Tout l’art de Jean-Claude Mézières à Limoges

21 septembre 2013 2 commentaires
  • Il faut saluer l'exceptionnelle exposition rétrospective "Les grands espaces de Jean-Claude Mézières" qui démarre aujourd'hui à la Bibliothèque Francophone Multimédia de Limoges et qui s'achève le 9 novembre prochain. Elle remet en perspective un créateur puissant, généreux, et finalement fondamental de la bande dessinée franco-belge.
Tout l'art de Jean-Claude Mézières à Limoges
Un catalogue tiré à 500 exemplaires + 130 numérotés et signés a été publié par la Galerie Oblique
contact@galerieoblique.com

"Quand je pense qu’il m’est arrivé de dire à Jean-Claude qu’il ne travaillait pas assez vite !, écrit Pierre Christin dans le catalogue de l’exposition. Belle occasion de me taire, je m’en rends compte en voyant toutes ces merveilles petites et grandes qu’il a accumulées seul ou en ma compagnie au fil du temps et qui constituent finalement une œuvre aussi importante par son ampleur que par sa diversité..."

On peut en mesurer l’importance, en effet, à Limoges . On n’imagine pas, devant une œuvre finalement assez discrète comme la série Valérian et Laureline née en 1967 dans Pilote, le mâtin journal créé par Goscinny, Charlier et Uderzo, le nec plus ultra de la BD de la nouvelle BD d’alors.

Deux mots résument la carrière de Mézières : générosité et fidélité.

Un "album touristique" dans l’univers de Valérian concocté par ses auteurs vient de sortir en librairie
Ed. Dargaud

Générosité car -c’est visible quand on met le nez sur ses dessins, il ne mégote jamais sur le travail. C’est un professional, au sens américain du terme : on en a pour son argent, le travail est fait avec une conscience sans faille.

De son séjour aux États-Unis, il ramène la force de l’homme seul confronté aux grands espaces, face à la nécessité de la création. Il ramène aussi cette modernité graphique embarquée également par Jijé, Franquin, Morris, Goscinny et Giraud/Moebius lors de leurs périples américains : celle qui explose alors dans Mad Magazine et dans le comic-book américain. Il a bien regardé, c’en est évident, des artistes américains comme Jack Davis dont le trait et les couleurs directes se faisaient remarquer alors.

Générosité aussi quand on considère la diversité de ses travaux en dépit d’une ligne constante -jamais, il ne s’égare- et la façon incroyable dont il a été pillé (une section de l’expo met en évidence ces "rencontres" qui sont autant d’emprunts) par exemple par un George Lucas dans Star Wars, sans qu’il n’en conçoive la moindre aigreur. Tout au plus, il s’en amuse.

Générosité enfin aux jeunes générations : dessinateurs en herbe venant montrer timidement leurs travaux, ou même journalistes et chercheurs auxquels Mézières transmet avec une infinie sympathie la mémoire de sa carrière passionnée.

Fidélité aussi parce que toute sa carrière s’est bâtie autour de ses amitiés. Avec son copain d’enfance Pierre Christin, rencontré sous les bombardements pendant la Seconde Guerre mondiale et qui deviendra son scénariste attitré, une amitié l’accompagne encore aujourd’hui.

Fidélité avec son camarade des Arts Appliqués Jean Giraud, à propos duquel on peut parler de compagnonnage graphique, dans l’ombre de Jijé et du western, dans celle de la science-fiction aussi, qui sera le terrain de prédilection de Moebius (ils travaillèrent ensemble sur le film de Besson, Le Cinquième Élément).

SF à laquelle Mézières reste fidèle avec sa série Valérian pour laquelle il consacra la majorité de sa carrière, fidélité à son éditeur Dargaud aussi.

Bref, c’est un grand homme et une grande œuvre que l’on peut voir à Limoges dans une exposition accueillie par notre confrère Gilles Ratier, conçue et scénographiée par Pierre-Marie Jamet (Galerie Oblique). Complices, comme il se doit.

Une illustration, parmi les 150 documents de l’exposition de Limoges
(c) JC Mézières, Christin, Dargaud.
Jean-Claude Mézières lors de l’inauguration
Photo : Galerie Oblique
Les dessins du Cinquième Elément
Photo : Galerie Oblique
Au fond, les images western de JC Mézières
Photo : Galerie Oblique
Une magnifique exposition
Photo : Galerie Oblique

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Les Grands Espaces de JC Mézières, du 21 septembre au 9 novembre 2013.

Bibliothèque Francophone Multimédia de Limoges - 2 place Aimé Césaire, 87000 Limoges - Tel : 05 55 45 96 00

Commander Souvenirs de Futurs chez Amazon ou à la FNAC

- EXPO-VENTE MÉZIÈRES À LA GALERIE 9eART À PARIS

Exposition/Vente d’une sélection de planches historiques de la série scénarisée par Pierre Christin

Du 27 septembre au 12 octobre 2013

Vernissage de l’exposition à partir de 18h le jeudi 26 septembre en présence de l’auteur

Mise en ligne et vente des originaux le jeudi 26 septembre à 18h sur LE SITE DE LA GALERIE

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Tout l’art de Jean-Claude Mézières à Limoges
    21 septembre 2013 23:37, par ange bleu

    Une exposition qui donne drôlement envie mais malheureusement trop éloignée de chez moi T_T

    Répondre à ce message

    • Répondu le 22 septembre 2013 à  00:57 :

      Contactez les acteurs culturels de votre région, ça en vaut vraiment la peine car tout ce qui est dit dans cet article est vrai : Mr Mézières est un généreux, comme j’ai pu le constater. Un artiste pas avare de partager avec son public son expérience technique et son vécu.

      Répondre à ce message