Tranches napolitaines – Par Alfred, Mathieu Sapin, Anne Simon et Bastien Vivès – Editions Dargaud

27 avril 2010 0 commentaire
  • Le Festival International Napoli Comicon est un rendez-vous incontournable de la scène italienne, un peu comme un Angoulême qui se serait transporté au pied du Vésuve. La ville a invité quatre auteurs en résidence : Alfred, Mathieu Sapin, Anne Simon et Bastien Vivès.

Seul cahier de charge pour nos quatre compères : réunir en un volume une histoire conçue à Naples et parlant de la ville. Anne Simon a joué sur le mode onirique aux figures dignes de l’Olympe, toujours sous la menace du Vésuve tout proche prêt à être rallumé par le Dieu Pan. Son histoire parcourt tout l’album, entrecoupée par les récits d’Alfred, fabuleux raconteur qui s’écarte de sa ligne claire pour mieux s’ébrouer dans le sfumato de l’ambiance napolitaine.

Vivès est lui aussi dans l’expérimentation visuelle. Ses taches noires rythment des images sans dialogue, hormis cette inscription sur un mur « Giulia è Unica » (Julia est unique). Un mot d’amour comme seul Vivès arrive à les saisir avec saveur.

Quant à Mathieu Sapin, il se montre à nouveau un orfèvre de l’anecdote, nous découvrant les états d’âme d’Antonio Scutella, parent de Napoléon par l’escalier de service et grand admirateur de l’empereur.

Anecdotique chez ces quatre auteurs, ces Tranches napolitaines se dégustent néanmoins avec plaisir.

Tranches napolitaines – Par Alfred, Mathieu Sapin, Anne Simon et Bastien Vivès – Editions Dargaud
Une page de "Tranches napolitaines" par Alfred
(C) Editions Dargaud

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander cet ouvrage chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?