmer sa fureur elle a absorbé par elle-même sa magie… ce qui lui a valu une malédiction de dragon, prenant la forme d’un bras gauche monstrueux qui finira par la tuer d’ici quelques mois.

L’affaire du dragon se trouve ainsi rapidement réglée pour se concentrer sur l’état de Chisé : beaucoup de mélancolie dans ce début de tome avec donc une nouvelle malédiction pour Chisé, s’ajoutant à celles de sa naissance et du suicide de sa mère.

The Ancient Magus Bride T8 - Par Koré Yamazaki - Komikku Editions
© Kore Yamazaki / MAG Garden

Alors que faire ? Elle reçoit la visite de la femme rencontrée lors de la vente aux enchères qui lui propose de rejoindre son coven d’ensorceleuses : réussiront-elles à la sauver ? En tout cas Cartaphilus de son côté se montre intéressé par cette malédiction, lui qui a "perdu" la mort, tandis qu’Elias ne peut que constater son impuissance.

Un tome court, tournant autour de l’expression de l’acception de Chisé et de la frustration d’Elias, et au défilé des solutions qui ne donnent rien… Jusqu’à la terrible décision d’Elias qui précipite un développement morbide : Chisé rejoignant Cartaphilus afin d’échanger leurs malédictions !

Un moment de dépression plutôt réussi grâce, comme toujours, à son couple étrange, maladroit et attachant, poussé ici chacun dans leur retranchement, et constituant une grande respiration avant le prochain acte qui promet un tourbillon d’émotions !

© Kore Yamazaki / MAG Garden

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

The Ancient Magus Bride T8. Par Koré Yamazaki. Traduction Fédoua Lamodière. Komikku Editions. Sortie le 15 mars 2018. 160 pages. 7,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

The Ancient Magus Bride sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 5,
- Lire la chronique du tome 6,
- Lire la chronique du tome 7.

  Un commentaire ?