Tout le monde veut devenir un Katz

19 février 2012 2 commentaires
  • Loin du [détournement récent de Maus->art12882], il existe depuis des années un double strip animalier vif et amusant appelé Katz. Son auteur, Ian Dairin, nous explique le pedigree de ce chat qui fait des bêtises et les délices des lecteurs du journal Spirou.

Si l’on croise Katz depuis 2006 dans les pages de Spirou, l’origine de ce personnage est légèrement antérieure. Ian Dairin nous l’explique : « Katz est né d’une franche rigolade avec mon épouse, Delphine. Elle a tendance à inventer des situations du genre Tex Avery. Ce soir-là elle m’a fait rire aux larmes en me racontant ce que les chats pouvaient bien penser…  ».

Tout le monde veut devenir un Katz
Eloge de la paresse
© Ian Dairin - Del

Le mécanisme est enclenché. Il détaille : « J’étais à la recherche d’un sujet et Katz venait de faire irruption dans nos deux têtes... On l’a mis en forme et il a fait ses premiers pas sur le web, sur un blog avec un dessin rapide, à la façon des strips anglo-saxons. Ça a pas mal marché ! Un jour, j’ai eu l’adresse e-mail du rédacteur en chef de chez Spirou entre les mains... Poussé par ma scénariste d’épouse, je lui ai proposé le strip. Tout ça s’est fait en même temps quasiment que sortaient les trois petits recueils aux éditions Ange  ». C’est ainsi que le félin se fait les griffes sur le papier de l’hebdomadaire belge, après avoir connu une première vie de pixels.

JPEG - 68 ko
Katz ronronne d’espièglerie en strip
© Ian Dairin - Del

Depuis ses lointaines origines, la BD aime les animaux de compagnie espiègles ou philosophes : Calvin & Hobbes, Nelson, Peanuts, le chat de Gaston... les exemples sont légions. Alors dans quelle famille, Ian Dairin situe-t-il son Katz ? : « Je situe plutôt Katz chez Calvin & Hobbes. J’ai vraiment une tendresse toute particulière pour cette série. Même si la qualité est inégale (tout comme dans Peanuts), l’ensemble a une puissance intéressante. C’est un vrai univers, dense, quand on pense au nombre total de strips !  ». Certes, le genre est fascinant, mais il a la particularité d’être une sacrée gymnastique pour être efficace. Le dessinateur égrène les difficultés de l’exercice : « La difficulté du strip c’est la synthèse de l’idée. Et la rapidité de lecture. Si le gag n’est pas clair, c’est perdu. On ne peut pas délayer, c’est presque du direct. Du côté du trait, c’est un peu pareil, il faut aller à l’essentiel. C’était encore plus vrai à l’époque où Katz n’était pas encore en double strips et devait tenir sur une bande. »

JPEG - 53.4 ko
Une "Katz" postale
© Ian Dairin - Del - Dupuis

Dans Spirou, Ian Dairin s’est rapidement fait apprécier pour sa manière de croquer les chats. Une habileté qui vient tant du travail d’observation, que de la présence d’une bête à poil rôdant autour de sa table à dessin. Ian détaille : « Disons que le travail d’observation se fait surtout au niveau du scénario. Pour le reste, je n’ai pas encore vu de chat qui ressemble de près ou de loin à Katz ! Mais j’ai toujours eu un spécimen sous la main pour m’en inspirer ! ».

Après les trois albums édités par le petit label Ange, le dessinateur malouin n’a-t-il pas envie de rejoindre la bannière de Dupuis, qui publie son Katz dans son magazine Spirou ? Il répond : « Si, bien sûr, ce serait un plus. Mais est-ce que les lecteurs attendent un nouvel album de Katz  ? Je me le demande. Ça me plairait de voir un gros album qui rassemblerait beaucoup de demi-pages de Katz... Je dois dire que la chose très positive avec Spirou, c’est qu’au niveau du trait, j’ai pu évoluer dans le temps... Le journal a été pour moi une véritable école !  ».

JPEG - 65.2 ko
© Ian Dairin - Del

En attendant d’autres aventures de son félin et de ses gentils maîtres, Ian Dairin songe à d’autres projets : « Rien de signé, rien de concret, car Katz me prend tout de même pas mal de temps. En vrac, j’ai tout de même dans les tuyaux : des monstres, de l’espace, du troll... du bonhomme de neige aussi... Plein d’envies.  » Et de conclure en boutade : « Et je suis ouvert à toute proposition honnête, bien sûr ! ».

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

"Katz" paraît chaque semaine dans le journal Spirou.

Tous les dessins sont © Ian Dairin - Del

VOIR EN LIGNE : Le site des auteurs

Commander le recueil Katz T1 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le recueil Katz T2 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le recueil Katz T3 chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
2 Messages :